Imágenes de páginas
PDF
EPUB

X111.

[ocr errors][merged small]

Lorsque nous agissons par notre propre fonds & fans réflexion, nous agisfons d'une maniere dereglée ; nos ouvrages alors sont toujours des produce tions de tenebres, & des fruits d'une terre de malediction. Nous devons donc autant de fois

que

l'occasion d'agir se présente, arrêter toute notre activité humaine, & ne nous empresser de rien; ne nous laisser jamais emporter par les objets qui s'offrent à nous ; nous retirer dans quelque azilc ou nous soyons à couvert des tempêtes de nos pallions ; ne nous laisser point entraîner

par

les mouvemens de notre amour propre , & demeurer fermes & ftables dans une parfaite paix.

XIV.

Pour peu que nous soyons persuadez que nous n'avons hérité de nos premiers peres , que l'ignorance & la corruption, & que nous sommes dans de profondes tenebres , nous n'entreprendrons point de nous conduire nous-mêmes , quelque aisé & commode que paroisse le chemin à notre faufse prudence. Si nous connoillions quelle est notre paralysie pour les bonnes cuvres , nous n'entreprendrions jamais rien par notre propre esprit; nous nous donnerions le loisir de consulter la fouveraine ; verité, la justice de Dieu , sa volonté , sa misericorde; nous nous adresserions à son esprit; nous le prierions de nous éclairer de nous secourir, de nous donner des forces, de nous faire agir ; & fi norre priere étoit accompagnée de confiance & de perseverance, elle seroit exaucée.

X V.

Exod.

Le grand prêtre des Ifraelites , lorf qu'il entroit dans le sanctuaire pour y, exercer les fonctions de son ministere, portoit sur son caur , ce que

l'Ecriture appelle, Rationale judicii ; les noms 38. 15. des enfans d'Ifrael étoient écrits fur ce

rational du jugement ; il y avoit quatre rangs de pierres précieuses, & cçs deux mors: Doctrine & verité y étoient gravez. Le rational du jugement est la figure de ce qui est en nous capable de raisonner, de discerner le bien d'avec le mal, de choisir ce qui nous est

Exod.

28. 30.

utile , & de fuir ce qui nous peut être pernicieux. Quand nous le tenons exposé à l'air corrompu du monde, il perd bien-tôt toute sa beauté. Pour peu que nous nous laissions aller aux coûtumes & aux maximes du fiecle notre raison se change bien tôt en folie'; nous jugeons alors de toutes choses par notre propre inclination, & nous tombons necessairement dans l'illusion & dans l'erreur.

XVI.

Que devons-nous donc faire? Il faut que nous gravions sur notre cæur le nom de tous nos freres; c'est-a-dire que la charité nous fasse comprendre que nous leur sommes redevables de tous les bons offices que nous pouvons exercer envers eux; que nous devons les aider dans tous leurs besoins spirituels & temporels; que nous devons porter avec une patience invincible toutes leurs foiblesses , & surmonter le mal

par le bien de la patience & de la charité. Nous devons demander à Dieu des yeux de charité , qui nous fassent voir Jesus-Christ dans les pauvres, & qui nous donnent pour leurs miseres les mêmes sentimens que nous aurions pour le fils de Dieu, fi nous le voyions dans l'état de souffrance où ils sont. Nous devons demander un cæur de charité, qui n'ait de pente que pour visiter, allister & nourrir les

pauvres, & qui veille si attentiyement à leurs besoins , qu'il ne manque aucune occasion de les secourir : enfin nous devons demander l'humilité de la charité qui nous empêche de nous attribuer les dons de Dieu , & qui nous porte à lui donner toute la gloire du bien qui est en nous.

XVII.

[ocr errors][ocr errors][merged small]

Il faut aussi avoir un grand soin de graver au lieu le plus élevé de ce rationnal ces deux mots, la lumiere & la perfection ; aussi-bien qu'imprimer sur notre ame un cachet qui en efface toute autre image , & qui y marque le nom & la sainteté de Jesus-Chrift; car il est seul le vrai foleil de justice , qui rend nos vertus & nos cours dignes de lui , en les éclairant de fa lumiere.

XVIII.
Que si la lumiere de Jesus Christ

[ocr errors]
[ocr errors][ocr errors]

Roma 16. 19

eft veritablement en nous, elle nous le
fera choisir pour être notre raison , &
nous portera à le prier de faire lui-
même toutes les réflexions & tous les
discernemens qui nous font neceffaires
pour fuir avec fimplicité les moindres
apparences du mal ; & pour embraf- 1. Thefes
ser avec prudence le bien solide & ve- so 21.
ritable. Comme le Fils de Dieu étant
dans le monde , a toujours executé
avec une parfaite fidelité la volonté de
son Pere , & qu'il n'a point agi par
lui-même; nous sommes aussi obligez
de veiller tellement sur nos devoirs

s
que nous ne pensions qu'à accomplir
les desseins de Dieu sur nous, & que
nous soyons dans ses mains comme
des instrumens inanimez , dans celles
de l'ouvrier. C'est dans cette disposi- S. Aug.
tion qu'on peut dire à Dieu. Da quod
jubes, jube quod vis : Donnez-nous c. 29.
la grace d'accomplir ce que vous nous
commandez ; & commandez nous ce
que vous voudrez.

XIX:
Si nous prétendons à la qualité d'en-
fans de Dieu ; si nous voulons l'avoir
pour Pere; si nous defirons faire un
même corps avec Jesus-Christ , il faut

lib. 10.

Confeff.

« AnteriorContinuar »