Imágenes de páginas
PDF
EPUB

contens

ment dans le mal par l'exemple de ces personnes , & ils ne sont plus susceptibles d'aucun remede. Aufli les faux solitaires n'autorisent pas seulement le peché par leur exemple, mais encore par leur doctrine : & non d'avoir embrassé les vices des gens du monde , ils vont jusqu'à les défendre & à en faire des regles : ils employent leur adresse malheureuse & entierement fausse , à prouver qu'on ne peche point en violant la loi de Dieu , & ils éludent les reproches de la conscien e par des raisons apparentes

& fubtiles : après cela il ne faut pas s'étonner s'ils abandonnent lâchement la défense de l'Eglise , & s'ils sont insensibles à ses interêts , puisqu'ils folltiennent avec tant d'opiniâtreté ce que l'Eglise condamne.

C'est ainsi que Dieu fe fert des uns & des autres pour les punir tous ensemble & pour exercer fa justice sur les uns par les autres:il l'exerce sur les solitaires par la corruption contagieuse des seculiers qui les gâte & les infecte ; & il l'exerce sur les feculiers

par

la mauvaise doctrine & par les pernicieux exemples des solitaires qui les confirment dans le mal: ils contribuent tous

ܪ

de la forte à s'aveugler réciproquement & à fe pousser les uns les autres dans le précipice, sans savoir ce qu'ils font.

Mais Dieu ne l'ignore pas , non plus que ce qu'il doit faire : & fa jultice éclate d'une maniere admirable, dans la vengeance qu'elle prend d'eux par eux-mêmes en les punissant d'un sup. plice trés-rigoureux, dont ils se rendont les executeurs & les ministres quoiqu'ils soient si aveugles qu'ils ne le voyent pas , & fi foux, qu'ils s'en réjouissent.

On en trouve une figure dans celui Judic .3. des anciens de la ville de Socoth, & de la tour de Phanuel, dont il est

parlé dans le livre des Juges ; qui n'ayant voulu accorder aucun soulagement à l'armée, lasse & fatiguée de Gedeon, furent condamnez par ce prince à être liez & brisez avec les épines & les chardons du desert. Ils lui avoient refusé leur allistance, parce qu'ils l'estimoient moins fort & moins puissant que ses ennemis. Les mains de Zebedee & de Salmana , lui dirent-ils, font peutêtre en votre puissance, & à cause de cela vous demandez que nous donnions, du pain à votre armée.

C'est aussi la grande maxime de la prudence de la chair, qui est une grande folie devant Dieu , de prendre toujours le parti des plus forts ; & c'est ce que feront les feculiers au regard de Jesus-Christ, lorsqu'il leur paroîtra moins fort que le grand ennemi de Dieu ; mais ils y seront portez par

l'exemple & par la doctrine des faux + solitaires qui sont les vraies épines &

les vrais chardons du desert : ils seront liez avec eux pour être tous ensemble brisez dans l'union criminelle de leurs ceurs & de leurs esprits , de leurs sentimens & de leurs mæurs, où les folitaires acheveront de perdre les. seculiers, après que les feculiers les auront corrompus & perdus eux-mêmes.

On a donc sujet de dire aux gens du monde, qui s'autorisent par l'exemple & la doctrine de ceux qui ont renoncé au monde en apparence , & qui n'y ont pas renoncé en effet : Croyez-vous être en sureté devant Dieu , parce que vous suivez des solitaires ? & ne considerez vous point qu'en cela vous. ne faites que vous lier à des gens que Dieu a destinez au feu éternel , si ils ne changent ? Ils sont à la verité dans le desert, mais ils n'en font que les

épines : & cela ne sert qu'à les rendre plus piquans, aussi bien que leurs blefsures plus mortelles. Ne vous arrêtez point à ces chardons, puisqu'il n'y a aucun plaisir à les voir, non plus qu'à y porter la main. Si vous jettez les yeux

sur le desert, considerez plûtôt la beauté des lys , qui y croiffent, que la difformité des ronces & des buissons, au milieu desquels ils croissent, selon l'Ecriture : il produit toute forte de fleurs, dont la bonne odeur est capable de nous guerir. Pourquoi n'y regardez-vous que ce qui vous pique & ce qui envenime vos plaies : Dieu vous punira par les choses mêmes, ausquelles vous vous attachez, & vous y trouverez votre ruine : si elles vous flatent presentement, elles vous perdront pour toûjours , & pendant que vous vous liez à elles par une conduite conforme à la leur, vous vous engagez à être consumez avec elles par le même feu de la divine justice.

Tel est le defert dont l'Antechrift fe rendra maître, & où il établira fon empire. Quant à celui où croissent les lys, ausquels Salomon n'a rien eu de femblable dans la plus grande gloire; il est si bien fermé, qu'il n'y a que

l'és

par la

[ocr errors]

... poux celeste des ames chastes qui y entre : son ennemi n'y fauroit entrer que

porte

des richesses, des honneurs , & des plaisirs , & c'est ce qui le fait regner dans le desert, où il n'y a que des épines & des chardons ; mais ces malheureuses portes font fermées dans la solitude des saints ; & comme on n'y entre que par

la

pauvreté, par l'humilité & par la mortification de la croix , elles la rendront inacceflible à l'Antechrist.

Il dominera dans toutes celles où il trouvera l'amour du monde, parce que les solitaires qui aimeront l'abondance & les richesses le recevront très-volontiers: & ce sera l'attache aux biens du monde qui les perdra , selon cette parole de Daniel: Il en tuera plusieurs Daniel. par l'abondance de toute chose. A 8. 25. qui est-ce que l'abondance est si perni. cieuse , sinon à ceux qui ont embrassé un état de pauvreté ? Elle est veritablement dangereuse & nuisible à toute forte de personnes, mais elle l'est moins aux riches qu'aux pauvres, parce qu'elle leur est plus naturelle. Un pauvre qui aime le bien est un monstre devant Dieu : & il est d'autant moins besoin d'un autre Antechrist pour le perdre,

« AnteriorContinuar »