Imágenes de páginas
PDF
EPUB

Dans la premiere, j'explique méthodiquement la maniére de faire un Jardin fruitier & potager.

Dans la seconde, je donne la méthode de cultiver ce Jardin, de manière qu'il puisse fournir tout ce qui est necessaire pour la provision d'une maison.

Je dis d'abord dans la premiere Partie, quelles sont les quaJitez des bonnes terres, & je fais connoistre celles qui ne sont nublement propres à faire un Jardin,

J'ajoûte que ce n'est point affez d'avoir une bonne terre, & qu'il faut outre cela qu'elle soit bien préparée: cette préparation consiste à la faire foüiller de trois pieds de profondeur ; j'enseigne la méthode de faire cette foüille, &j'en apporte les raisons. : La terre estant ainsi préparée,

[ocr errors]

je fais la distribution du terrein, que je suppose estre de quatre arpens : cette distribution se trouvera faite avec assez de justesse, pour qu'on n'y trouve aucune place inutile.

Comme rien n'est plus ayantageux à un Jardin, que d'avoir les quatre expositions du Soleil; j'explique quels sont les effets du Soleil en général, & ceux de chaque exposition en particulier. C'est là que je fais mention des qualitez de fruits qui y conviennent le mieux.

Je parle ensuite des accidens auxquels chaque exposition est sujette.

Je donne la méthode de faire deux sortes de treillages: l'un d'échalas, & l'autre de fil de fer.

Je fais mention de tous les

* jjjj

N

fruits, tant à pepins qu'à noyaux, les plus curieux & les plus exquis; s'explique les qualitez de chacun en particulier pour apprendre à les bien connoistre, & je parle du temps de leur maturité, ce qui est une chose tres utile à sçavoir.

Aprés avoir donné une connoissance affez étenduë des meilleurs fruits; je passe à la méthode de disposer les efpaliers de Pef chers, en sorte qu'ils ne soient point dégarnis de fruits pendant toute leur saison, & cela

par

la connoissance que j'ay du temps de leur maturité. Je conseille de ne point ache

que sonnes dont la réputation soit alsez bien établie, pour qu'on soit feur de leur fidelité à donner les especes qu'on leur demande: car

pter d'arbres

chez des per

1

rien ne seroit plus defagreable pour un Curieux qui a un jardin à planter, que de se voir, aprés un certain temps, frustré des especes qu'il defiroit avoir; jefuis persuadé qu'il voudroit pour lors avoir payé les arbres beaucoup plus cher, & n'avoir pas esté trompé.

Quoy-qu’on ait des arbres bien conditionnez ; s'ils ne font pas plantez dans les regles, ils ne fçauroient réüssir. C'est pourquoy je traite méthodiquement la maniére de planter les arbres en buisson, en espalier, & en plein vent: cette méthode confifteen fept obfervations pour les arbres en buisson, en cinq pour les arbres en espalier,& en cinq autres pour les arbres à haute tige. Je dis qu'il faut mettre du fumier au pied des arbres sur la superficie

de la terre, j'en apporte la raison. Si l'on met toutes ces observations en pratique, je puis affeurer que chaque arbre portera du fruit au bout de trois ou quatre années.

Je continuë de donner la méthode de cultiver les arbres pendant la premiere année qu'ils seTont plantez.

J'explique comment il faut planter les ceps de raisins, & de verjus: je marquela qualité du fumier qu'on doit employer pour cet usage, afin d'avoir du fruit en peu de temps.

Je fais voir comment il faut dresser les planches dans les quarrez, afin d'y femer les graines potagéres;& pourapprendre à connoistre ces graines, j'en donne la Liste.

1

« AnteriorContinuar »