Imágenes de páginas
PDF
EPUB

N. H. les soins du P. Acheri , qui a mis MENARD l'éloge de l'Auteur à la tête. Les No

tes ont été réimprimées dans le Re-
cueil
que

Jean le Clerc a donné fous ce titre, SS. Patrum, qui temporibus Apoftolicis florucrunt , Opera. Antuer. pie 1698. in-fol.

V..Son éloge par le P. D'Acheri. Bibiotheca Benedictino-Mauriana Bernardi Pez. p. 1. La Bibliotheque des Auteurs de la Congregation de S. Maur par le P. le Cerf. Du Pin Bibliotheque des Auteurs Ecclesiastiques.

ALIUS EVERARD VORSTIUS.

Æ.
E. VOR-
STIUS.

Æ

LIUS Everard Vorftius naquit

à Ruremonde ville du Duché de Gueldre le 26 Juillet 1565. d'une famille illuftre dans ce pays. Les troubles ayant quelque tenips après obligé ses parens d'abandonner leur patrie, ils se retirerent à Dordrecht, où il commença à s'appliquer à l'ém tude des Belles-Lettres.

A quatorze ans, on l'envoya à Leyde, où il étudia pendant deux années sous Juste Lipse, Bonaventure

ra

Vulcanius ; & les autres savans hommes, qui faisoient alors l'ornement E. Vorde cette Academie.

STIUS, Il alla ensuite en Allemagne, &

& employa quatre années, qu'il passa tantôt à Heidelberg , tantôt à Cologne , & en d'autres endroits, à apprendre la Philofophie & la Medecine.

Comme il avoit dessein de fe fixer à cette derniere science, il passa en Italie , où elle étoit plus cultivée que par tout ailleurs, & il y demeula neuf ans, pendant lesquels il ne negligea rien pour s'y perfectionner, 11 "étudia d'abord à Padoue, sous Mercurialis , Capivacci, & Aquapendente. Mercurialis ayant été appellé à Boulogne , il l'y suivit, & continua à profiter de fes instructions, ausquelles it joignit celles de Tagliacati, & d'Ulysse Aldrovandus. Il passa ensuite à Ferrare , où il prit des leçons de Jerôme Brafavoli, & d' Alphonse Cataneo. Celui-ci, qui étoit Medecin du Duc de Ferrara le produisit à la Cour , où il eut occasion de se faire connoître & de s'acquerir des amis,

Tome XXII:

[ocr errors]

STIUS.

edemeura

le temps.

2. Cataneo , qui l'estimoit, lui preE. Vor-. cura dans la suite une place de Me

decin domestique auprès de l'Evêque d'Anglona , ville du Royaume de Naples dans la Basilicate. Pendant trois ans en ce lieu, il fit plusieurs observations sur la situation, les Antiquités , & les mæurs du Pays, qu'il avoit dessein de donner au public, fi une plus longue vie lui en avoit laille

Après la mort de l'Evêque d'Ang glona, il alla à Naples, où il demeura un an, occupé de la pratique de la Medecine, & de la recher. che des Antiquitez.

Le desir de revoir fa patrie après une absence de quatorze ans, lui fit

abandonner cette ville , où il s'étoit fait une grande reputation ; & il retourna à Ruremonde au mois de Juin 1596. A peine y fut-il arrivé, que la

ey Comtesse de Meurs le fit venir à Delft , & le prit chez elle en qualité de son Medecin. Il ne demeura

dans ce poste que deux ans ; car Joseph Scaliger, qui connoissoit son me,

[ocr errors]
[ocr errors]
[ocr errors]
[ocr errors]

rite , le fit nommer Professeur en Medecine à Leyde en 1598.

E. VORS Il a exercé cet emploi pendant STIUS. 28 ans , c'eft-à-dire jusqu'à la mort, qui arriva le 22 Octobre 1624. Il étoit alors âgé de 69 ans.

Il a eu de Gertrude van Voorft fa femme deux fils, l'un nommé A

dolphe Vorstius , dont je parlerai dans l'article suivant ; & Joseph Vorstius que Joseph Scaliger ayoit tenu sur les fonds de batême , & qui s'étant adonné à l'étude de la Jurisprudence, devine Bourguemestre d'Vtrecht , & mourut dans cette Charge, en 1636. sans avoir été marié. L'Epître dedicatoire de l'Introduction à la Geographie de Cluvier, Ad Illuftra Molinum, eft de lui.

Catalogue de ses Ouvrages,

1. Oratio funebris in Obitum V. : Caroli Clufii , Atrebatis. Accesserunt variorum Epicedia. Lugd. Bat. 1609. in-8°. It. dans les Memoria Medica, rum Henningi Witten.

2. Oratio funebris di&ta honori e memoria V. Cl. Petri Pawii , Media cina Professoris in Acad. LugdunoBatava. Accesserunt variorum Epices

[ocr errors]

2. dia. Lugd. Bat. 1617. in-4°. E. Vor- 3. On a une Lettre de lui à Abra STIUS.

ham Gorleus sur l'Origine des Bagues, que ce savant a mis à la tête de l'Ouvrage qu'il a composé sur ce sujet, & qu'il a publié sous ce titre : Dactyliotheca, seu Annulorum Sigillarium Promptuarium. Lugd. Bat. 1599. in-4:

V. Son Eloge par Pierre Cuneus dans le Recueil de fes harangues. Meursii Athene Batava. Freher Thea trum Viror. Doct.

ADOLPHE VORSTIUS.

A. Vor- A Delfi d'e£lius

Everard Vora

DOLPHE naquit à

[ocr errors]

bre 1597.

ftius, dont je viens de parler , & de Gertrude van Voorst, le 23 Novem

Il fit toutes ses études à Leyde, où il entra à l'Academie à l'âge de quinze ans. Il s'y appliqua à la langue Latine sous Henri Bredius , CH

Сиneus, Heinsius; à la Gréque fous Vulcanins ; à l'Hebraïque & à l'Arabe fous Erpenius, & à la Philofophiç fous Gilbert Jacskaus

« AnteriorContinuar »