Nouvelle mécanique, ou, Statique, dont le projet fut donné en M. DC. LXXXVII.

Portada
Chez Claude Jombert, ruë S. Jacques, au coin de la ruë des Mathurins, à l'Image Notre-Dame., 1725 - 478 páginas

Dentro del libro

Comentarios de la gente - Escribir un comentario

No encontramos ningún comentario en los lugares habituales.

Páginas seleccionadas

Otras ediciones - Ver todas

Términos y frases comunes

Pasajes populares

Página 175 - ... ne sont autre chose que ce dont chaque ligne de tendance augmente ou diminue par le petit mouvement; et ces augmentations ou diminutions se trouvent si l'on tire une perpendiculaire à l'extrémité de la ligne de tendance de quelque force, laquelle perpendiculaire retranchera de la même ligne de tendance, mise dans la situation voisine par le petit mouvement, une petite partie qui sera la mesure de la vitesse virtuelle de cette force.
Página 175 - P dans la direction FP ou PF; Pp une petite ligne droite que décrit le point P par un petit mouvement, par lequel la tendance FP prend la situation fp, qui sera ou exactement parallèle à FP si le petit mouvement du système se fait en tous ses...
Página 72 - Imaginons encoie que ce bâton elt non feulement appuyé fur le bout * , , mais qu'il y eft comme attaché ; en forte néanmoins qu'il puifle y tourner comme fur un pivot , pour fe pancher vers...
Página 81 - ... partie de la pesanteur de ce poids qui porte sur ce plan est à celle •qui n'y porte pas comme la longueur du plan est à sa hauteur. » Bien qu'usant toujours de raisonnements aussi étranges, Lamy est plus heureux en cette autre proposition (2) : « Lorsqu'on tire une sphère le long d'un plan par une ligne parallèle à ce plan, ce qui porte de cette sphère sur le plan est à ce qui ne porte pas comme l'inclination du plan est à sa hauteur. « Dans cet énoncé, ce que le plan . fy.107.

Información bibliográfica