Imágenes de páginas
PDF
EPUB
[ocr errors]

qua

& son opposé le souverain mal, & que Zénon a appellé l'un, le seul bieri, l'autre, le seul mal, qu'il compte les richesses , la santé, la beauté , parmi les commoditez de la vie , & parmi ses incommoditez, la pauvreté, la foi. blesse, la douleur, que les autres lifioient de bonnes ou de mauvaises

i au langage près qui n'est pas le même, on voit bien qu'il pense comme Xénocrates , & comme Aristote ; & c'est de cette différence d'expression, & non de choses qu'est venue leur dilpute sur les fins, dans laquelle nous ne souffrirons pas que ce rusé Philo

. fophe s'empare de l'ancien Domaine de l'Académie

; 6s puisqu'aussi bien les douze tables accordent cing pieds qui ne peuvent être prescrics : & en conséquence nous serons trois Commissaires à régler les fins, 56 sans nous arrêter à la Loi Mamilia qui n'en donne qu'un.

Q. Mais à quoi conclurons-nous ?

M. A ce qu'on soit tenu de rechercher 67 les bornes que Socrates avoit plantées, & de fi arrêter.

Q. Fort bien, mon frére, vous commencez à parler le langage des Loix

>

[ocr errors]
[ocr errors]

,

[ocr errors]

à te verba usurpantur civilis jit ris & legum: quo de genere expecto disputationem tuam : nam ista quidem , magna dijudicatio est, ut ex reipso Tæpè cognovi. Sed certè res ita fe habent, ut ex naturâ vivere summum bo. num sit, id est, vitâ modicâ & aptâ virtute perfrui:aut naturam fequi, & ejus quasi lege vivere, idest nihil, quantum in ipso sit; prætermittere quo minus ea quæ natura postulet, consequatur, quod inter hæc velit virtute, tanquam lege vivere. Quapropter hoc dijudicari nescio an unquam, fed hoc fermone certè non poteft, fi quidem id, quod suscepimus, perfe&turi fimus.

A. At ego huc declinabam non invitus.

Q. Licebit alias: nunc id aga. mus, quod cæpimus, cùm præfertim ad id nihil pertineat hæc de fummo malo, bonoque dil fenfio.

& du Droit Civil , sur lequel j'attens la dissertation que vous nous avez promise: car pour cette autre discussion, elle est d'un long détail, comme vous me l'avez dit plusieurs fois vous- niême. Quoiqu'il en soit, nous en viendrons toujours là ; que le souverain bien confitte à vivre selon la riature c'est-à-dire , à se contenter de

peu

& de la vertu : ou à suivre la nature, & à se laisser comme gouverner à ses Loix, c'est-à-dire, ne lui rien refuser de ce qu'elle demande autant que cela se peut faire fans blesser la vertu, dont il faut suivre la Loi par préférence, je ne dirai pas fi ce Procès fera jamais terminé; ce dont je suis sûr c'est qu'il ne le peut être dans cet entretien , fi nous voulons achever ce que nous avons commencé.

A. J'aurois été assez d'avis de passer à cet éxamen.

Q. Que ce soit pour une autre fois ; finiffons ce que nous avons commencé, puisqu'aussi bien cette discussion du bien & du mal n'est pas de notre:

& fujet.

[ocr errors]

M. Prudentissime, Quinte, di. eis : nam quæ à me adhuc dicta funt,

Q. Nec Lycurgi leges, nec Solonis, neque Charondæ, neque Zaleuci , nec noftras xu tabulas, nec plebiscita desidero : fed te existimo cum populis, tum etiam singulis hodierno sermone legem vivendi , & disciplinam daturum.

M. Est hujus verò disputationis, Quinte, proprium id, quod expectas , atque utinam eflec etiam facultatis meæ. Sed profectò ira se res habet, ut quoniam vitiorum emendatricem le. gem effe oportet , commendatricemque virtutum , ab eâ vivendi doctrina ducatur : Ita fit mater omnium bonarum artium fapientia, à cujus amore Græco verbo Philosophia nomen inve, nit; quia nihil à Diis immortalibus uberius, nihil florentius

[ocr errors]
[ocr errors]

M. Ce que vous dites, Quintus, est de fort bon sens : car ce que j'ai avancé jusqu'ici ....

Q. Après cela, je ne me soucie plus des Loix ni de 68 Lycurgue, ni de 59 Solon, ni de 70. Charondas, ni de Zaleucus, ni de nos douze tables, ni de nos 71 Plébiscițs : je crois que dans notre entretien d'aujourd'hui , on trou. vera non seulement des Loix pour tous les Peuples du monde, mais encore des maximes de conduite , & des préceptes pour chacun des hommes en particulier.

M. Plût aux Dieux, Quintus, que ce que vous attendez fût aussi mesuré à mes forces , qu'il entre naturellement dans le sujer que je traite : mais certes. on doit convenir que comme il a fallu qu'il y eût une Loi, laquelle en fe déclarant contre le vice, & prenant le parti de la vertu fût la source des préceptes dont nous avons besoin pour bien vivre, il a fallu aussi qu'il y eût une sagesse , de l'amour de laquelle les Grecs ont formé le nom de Philofophie qui fût la mére de tous les beaux: Arts ; puisqu'elle est sans contredit le plus riche, le plus éclatant & le plus

[ocr errors]

a

« AnteriorContinuar »