Imágenes de páginas
PDF
EPUB

odit ? quibus ex rebus cùm omne genus hominum fociatum inter se esse intelligatur, illud extremum est, quod rectè vivendi ratio meliores efficit. Quæ fi approbatis, pergam ad reliqua:sin

: quid requiritis, id explicemus. priùs.

1

A. Nos verò nihil, ut pro utroque respondeam.

M. Sequitur igitur, ad particia pandum alium ab alio communicandumque inter omnes, justos natura nos esse faétos. Atque hoc in omni hâc disputatione sic incelligi volo, quod dico naturam esse:tantam autem esse corruptelam mafæ consuetudinis, ut ab eâ tanquam igniculi extinguantur à naturâ dati , exorianturque & confirmentur viria contraria.. Quod fi, quo modo est natura ,,

>

[ocr errors]

tenter.

de l'aversion pour les hautains, les mal. faisans, les cruels, & les ingrats ? cette uniformité de sentimens prouve

in. vinciblement

que tous

les hommes ne composent qu'une société. Reste à vous faire voir que c'est par le secours de la Philosophie , qu'ils se rendent meilleurs. Si ce que j'ai dit jufqu'ici vous paroît fuffilant, je passerai outre ; sinon, je suis prêt à vous con

A. Cela suffit, j'en répons pour tous les deux. M. J'ai donc à vous montrer

que

la: nature nous a fait naître justes, afin que nous nous prêtionsreciproquement aux besoins les uns des autres, & que nous rapportions à l'utilité commune nos avantages particuliers. Vous observe. rez que, par tout où je parlerai de nature, j'entens 47 la nature dans sa pureté, & non dans l'état où elle est corruption des meurs,qui est si grande, que ce premier feu, ce feu précieux se trouve étouffé par les vices opposez qui prennent sa place & s'y fortiñent. Ena core files hommes, aussi équitables dans leurs jugemens à l'égard d'autrụi que: complaisans, pour eux - mêmes dans,

par la

fic judicio homines, humani (ut ait Poëta ) nihil à fe alienum putarent , colererur jus æquè ab om. nibus: quibus enim ratio natura data eft, iisdem etiam recta ratio data eft: ergo & lex, quæ est recta ratio in jubendo & vetando: si lex, jus quoque: At omnibus ratio, jus igitur datum est omnibus. Recteque Socrate's exsecrari eum solebat, qui primus utilitatem à naturâ sejunxisser. Id enim quærebatur caput efle exitiorum omnium ; onde enim illa Pythagorea vox, τα τυ φίλων κοινα, και φιλίαν ισόTnta. Ex quo perspicitur, cùm hanc benevolentiam tam latè longèque ' diffufam vir fapiens in aliquem pari virtute prædicum contulerit, tum illud effici, quod quibusdam incredibile videatur, fit autem necessarium, ut nihilo sele plus quam alterum diligat. Quid enim est quod differ

[ocr errors]

ܪ

a

leurs penchans, sçavoient s'appliquer ce que dit le Poéte, que rien de ce qui appartient à l'humanité ne peut leur être étranger, ils pratiqueroient tous également le Droit : car la nature ne s'est pas contentée de leur donner la raison, la droite raison est leur parta- ge, & par conséquent la Loi qui n'est autre que la droite raison, soit qu'elle ordonne ou qu'elle défende quelque chose ; mais fi la nature leur a donné la Loi, elle leur a aussi donné le Droit; or la raison a été donnée à tous les hommes; donc le Droit leur a pareillement été donné. 48 Socrates avoit done bien lieu de détester, comme il faisoie souvent, celui qui le premier avoit séparé l'utile de l'honnête : car il prétendoit que

c'étoit de la que procédoient tous les désordres. D'où vient en effet ce mot de Pytagore, qu'entre amis tous biens sont communs, & gue l'amitié est un commerce d'égalité? ce qui nous fait voir que quand le Sage s'est attaché à un homme d'un mérite qui répond au fien,par cette amitié dont les droits ont tant d'étendue, il arrive alors nécessairement, ce qui paroît incroyable à bien des gens, qu'il 49 ne s’aime en rien

cùm

rat, cùm sint cuncta paria ? quod si interesse quippiam tantulum modò potuerit, jam amicitiæ nomen occiderit; cujus est ea vis, ut,

fimul
atque

sibi aliquid quàm alteri maluerit, nulla sit.

Quæ præmuniuntur omnia re. liquo sermoni, disputationique nostræ, quo faciliùs, jus in naturâ effe positum, intelligi

possit. De

quo pauca dixero, tum ad jus civile veniam, ex quo hæc omnis nata est oratio.

Q. Tu verò jam perpauca scilicet : ex jis enim, quæ dixisti, Attico videtur, mihi quidem certè, ex narurâ esle jus.

A. An mihi aliter videri pof. fit ? cùm hæc jam perfecta sint: primùm quasi muneribus Deo. rum nos elle instructos & orna. tos: secundo autem loco, unam esse hominum inter ipsos vivendi parem, communemque ratio

« AnteriorContinuar »