Imágenes de páginas
PDF
EPUB

du monde pas plus que son ami : car sur quoi seroit fondée la différence, puisque les choses sont égales ? Bien plus , s'il pouvoit y en avoir , quelque

y perite qu'elle fût, ce ne seroit plus une amitié véritable , laquelle s'évanouit par la moindre préférence que l'on donne à ses interêts sur ceux de son ami,

Tout ceci n'est que pour vous préparer à la suite de mon discours, & pour vous faire mieux comprendre que

le droit est dans la nature même. Quand je vous en aurai encore touché quelque chose, alors je viendrai au Droit civil qui nous a donné occasion de discourir sur ce sujet.

0. Très peu de chose donc: car par ce que vous avez dit il paroît constant à Atticus, & à moi à plus forte raison, que

le droit vient de la nature. A. Pourrois-je en juger autrement ? après que vous nous avez démontré premiérement, que les Dieux ont pour ainsi dire pris plaisir à combler les hommes de leurs biens: en second lieu

que ceux-ci ont entre eux une parfaite relsemblance ; & enfin qu'ils sont liez ensemble tant par amitié & par ten

[ocr errors]
[ocr errors]

nem :deinde omnes inter se naturali quâdam indulgentiâ & benevolentiâ, tum etiam focietate juris contineri. Quæ cùm vera esle rectè, ut arbitror, concellerimus, quî jam licet nobis à naturâ leges & jura sejungere?

M. Rectè dicis, & res fic se haber: verùm Philofophorum more, non veterum quidem illorum, sed eorum qui quasi officinas instruxerunt fapientiæ, quæ fusè olim disputabantur ac liberè, ea nunc articulatim distinctèque dicuntur.Nec enim satisfieri cenfent huic loco, qui nunc est in manibus, nisi feparatim hoc ipfum, naturæ esse jus disputarint.

A. Et fcilicet tua libertas dillerendi amilla est; aut tu is es, qui in disputando non tuum judicium fequare, fed auctoritati alioruni pareas?

M. Non semper ita : sed iter hujus sermonis quod sit vides.,

[ocr errors]

dresse naturelle, que par le droit qui leur est commun. Nous sommes convenus de ces principes qui me paroissent être hors d'atteinte : comment pourrions-nous après cela séparer les Loix & le droit d'avec la nature ?

M. Vous y êtes, & la chose est ainsi : aussi ce que j'ajoûterai ne sera que pour me conformer à la méthode des Philosophes; non pas de nos vieux Académiques ou Périparéticiens, mais de ces Modernes qui ont des magasins d'argumens de reserve sur chaque point; & qui, au lieu que ces matiéres se traitoient autrefois librement & sans contrainte , ne permettent plus d'en parler que dans l'ordre de leurs diftin&tions & pat articles. Sur-tout ils ne croiroient jamais avoir satisfait à la question,s'ils n'avoient dans un Chapitre exprès & séparé, prouvé que le droit dont il s'agit est la nature même.

A. Apparament que vous avez perdu yotre liberté, ou que vous êtes homme à ne vous en pas rapporter à vous-même, mais à l'autorité d'au. trui?

M. Je ne suis pas toujours de cette humeur-là : quoi qu'il en soit, vous

[ocr errors]
[ocr errors]

ad Reip. firmandas & ftabiliendas vires, sanandos populos, om. nis nostra pergit oratio. Quocirca vereor committere, ut non bene provisa, & diligenter explorata principia ponantur : nec tamen ut omnibus probentur : (nam id fieri non potest ) sed ut iis, qui omnia recta, atque honesta, per se expetenda duxerunt, & aut nihil omninò in bonis numerandum, nisi quod per seipsum laudabile esset, aut cer. tè nullum habendum magnum bonum, nisi quod verè laudari suâ 1ponte posset. His omnibus, five in Academiâ vetere cum Speusippo, Xenocrate, Polemone manserunt : sive Aristotelem & Theophrastum , cum illis re congruentes, genere docendi paulùm differentes, secuti sunt:sive, ut Zenoni visum est, rebus non commutatis immutaverunt vocabula:sive etiam Ari.

voyez

je veux venir; mon unique but est d'établir les forces de la République & le soulagement des peuples sur des fondemens sûrs & folides : c'est pourquoi ma délicatesse me rend extrêmement circonspect dans le choix de mes principes : non que je les veuille faire agréer à tout le monde car cela ne se peut, mais du moins à ceux qui disent que tout ce qui est juste & honnête mérite par là même d'être souhaité; & que nous ne devons

& rien compter parmi nos biens, si nous n'y comptons pas ce qui est en soi digne de louange; ou du moins que nous ne devons rien regarder comme un grand bien, si ce n'est ce qui peut être loué à cause de soi-même. Tous ceuxci, soit qu'ils ayent demeuré dans la vieille Académie avec so Speusippe, 51 Xenocrates, 52 Polémon; ou qu'ils ayent suivi s3 Aristote, ou s4 Thépraste, & qu'ils soient d'accord avec eux sur le dogme , quoiqu'un peu différens dans la manière de l'enseigner ; soit qu'à l'imication de ss Zénon ils ayent changé les termes sans changer la chose; soit qu'enfin ils se soient attachez à la fecte só d'Ariston, difficile & sca

[ocr errors]
[ocr errors]
« AnteriorContinuar »