Memoires pour servir a l'histoire des hommes illustres dans la republique des lettres, Volumen23

Portada

Dentro del libro

Comentarios de la gente - Escribir un comentario

No encontramos ningún comentario en los lugares habituales.

Otras ediciones - Ver todas

Términos y frases comunes

Pasajes populares

Página 251 - Tant que ne peux moi-même me connaître. Je n'avais vu encore seize hivers, Lorsque j'entrai en ces ennuis divers; Et jà voici le treizième été Que mon cœur fut par amour arrêté. Le temps met fin aux hautes Pyramides, Le temps met fin aux fontaines humides ; II ne pardonne aux braves Colisées, II met à fin les villes plus prisées; Finir aussi il a accoutumé Le feu d'amour, tant soit-il allumé.
Página 248 - L'un n'est content de sa sorte de vie, Et tousjours porte à ses voisins envie: L'un, forcenant de voir la paix en terre, Par tous moyens...
Página 149 - Mais la mort funefte de ce Prince arrivée peu de temps après , interrompit ce projet , & détermina même M. Bignon à fe retirer de la Cour. Ce ne fut pas cependant pour longtemps ; il y fut bientôt rappellé à 1s follicitation de Nicolas le Fevre , nouveau Précepteur du Roi Louis XIII.
Página 45 - O. ton , mais on ne fait dans quel LARD.. lieu de la Bretagne, ni en quelle année il vint au monde. Il fe confacra de bonne heure au fervice de Dieu,, en entrant dans l'ordre des frères Mineurs Conventuels , d'où le defir d'une plus grande perfection le fit dans la fuite paffer dans celui des Obfervantins. L'Auteur des Effais de Litteraturemer après U Croix du MAine ce chan* gement en 150».

Información bibliográfica