Momus fabuliste: ou, Les nôces de Vulcain. Comédie

Portada
Veuve Ribou, 1720 - 69 páginas

Dentro del libro

Comentarios de la gente - Escribir un comentario

No encontramos ningún comentario en los lugares habituales.

Páginas seleccionadas

Otras ediciones - Ver todas

Términos y frases comunes

Pasajes populares

Página 68 - LOUIS, par la grâce de Dieu , Roi de France & de Navarre : A nos âmes & féaux Confeillers , les Gens tenans nos Cours de Parlement...
Página 8 - J'en frémis. Ce sera le comble de mes maux. Plus je vois cet époux , plus je suis à la gêne : Mon amour pour Valère augmente cette haine; Et cette haine , hélas '. par un fâcheux retour, Semble encor pour Valère augmenter mon amour. LA TANTE. Dans cette extrémité l'effort que je puis faire , C'est de te retenir ici malgré mon frère. LA VECVE. Je ne m'embarque point, ma tante, assurément. , LA TANTE.
Página 54 - J'en ai d'autres , Madame, et j'ai gardé les miens avec les vôtres; J'ai les brouillons de ceux que je vous...
Página 13 - N'y at-il pas présentement mille gens heureux qui ont autant de droit de remercier la comète de leur félicité, que les malheureux ont droit de se prendre à elle de leur infortune ? L'ASTROLOGUE.- Pour vous, Monsieur de la Forêt, vous...
Página 4 - Qui ne dément jamais son grave caractère , Et régulier... Je fus bien étonnée un soir De le voir arriver en poste en manteau noir. Le fat! pardon du mot, mais je suis en colère De la fatuité qu'il a dans cette affaire, Comme en toute autre : un air, un ton d'autorité , Avec une foiblesse, une timidité, Lorsque voulant sur tout présider, il décide : Sa prude présidente en secret le préside. C'est par elle qu'il fait ce mariage-ci. Il domine par-tout, hors chez lui. C'est ainsi Que tout...
Página 127 - Ses yeux, dit-il , à demi bailTés & lan„ guiffnns, & fa voix mal aiïurée, m'ont fait „• remarquer un trouble, qu'une douce fierté „ vouloit me dérober. Je voyois l'embarras „ d'un cœur engagé, qui , craignant de fe corn,, mettre, avoue en niant, cède en fe défen,, dant, & fe découvre dans le temps qu'il cber
Página 2 - Pour ce sot époux , oui ; je la vis à la gêne , Trembler, pâlir, frémir, en signant le contrat; Je la surpris après dans un cruel état , Maudissant son mari tout haut, (cela soulage ) De lui , plus qu'elle encore , aussitôt je dis rage : C'était le seul moyen d'adoucir ses douleurs. Lors , moitié par pitié de la voir fondre en pleurs...
Página 12 - Tout cela fert à „ faire rouler les planètes dans le Ciel , à les „ faire aller & venir. Elles vont leur train, & „ nous laifient aller le nôtre. L

Información bibliográfica