Imágenes de páginas
PDF
EPUB

&

fociés inquietoient, parce que ses P. Quii comptes n'étoient pas bien clairs ,NAULT. eut recours à lui, comme à son ami, pour le tirer d'embarras. Quinault y travailla avec beaucoup d'adresse & d'application, & en vine à bout ; mais à peine les affaires de ce Marchand furent-elles terminées, qu'il mourut. Quelque temps après Quinault épousa fa veuve, qui lui apporta plus de cent mille écus, qui étoit encore assez jeune pour lui donner une pofterité nombreuse.

A l'occasion de ce mariage , il acheta une Charge de Maître des Comptes, qu'il a conservée jusqu'à sa mort. Il avoit promis à fa femme de renoncer à la Poësie ; mais il crut que s'agissant de contribuer au divertissement du Roi, il étoit dil, pensé de tenir sa parole; & commença à travailler à des Opera.

Le premier qu'il composa fut Cadmus Hermione, & le Roi en fur fi content, que pour l'engager à continuer; il lui donna deux mille livres de pension ; d'ailleurs Lulli ayant remarqué le talent qu'il avoit pour faire des vers propres à être

[ocr errors]
[ocr errors]
[ocr errors]

NAULT.

P. Qu r- mis en chant , s'obligea de lui don

ner quatre mille livres pour chaque
Opera qu'il feroit.

A peine sortoit-il de fa 53e année,
qu'il se sentit attaqué de dégoûts
d'insomnies, de langueurs , qui lui
annonçoient une mort prochaine.
Pendant deux ou trois mois, il se
vit en quelque maniere mourir plu-
sieurs fois par jour , ayant continuel- .
lement des défaillances : d'ailleurs
l'idée de Lulli mort l'année préce-
dente fans beaucoup de préparation
l'avoit frappé, il en profita chrétien-
nement, & mourut dans de saintes
dispositions le 26 Novembre 1688."
âgé de 53 ans.

Il laissa cinq filles, dont trois se firent Religieules, des deux autres l'une se maria à M. le Brun, Auditeur des Comptes , & l'autre à M. Gaillard, Conseiller de la Cour des Aydes.

Il fut reçu à l'Academie Françoise en 1670. à la place de François-Henri Salomon , & dans la petite Academie, depuis appelléc l'Academie des inscriptions, en 1674. Cela fait voir qu'il n'étoit pas si ignorant que

[ocr errors]
[ocr errors]
[ocr errors]

Furetiere, qui ne fongeoit qu'à dé- P. Qulo primer tous les Academiciens ; l'a NAULT.

: voulu faire croire

Despreaux l'a maltraité dans fa
seconde satyre , lorsqu'il a dit à son
sujet.
Si je pense exprimer un Auteur

fans
défaut
La raison dit Virgile , & la rime

Quinaut.
Mais Quinault , qui étoit sans fiel,
ne laissa pas de rechercher son ami-
tié; & Despreaux lui a rendu justice,
fans cacher ses défauts , lorsqu'il
s'est exprimé ainsi dans ses Reflexions
sur Longin - Je ne veux point offen-
» ser la mémoire de M. Quinault

qui , malgré nos demêlés Poëti- ques , est mort mon ami. Il avoit, » je l'avouë , beaucoup d'esprit, & » un talent tout particulier pour faiso se des vers bons à mettre en chant. » Mais ces vers n'étoient pas d'une » grande force , ni d'une grande éle» vation,& c'étoit leur foibleffe-mê. ,, me qui les rendoit d'autant plus » propres pour le Musicien , auquel

ils doivent leur principale gloire, puisqu'il n'y a en effet de tous

روو

دو

[ocr errors]

زز

[ocr errors]

رو

P. Q_U 16,, ses Ouvrages , que les Opera , qui NAULT foient recherchés. Encore est-il

bon que les notes de musique les
w accompagnent; car pour les au-
9, tres pićces de Theatre , qu'il a fai-
„ tos en fort grand nombre il
> y a long-temps qu'on ne les jouë

plus, & on ne se souvient pas
même qu'elles ayent été faites. Du
reste il'eft certain, que M. Qui-
nault étoir un très-honnête homme
& li modeste, que je suis persua-

, que

s'il étoit encore en vie il ne seroit guéres moins choqué 99 des louanges outrées que

lui dono »; ne M. Perrault dans ses Paralleles, , quc des traits qui font contre lui

dans mes facyres.
Caralogue de fes

ouvrages.
1. Les Rivales , Comedie en cing
Aftes, en vers. Parif. 1661, in-12.
Cette piéce qu'il composa à l'âge de
18. ans fue representée en 1653.& eut
beaucoup de succès.

2. La genereuse ingratitude, Tragicomedie Pastorale , en cinq Actes, en vers,dédiée à M. le Prince decon. ri,avec une Ode au même.Paris 1'5 57: in- 12. Cette piece fut representée.

[ocr errors]
[ocr errors]

en 1954,

)

3. L'Amant indiscret, ou le Mol.P.QUTE tre étourdi, Comedie, en cinq actes, NAULI. en vers. Paris 1664. in-12. Réprefentée en 1654:

4. La Comedie fans Comedie, en 5. Actes, en vers. Paris 1657. in-12. representée en 1655. Cette piece est un composé de differentes sortes de fpectacles, d'une Pastorale inticulée Elomire, d'une Coniedie du Docteur de Verre , d'une Tragedie qui a pour titre Clorinde , & d'un Opera d'Aro mide . Renaud.

s. Le Mariage de Cambyse , Tragicomedie. Paris 1659. in- 1 2. Reprefenté en 1656.

6. La Mort de Cyrus , Tragedie , representée en 1656. Paris 1699.in-12.

7. Le Fantôme amoureux , Tragicomedie , representée en 1656. Paris 1657. in-12.

8. Stratonice , Tragicomedie, representée en 1657.. Paris 1560. in-12.

9. Les coups de l'Amour et de la Fortune , Tragicomedie , representée en 1658. Paris 1660. in 12.

10. Le feini Alcibiade,Tragicomedie, representée en 1658. Paris 1658.11-12.

[ocr errors]
[ocr errors]
[ocr errors]
[ocr errors]
« AnteriorContinuar »