Imágenes de páginas
PDF
EPUB
[ocr errors]

XXXV. 1. Autre, dont le dessein est Ministres Payens. 3. Variété du
très-beau, & qui paroit représenter Culte des Egyptiens autorisée par
une Palestre. XXXVII.
99 la politique du Prince.

4
Couronnes , ( les ) étoient simples & Cume. Inscription tirée des ruines de

faites de feuilles dans les premiers cette ville. LVI. LVII. LVII. 179.8 6.
temps de la République, on les mul- Sa fondation , fes révolutions , son
tiplia dans la luite , & on les fic d'or, Diale&e qui étoit Eolien, ses fix
enfin elles devinrent des impôts Tribus. 181. & suiv. Elle déféra à
sous les Empereurs.

302 Labéon , un de ses Magistrats, les
Crampons de bronze. xcix. 1. 344. honneurs divins qu'il refusa. ibid.

Ulage qu'en faisoient les Romains 184. Elle avoit eu permission de
pour la solidice de leurs bâtimens. consacrer un Temple à la ville de

345 Rome & à Auguste , auquel elle
Creux. Voyez Gravure. Toutes les donna le titre de Dieu. 190. L'an-

Nations d'après les Egyptiens ont cienne Cume n'est plus qu'un vil-
traité leurs lettres en creux sur le lage , appellé Namourt. 162. Con-
marbre & sur le bronze, quoiqu'ils jectures sur le Polémon, pretre
aient exécuté leurs autres ornemens de Rome & d'Auguste à Cume. 191
en relief. 49. Le Creux & le relief Cybele adorée à Placia fituée sur la Pro-
alliés fingulièrement dans un Mo- pontide, près de Cyzique. LIX. 199.
nument antique. xi. 42. suiv. Elle y avoir un Temple & un Col-
Exemple rare. ibid. Gravure en lége de Vierges. ibid. Constantin
creux qui présente le derriere d'une le Grand fit transporter la statue de
tête. xxvii, 1. 85. Le secret de Cyzique à Conftantinople. 198.
remplir d'une couleur blanche les Voyez Téte.
lettres gravées en Creux n'a jamais Cynocephale. Petite figure en bronze
été perdu.

159 d'un Dieu Cynocephale , qu'on
Croissant dans la main droite d'une

pourroit prendre pour Osiris. I. 3.
Diane : fingularité dont on ne trou-
ve des exemples dans aucun autre Cyzique. Ses Marbres & Inscriptions
Monument. XLV. 2.

130

LV. & suiv. 169. fuiv. Colonie
Crotales, ou Castagnettes, n'étoient de Milet, 200, 208, Ruines de son

pas particulieres à Priape , les Mi- Théatre. 192. Le Préteur ou Stra-

mes en ont souvent porté. 290 tége y étoit Magistrat Eponyme.
Cuillere, destinée, selon l'opinion com- LIX. 194. Le Mois Artémisíus y

mune, à recueillir les larmes des étoit en usage. ibid. Le culte de
Pleureuses. CXXV. 7.

406 Diane Munychienne y fut admis.
Cuirasse d'une forme simple & anti- 200. Son gouvernement étoit Dé-
que,

280

mocratique. 196. Ses Prytanes chan-
Cuivre ( le ) dont les Anciens, sur- geoient tous les mois. 197. Ægico-

tout les Romains compofoient tou- re, une de ses Tribus. ibid. College
tes les choses d'usage , se conserve de Prêtresses appellées Maritimes
mieux que le fer. 272. 345. On ne 199. Elle fabriquoit des monnoies
doit pas espérer que son usage dans d'or & d'argent dans les temps les
les bâtimens se rétablisse.

273 plus anciens , valeur de ses ftatères,
Trempé n'est plus en usage de- 202. Ses Tribus. LX. LXI. LXII. 207.
puis long-temps pour les ouyrages 240. On y célébroit tous les qua-
qui demandent de la résistance. 292 tre ans des Jeux publics en l'hon-
L'usage du Cuivre n'étoit point fu- neur d'Hadrien. 1x. &C. 210. Les
neste aux
Romains.

347 filles y étoient exercées à la course
Culte varié selon les lieux, les circon- des chevaux. ibid. Précis sommaire

stances, l'orgueil & l'ayidité des de l'histoire de cette Ville. 2134
ANAUS. Les Monumens d'un posée de mois Ioniens, Athéniens, travail grossier du tems de ce PrinMacédoniens, & de quelques autres ce , ne prouvent pas que les ouvraqui lui étoient particuliers. 237. ges des Egyptiens fussent alors aussi Observations sur ces mois. 235.8 imparfaits.

[ocr errors]

12

3

par

[ocr errors]

Elle s'attribuoit le titre de Métro- la garde des Caves publiques. thid. pole de l’Alie. 214. Elle eut le ti- Dignités & charges inconnues de tre d'Hadrienne , ensuite celui d'An- cette ville 247 juiv. Ses faites. toninienne. 215. Elle prenoit le ti- 249. & suiv. Temple qu'y fit contre de Néocore , & de Philosebase. struire Hadrien, ou fa ftatue avoit 215.216. 251. Elle entretenoit une pour infcription , au Dieu Hadriena troupe de gladiateurs. 217. Elle 251.252. Explication des Vignetinftitua des Jeux publics en l'hon- res. viij. Elle avoit plusieurs Temneur d'Hadrien sur le modèle des ples. 252. Elle éleva un Temple Olympiques. Epoque de ces éta- à Cyzicus, qu'elle regardoit combliílemens. 222. noie. Elle avoit dix me Ton Fondateur, avec les hon& peut-être treize Colécrates. 232. neurs héroiques. 253. Apollon , oraElle fut plusieurs années soumise cle de cette vilie. ibid. On voit aux Rois de Pergame. 233. Con- dans plufieurs de ses médailles la je&ures sur le titre & les fonctions téte d'Apollon, & au revers un trédes Philetæres qui étoient dans cette pied. ibid. Elle avoit deux Hipparville. ibid. Observations générales ques. 254. 255. Son Buleterion , vaite sur les fragmens de les fastes. 234. édifice pour son Sénat. LXVII. 255. de suiv. Elle marquoit les années, Ses Prytanes étoient pris succellinon-seulement la suite de ses vement des différentes Tribus, ibid. Eponymes, mais encore par celle Ses Marbres nous apprennent l'ordes Prytanes qui gouvernoient pen

dre & la suite des Prytanies. ibid.
dant un mois de chaque année. 235.
Les Marbres donnent les noms de

D.
huit ou neuf de ses mois. 235. Ega
suiv. Son année civile étoit con-

Danau

113 fuiv. La Fete A'v@esópia y étoit ob- Davila, (M.) Gentilhomme du Péservée. 238. Calamxon, nom d'un rou. Son éloge.

129 mois particulier à cette ville. ibid. Déisme pur, perverti par les Prêtres Les dignités sacrées de cette ville. payens, sur-tout Egyptiens. 3 241. Des Prytanes y ont eu le titre Delphes. Néron en emporta cinq cens de Roi, de Myste, de Myftarque, ftatues.

108 de Néocore. ibid. 6 suiv. Proferpi- Denier d'argent, évalué à 15. sols de ne étoit la Déesse tutélaire de la notre monnoie, sur le pied de so. ville, & l'on célébroit tous les ans livres le marc d'argent.

268 en son honneur une fête nommée Désordre (le ) dans les compositions Ospe Q&TTI4. 242. Ses dignités & a précédé chez les Romains la décharges civiles. 243. & juiv. Les cadence de l'art,

305 Callies étoient des officiers parti- Diadème ( le ) des Anciens n'étoit culiers à cette ville. 244. L'Archon- qu'une espèce de ruban.

317 te des Prytanes y étoit Epiftare ou Diale&te. Nous ne connoissons pas Président du Conseil pendant un tous les Dialedes particuliers des mois. ibid. L'Archonte des Callies, Grecs, soit d'Europe, soit d'Ale. nommé Calliarque , présidait au

270 Conseil pendant un mois. 245. Elle Diane avec un croissant dans la main avoit deux Greffiers, un du Sénat , . droite. Singularité sans autre exem& un du Peuple. 246. Il y avoit un ple. 130. Représentée par une coOficier qui avoit, à ce qu'on croit, lonne. Voyez Colonne. Le culte de

.

200

X. I

EA

Diane Munychienne admis à Cyzi- la pratique de la soudure & de la que.

réunion des parties, quoiqu'ils sçusDibutade, Inventeur, selon Pline, de sent allier les métaux, & diminuer l'art de la Sculpture en relief. 49

la valeur de l'or.

44 Dieu. Ses attributs représentés par Eprevier. Divinité à tête d'éprevier. tout ce qui pouvoit y avoir quel

40 que rapport.

2 Ephese. Ses Jeux appellés Barbilléens, Dieux Egyptiens honorés en Grece. Voyez Jeux.

111. On paroit les statues des Dieux Esclaves (les) destinés aux appartede couronnes de fleurs , ou d'autres

mens, ( Arrienses ) portoient une ornemens de différentes matières. robe de toile de Pelure. 296

198 Esculape en bronze. LXXVII. 2. 275. Dionysius, mois. Voyez Année. Plulieurs monumens érigés en son Diota. Voyez Amphora.

honneur. 276. Pourquoi le serpent Doigis (les) des figures ont quelque- lui est donné pour attribut.

277 fois été arrangés par les Anciens Espagnols. Leur négligence pour leurs d'une maniere figurative. 275 Antiquités.

364 Domitien , sa tête gravée sur un albâ- Efymnéies. Voyez Æfymnéres.

tre. 293. Il renouvelle les Jeux Ca. Etrusques. Silence gardé par les Ropitolins. Voyez Jeux,

mains à leur égard. 29.52. Ces der

niers n'ont conservé d'eux que les E.

aruspices & des pratiques supersti

tieules. ibid. Multiplicité des MaA U. Usage des Anciens de

nufa&ures de poterie , & des vases jetter dans les eaux consacrées ce

de terre cuite en Etrurie. 53. Ils qu'ils jugeoient devoir être agréa. étoient maitres de presque toute ble aux Dieux.

340 l'Italie avant la fondation de Ro. Ecuelle d'une belle forme & élégan- me. ibid. Inventeurs d'une maniè.

te: ouvrage Etrusque. XXII. 4. 75 re de dessiner , & d'un genre dans Egypriens. Leur culte & leurs hiero

lequel ils ont servi de modèle. ibid. glyphes ont la même source , & ont Les ouvrages de leurs Manufa&uété dirigés par le même esprit. 2. res aussi estimés des Anciens , que Ils croient que le Levant est le vi

parmi nous les porcelaines de la {age du monde, le Nord sa droite, Chine.

54 & le Midi fa gauche, 8. Nous leur Confondus avec les Romains sommes redevables, sans le sçavoir, leurs vainqueurs. ibid. Monotonie de la plớpart de nos connoiffances, dans les formes de leurs ouvrages, & des pratiques dans les Arts qui variée néanmoins par des ornemens nous font familieres, 28. La mona différens. 55.0 60. Trois maniènoie propre aux Egyptiens , lorf- res différentes dans le goût de leur qu'ils étoient gouvernés par des dessein. 56. Leur goût changé & Princes de leur nation, est incon- perfe&ionné par leur commerce nue jusqu'à présent. 19. Ils com- avec les Grecs.

ibid. muniquerent aux peuples étrangers

Fort attachés aux Arts. 61. une partie de leurs superstitions , Dans leurs ouvrages les plus grosque ceux-ci transporterent dans fiers le grand s'y montre sans rien leurs pays. 41. Impossibilité d'en- avoir du copiste. 65. Ils cherchoient tendre leurs caractères, qu'ils au- à se rendre formidables à leurs enroient été eux-mêmes embarrassés nemis par la hauteur excessive de d'expliquer. 9. Ils plaçoient le So- leurs casques. 66. Leur goût & leur leil & la Lune dans des bateaux, cara&ère particulier est plus frap73. Leurs ouyriers peu exercés dans pant & plus varié dans leurs pierres

gravées

9

.

gravées, que dans leurs autres ou- ou le Climat méridional.
vrages: pourquoi ? 65. Ils prenoient Figure en bronze, qui tient un fruit
la précaution de percer au cou du avec deux doigts monstrueux & ria
pied leurs petites Divinités

, pour

dicules. Ouvrage Etrusque & grofles assurer & les rendre stables. 67.

fier. xlll. 1.

57 Ils sçavoient varier leurs compofi- Figure en bronze, tenant un serpent tions.

69 à la main , & représentant un héErrusques sont inventeurs des figures à ros inconnu. XIII. 3.

58 double-tête. 81. Leurs monumens Etrusque de bronze , trouvée sont remplis des idées d'Homère. depuis peu dans l'ancienne encein86. Ils étoient fort occupés d’A- te de Nismes. XIV. 1. 60. Autre chille. ibid. Ils n'étoient point dans très-ancienne, & faite avant le coml'usage de bruler les corps. 88. Aussi merce des Etrusques avec les Egyattachés aux cérémonies d'expia- priens. ibid. 2. 60. Autre très-antion pour des monstres

, ou pour

cienne, qui paroît représenter un ces crimes qu'on ne peut nommer,

gladiateur. xiv. 3. 61. Autre d'un qu'à celle des augures & du vol des travail plus moderne, qui paroît reoiseaux. 92.-95. Ils traitoient les présenter Jupiter. ibid. 4. O s. Ouvrages en terre cuite avec le mê. Autre représentant Hercule avec la me loin, & les paroient des mêmes peau de lion passée dans le bras ornemens que les matières les plus gauche. ibid. 6. 62. Autre en or, solides. 96. Ils doivent tenir un représentant l'enlèvement de Ga. rang distingué parmi les nations nymede. XLVIL. 3. 140. Autre, que qui ont cultivé les Arts, 101. Preu- já coiffure & la nudité prouvent ve de leur dépravation. 94

être Etrufque, quoique dans le goût Eudémonie , ou la Félicité, Déesse qui Egyptien. xv. j. 63. Autre du mê

étoit représentée aflise sur un tro- me goût. ibid. 2. Autre d'un Héne , un caducée d'une main, & une ros traité à la Grecque, en bronze corne d'abondance, ou une halte mallif. XVI. 5. do 66. Autre dans l'autre.

315

très-ancienne,représentant un guerEx.Voto, mal travaillés & destinés pour rier en casque & en cape, XVII. 5.

les gens de la campagne. 325. 6. 68. Autre Etrusque en bronEx Voto de bronze , ouyrage Ro- ze, d'une chevre avec un genre d'ormain de mauvais goût. xcix. 4.346. nement fingulier, destinée à servir Autre de bronze , ouvrage Etrus- d'Ex-Voto. XVIII. 3. 69. Autre paque , représentant une chevre avec reillement Ecrusque & singulière , un ornement singulier. XVIII. 3. en attitude Egyptienne, avec des

différences particulieres. xxiv. 1. F.

76. Autre qu'on croit Romaine ,

quoique faite sur un Monument EMMES admises dans le Col. Grec, dont l'original eft Egyptien. lége des Prêtres & dans les cérémo- LXXX. 1. 2. 283. Autre qui paroît

nies religieuses des Errusques. 7> représenter un jeune Auteur comiFer (le) que nous employons à tout, que. ibid. 5. 285. Autre qui paroître.

empêchera nos monumens de pal- présenter une A&rice.lxxx11.1.289 ser à la postérité.

272. 345

D'un esclave Arriensis. LXXXIV. Feuille d'or, trouvée au milieu des 1. 296. Autre qui représente un

bandelettes d'une Mumie. M.l’Ab- Faune tenant de chaque main une bé Barthélemy conje&ure que c'é- torchière. LXXXIV. 3. 297. Autre toit une ancienne monnoie des pareille. ibid. 4.

398 Egyptiens. iv. 2. 18. d suiv. Les premieres Figures des anFiguier. Sa feuille signifioit un Roi, ciens Peuples idolâtres ont été des

69

FEMM

89

actes de respeê pour leurs Dieux, que l'étude de l'Antique.

271 ou de reconnoistance pour les hom. Glands de plomb. Voyez Balles. mes célèbres. 57. Une Figure vûe Gori,(M.) réparation qu'on lui fait. 86 absolument par le dos, est une fin. Goúr. Alliance du bon & du mauvais gularité sur une pierre gravée. 85. goût dans différentes piéces d'un L'assemblage d'un grand nombre meme morceau. 89. Le goût Gode Figures , & dans des contrastes thique s'éleva à Rome plus ancienaffectés, prouve moins le génie , nement qu'on ne le croit. 314 que l'envie de paroitre fécond. 127. SPAMMATEYE. Nous n'avons point Deux Figures de la Vi&oire qui de mot François qui rende ce mot accompagnent la statue équestre de Grec. 255. Voyez Greffier.

Marc-Auréle. 299. suiv. Gravure en creux, ulitée chez les Flute ( la ) est rarement représentée Egyptiens , pour rendre leurs mo

sur les monumens Etrusques: 99 numens plus durables. 16. Voyez Feneste ( le Baron de ) pense qu'il ne Creux.

coûte rien de donner aux choses Fxécutée sur une espéce de des noms honorables.

Coquille appellée Pinna Marina. Folies. Les plus anciennes ne sont pas 26. Tout ce qui étoit nécessaire les moins amusantes.

91 pour la Gravure des pierres étoit Fondateurs. Les villes Grecques défé- connu des Egyptiens. 37. La Gra

roient des honneurs divins à leurs vûre en Relief a précédé celle en Fondateurs. LVI. LVII. LVII. Plu- Creux. 49. On a sacrifié les faillies

fieurs exemples à ce sujet. ibid. 185. au defir de rendre les ouvrages imFonie ( l’Art de la ) étoit connu des mortels. ibid. Alliage du Creux &

Egyptiens. 38. Imparfait dans son du Relief, rare dans l'Antique & origine. Statues formées de l'assem- dans le Moderne.

48 blage de plusieurs piéces. 114-116 Grecs. Les Artistes de cette nation Fouer , morceau de bronze qui formoit alloient exercer leurs talens en

un fouet terrible pour punir les el. Egypte, & copioient les figures Egyclaves. XCIV. 4...

334 priennes. 17. Ils ne commencerent Fourmont. (M. l'Abbé ) Deux Bas-re- à mettre un double type sur la

liefs qu'il a apportés de Grèce, II. monnoie que vers le 7€ ou 6€, sié153. İnscription qu'il a apportée cle avant J. C. 20. Ils enterroient

de Grèce. Explic. des Vign. vij. les morts avec une espèce de monFragmens antiques trouvés à Paris en noie, usage qui peut venir d'Egy1751, rue Vivienne. cxiv.

pre. 21. Dans le tems que les Arts Des Fastes de Cyzique. Voyez Heurissoient parmi eux, ils em· Cyzique.

ployoient souvent le bois pour leurs Frairius, ( opárpios) nom d'un mois Itatues. 106. La Grèce étoit lerem

chez les habitans de Cume , il avoit ple des Arts. Son éloge. 108. 109. 30. jours.

185 110. Elle doit à l'Egypte les prin

cipales connoissances. Preuves de G.

cette opinion. 111.-114. Ó suiv.

L'époque de son commerce reliANIMEDE, enlevé

par

l'ai. gieux avec l'Egypte est incertaine. gle de Jupiter, Figure en or. xLvII. 11. Les Artistes Grecs, sur-tout 3.

140

depuis Auguste , se conformoient Génies : Etres admis par tous les peu- dans leurs ouvrages au goût des

ples, peut-être d'après la Religion Romains. 131. Ils excelloient à des Hébreux.

78 graver les caractères sur les pierGéographie (la ) et perfe&ionnée par res. 156. Ils avoient des ouvriers

·les Monumens anciens , ausi bien particuliers pour cela. ibid. & Juiv.

Ganime

« AnteriorContinuar »