Imágenes de páginas
PDF
EPUB

Parsute d'une

me orur d'Aragmating la : 30iz 176, hrone Spala

[ocr errors]
[ocr errors][merged small][merged small][merged small]

******** EXPLICATION

DE

L'ESTAMPE.

[ocr errors]

A Muse de la Fable à ses jeux vous invite ,
Mortels ; sur ses leçons réglez votre con-

duite;
Vous pouvez aisément ca recueillir le fruit.
Sa morale n'est point rebutante, sévere ;

Mais allégorique & fincere ,

C'est en badinant qu'elle instruit. Quoique des animaux elle emprunte l'organe,

Ne la traitez point de profane.
Sa naive simplicité
Persuade la verité,
D'un aigre Censeur qui nous gêne
Elle ne prend jamais le ton;

[ocr errors]

Et des Acteurs qu'Esope introduit sur la scene..
souvent l'instinct voit clair plus que notre rai-

fon.
Nedédaignez pas leur langage;
Qu'importe pourvû qu'on soit fage,

En quelle école on ait appris
De l'aimable fagesse à connoître le prix.
Toûjours sous le Portique elle n'est point affife
Entre Chrisipe, & le grave Zénon,

Ni prés de l'auftere Catont:
Quelquefois elle s'humanife.
Les salutaires fi&tions
Qu'à nos yeux l'Apologue expose ,
Sont d'utiles instructions

Que pour former nos mours Socrate nous pro

pofe.
Tâchez de corriger les vices, les défauts
Qui regnent en tirans dans le fiécle où nous

sommes ;
Er d'apprendre des animaux
L'art de bien vivre avec les hommes.
Le chien, de la docilité,

Et de la vigilance est le parfait modele ;

Celui de la fidelité

Se trouve dans la Tourterelle,

Par son travail , par son adivité
L'Abeille vous apprend à fuir l'oisiveté :
Rarement l'animal meurt par l'intempérance :
De l'Aigle, & du Lion imitez la valeur ;
Du Serpent, dir le Sage, imitez la prudence ,

De la Colombe la douceur ,
De la Fourmi la prévožanca.

[ocr errors]
[merged small][ocr errors][merged small]
[ocr errors]

V

[ocr errors]

OVS souhaiteriez , Ma-
demoiselle,

, que

l'on ornât d'Estampes le Livre que vous m'avez conseillé de donner au Public; mais le Libraire , timide, ou prudent , n'est point d'avis de faire des avances considerables,dans un tems il n'est pas súr de les retirer. Vous me dites obligeamment, que mon ouvrage n'a pas besoin de cet ornement étranger pour plaire ; e vous me faites esperer que mes Lecteurs feront dédommagez par

« AnteriorContinuar »