Imágenes de páginas
PDF
EPUB
[ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors]

résister , fe mettroit sous la protection de la France, & c'étoit ce qu'il désiroit.

Au moyen de cette alliance , les apparences de schisme que la haine du S. Siége répandoit sur la France , alloient s'étendre jusques sur le Roi de Navarre , & fournir des couleurs favorables à l'usurpation. A la faveur de cette politique, Ferdinand conquit toute la Navarre jusqu'aux Pirénées ; la Maison d'Albret ne conserva que le Béarn; elle fit jusqu'en 1$21. des tentatives toujours malheureuses, pour äemonter sur thrône de Navarre.

Lorsque Jean d'Albret avoit demandé raison de cette ufurpation, on lui avoit répondu qu'il étoit excommunié

pour

son adhésion au fchisme de Louis XII. & qu'en conséquence le Pape avoit donné la Navarre au Roi d'Espagne.

Cette raison tirée de l'excommu- Dupuy nication fut même long-temps la Traité des

droits droit seule qu'allégua l'Espagne , parce qu'en effet elle fuffisoit avec la force

[ocr errors][ocr errors][ocr errors]

Zurita,

Lorsqu'en 1515. Ferdinand, par vol. 6.p.3so. un acte solemnel, unit irrévocable

ment la Navarre à la Couronne de Castille, il ne manqua pas

de

rappeller l'excommunication de Jean d'Albret , & la donation de Jules II; il répéta la même raison dans son Testament, par lequel il donna la Navarre à Jeanne sa fille , Reine de Castille, & au Prince Charles fon petit-fils.

Lorsqu'en 1518. ce dernier prit

possession des Royaumes d'Espagne, Sandoval, les Etats assemblés à Valladolid le vida di Carlos V. vol. i. supplièrent de conserver le Royau

me de Navarre acquis, dirent-ils à la Couronne d'Espagne par le schisme de Jean d'Albret.

Mais dans la Conférence de Montpellier, qui fut rompue par la mort du Grand-Maître de Boisy , on agita de bonne foi la restitution de la Navarre. Les Plénipotentiaires Erpagnols parurent eux-mêmes faire moins de cas qu'ils n'avoient fait jusqu'alors de la raison du schisme; elle ne fut alléguée que par un Docteur Espagnol nommé Carvajal ;,

[ocr errors]
[ocr errors][ocr errors][ocr errors]

mais comme on ne pouvoit taxer Jean d'Albret de schifme , sans en taxer encore plus Louis XII. son allié, qui avoit été l'ennemi direct de Jules II, l'Evêque de Paris, Etienne Poncher & le premier Président Olivier, qui allistoient avec Boisy , à la Conférence, rejetterent cette raison avec beaucoup de vivacité, foutinrent que Louis XII. avoit toujours été Catholique, & déclarerent qu'ils ne souffriroient point qu'on fit à la mémoire l'affront de la flétrir d'un reproche de schisme. Le Chancelier d'Espagne , voyant la colere de Poncher & d'Olivier , dit lui-même à Carvajal : » Seigneur Docteur, 32 votre zèle est indiscret, on ne vous » avoit point chargé de dire cela. ce

A la Conférence de Calais , les Espagnols alléguerent cinq raisons principales pour éluder la restitution de la Navarre.

1°. Comme ils avoient pour Juge un homme qui aspirant à la Papauté, fe croyoit d'avance intéresé au maintien des prétentions du S. Siége,

[ocr errors]

ils reproduisirent avec confiance la grande raison du schisme ils citerent, comme le titre le plus autentique, la Bulle d'excommunication lancée par Jules II. contre le Roi de Navarre , & le transport fait de les Etats au Roi d'Espagne.

Le Chancelier Duprat , qui n'afpiroit pas moins au Chapeau, que Volsey à la Thiare, eut pourtant le courage d'opposer à cette objection, les maximes solides de l'indépendance des Couronnes.

On peut ajouter à ce que dit alors Duprat , qu'il n'est pas même bien sûr que la Bulle d'excommunication contre le Roi de Navarre, ait jamais existé ; qu'on ne la trouve ni dans les Bullaires, ni dans les Hiftoires

générales, qu'elle est seulement citée Zurita. par quelques Historiens Espagnols, Mariana. qui ne s'accordent point sur la date, Sandoval, les uns la plaçant au 18 Février

IS12. les autres au premier Mars de la même année; que d'ailleurs ces deux dates sont évidemment fausses, puisqu'au rapport de ces mêmes Hif

vida di Carlos V.

[ocr errors]
[ocr errors][ocr errors][ocr errors]

toriens, la Bulle avoit pour motif le Traité conclu par le Roi de Navarre avec Louis XII. & que ce Traité n'est que du 17 Juillet de la même année. Avant ce Traité le Roi de France & le Roi de Navarre avoient été pendant quelque temps plutôt ennemis qu'alliés, parce que le Roi de France soutenoit Gaston de Foix son neveu , ( tué le 11 Avril de cette année, à la bataille de Ravenne,) contre le Roi de Navarre , auquel Gaston redemandoit quelques terres de la Maison de Foix.

De plus, l'invafion de la Navarre par Ferdinand , eft antérieure au Traité de Jean d'Albret avec Louis XII. Comment donc auroit-elle été faite en vertu d'une Bulle, qui eût eu pour motif l'alliance de ces deux Rois ?

2°. Pour entendre la feconde objection des Espagnols, il faut se rappeller que Blanche, Reine de Navarre, héritiere de la branche d'E. vreux, porta la Couronne de Nayarre dans la Maison d'Arragon, par

[ocr errors][ocr errors]
« AnteriorContinuar »