Imágenes de páginas
PDF
EPUB

fon mariage avec Jean II. Roi d'Arsagon. Dece mariage naquirent trois enfans , Charles, Prince de Viane & deux filles; l'aînée, nommée Blanche, comme sa mere , & la cadette Eléonor. Le Roi d'Arragon épousa en secondes noces Jeanne, fille de Fréderic , Amirante de Castille, dont il eut Ferdinand le Catholique. Le Prince de Viane , long-temps persécuté par sa marâtre, mourut ou de douleur ou de poison , sans laisser d'enfans. La Couronne de Navarre fut dévolue à la Princesse Blanche, qui épousa Henri IV. Roi de Castille, dit l’Impuisant. Ce surnom annonce assez qu'elle n'en eut point d'enfans; la Couronne de Nayarre passa donc à Eléonor, qui la porta dans la Maison de Foix, par son mariage avec un Seigneur de cette Maifon, nommé Gafton.

Pour donner à Ferdinand le Catholique un droit sur la Navarre, le Chancelier d'Espagne prétendoit que Blanche, Reine de Caftille , avoit cédé à Jean II. Roi d'Arzagon son pére, & pére de Ferdi

[ocr errors]
[merged small][merged small][merged small][ocr errors][ocr errors]

nand, tous les droits qu'elle avoit
au Royaume de Navarre ; d'autres
disent qu'elle les avoit cédés à Hen-
ri l'Impuissant, son mari, dont la
fæur & l'héritiere Isabelle , étoit la
femme de Ferdinand. Ainsi Ferdi-
nand auroit eu droit à la Navarre ,
ou de son chef, comme fils de Jean

II. Roi d'Arragon, ou du chef de
fa femme, héritiere de Henri IV.
Roi de Castille.

L'une & l'autre cession , répon-
doient les Plénipotentiaires Fran-
çois , eft chimérique. Ce qui a pû
donner lieu d'imaginer celle qu'on
prétend avoir été faite à Jean II.
par sa fille , est la jouissance que ce
Monarque a conservée pendant fa
vie, du Royaume de Navarre , en
vertu de son contrat de mariage
avec l'héritiere de la Maison d'E-
vreux. Jean, depuis la mort de fa
femme, ne regarda jamais son admi-
nistration que comme précaire, il
traita toujours sa fille Eléonor en vé-
ritable Reine de Navarre; elle-même 24. lib. 60.
se souvint plus d'une fois qu'elle l'é-
toit, elle veilla en personne intéres-

[ocr errors]

Zurica , capa

fée sur l'administration de son pére, elle se plaignit à lui & aux Grands

du Royaume, de ses négligences. Mariana,

Jean II. par son Testament , reconeh. 19. 1. 24. nut le droit de la fille au Royaume

de Navarre, & en laisfant tous ses autres Etats à Ferdinand fon fils du fecond lit, il en détacha la Navarre, qu'il déclara ne lui point appartenir. Ferdinand & Isabelle eux-mêmes ont rendu hommage en plusieurs occasions aux droits de la Maison de Foix.

En 1493. ils furent nommés asbitres avec Charles VIII. Roi de France, entre diverses branches de cette Maison, qui se disputoient la Couronne de Navarre , & ils prononcerent en faveur de cette même Catherine de Foix, femme de Jean d'Albret , que Ferdinand dépouilla depuis.

En 1494. ils envoyerent leurs Ambassadeurs à Pampelune , pour allifter au Couronnement de cette Catherine de Foix.

En 1497. 1499. 1504. 1510. Catherine de Foix & Jean d'Albret,

[ocr errors]
[merged small][ocr errors]

redemanderent à Ferdinand diverses Places qu'il avoit usurpées furla Navarre. A ces demandes réitérées, il ne répondit jamais qu'il eût droit à la Navarre, soit de son chef, soit du chef d'Isabelle; il allégua diverses défaites, toutes de mauvaise foi., mais le système de la cession faite - par

Blanche , femme du Roi de Castille, n'étoit pas encore imaginé,

3o. La troisiéme objection des Espagnols se tire de la Généalogie de la Maison de Foix. Du mariage d'Eléonor d'Arragon avec Gaston de Foix, étoient. nés deux fils ; Gaf:ton, Vicomte de Castelbon , & Jean, Vicomte de Narbonne. Gaston époufa Madeleine de France', fæur de Louis XI, dont il eut un fils, François Phæbus , qui mourut sans enfans, & une fille, Catherinede Foix, celle-là-même qui depuis épousa Jean d'Albret ; le Vicomte de Narbonne eut de Marie d'Orléans, four de Louis XII. ce célébre Gafton de Foix, Duc de Nemours , tué en 1512. à la bataille de Ravenne,

[ocr errors][ocr errors][ocr errors]
[ocr errors]

( & qui n'eut point d'enfans;) & Germaine de Foix, qui fut depuis la seconde femme de Ferdinand le Catholique. Le Vicomte de Castelbon , fils aîné de Gaston de Foix & d'Eléonore d'Arragon , étoit mort avant ses pére & mére, laissant pour héritier présomptif de la Couronne de Navarre François Phæbus fon fils. Mais les Espagnols ne l'entendoient pas ainfi ; ils prétendoient que le Vicomte de Narbonne, quoiqu'il ne fût que le puîné des fils d'Eléonore d'Arragon , Reine de Navarre

devoit exclure François Phæbus son neveu , quoique fils de l'aîné, parce qu'au temps de la mort d'Eléonore d'Arragon , å laquelle il s'agissoit de succéder , le pére de François Phoebus étoit mort, & que le Vicomte de Narbonne étoit plus proche d'un degré que son neveu. Les droits du Vicomte de Narbonne avoient passé au Duc de Nemours son fils , puis à Germaine de Foix qui les avoit cédés, disoient les Plénipotentiaires Espagnols ; à Ferdinand son mari , mais qui, suivant

« AnteriorContinuar »