Imágenes de páginas
PDF
EPUB
[ocr errors]

sujette à la Parallaxe du mouvement diurne, & qu'ainsi sa distance à la Terre devoit être bien plus grande que celle de la Lune à notre égard. En effet nous voyons chaque jour le mouvement propre de la Lune fe rallentir sensiblement depuis son lever jusqu'à son coucher, ce que l'on découvre principalement par ses distances observées soit au Soleil , soit aux Etoiles fixes qui l'environnent.

Cette importante découverte de Tycho a été confirmée dans la suite

par

Hevelius,à l'occasion de la Comete de 1664. & en dernier lieu

[merged small][ocr errors][merged small]

par MM.Picard & Casini, qui observerent à ce dessein la fameuse Comete de 1680. & 1681. peu de temps après qu'elle fût sortie des rayons du Soleil; de forte qu'il est constant aujourd'hui, de l'aveu de tous les Astronomes, qu'il n'a pas été possible d'appercevoir de Parallaxe

*

ou

* Voyez le Livre qui a pour titre Astronomia jam à fundamentis reftituta G c. que l'on nomme vulgairement la Science des Longitudes de Morin, où l'on explique les diffétentes méthodes de trouver la Parallaxe du mouvement horaire ou diurne d'un Altre, soit en Ascension droite, soit en déclinailon. Il paroît que c'est dans cet Ouvrage qu'on a proposé pour la premiere fois ces mêmes méthodes que Bianchini & Wijthon , qui probablement n'en connoissoient pas bien l'origine, ont trouvées fi admirables, &c.

[ocr errors]

retardement horaire dans le mouvement de cette Comete.

Il ne faut pas confondre cette Parallaxe du mouvement diurne, puisqu'elle est ordinairement presqu'insensible, avec celle qui est causée par le mouvement de la Terre dans son orbite : celle-ci différe d'autant plus de la premịére , que c'est ordinairement par la quantité dont elle accélere ou retarde le mouvement d'une Comete, qu'on en peut conclure la distance de cet Aftre à la Terre sur-tout vers la fin de fon Apparition; au lieu que c'est au contraire par le deffaut de la Parallaxe

[ocr errors]

du mouvement diurne, qu'on est parvenu à prouver que la distance des Cometes étoit plus grande que celle de la Lune, à notre égard.

Il est aisé maintenant d'appercevoir la vraie raison pourquoi les Cometes se détournent un peu vers la fin de leur cours, de la route qu'elles ont tenues depuis le commencement de leurs Apparitions. C'est la Parallaxe de l'orbe annuel qui produit cet effet, & la différence dont elle accélere ou retarde le mouvement apparent d'une Comęte réduit à l'Ecliptique, est précisément ce qui nous en

fait connoître la distance.

Cette méthode de calculer la distance d'une Comete vers la fin de fon apparition, se trouve expliquée dans le troifiéme Livre des Principes Mathématiques de M. Newton: outre qu'elle y eft exposée avec beaucoup de clarté, & même dans un assez grand détail, il y a cela d'avantageux, qu'elle est à la portée de ceux qui n'ont guéres étudié que les premiers élémens de l'Aftronomie. Cependant c'est par une voïe aussi fimple qu'on eft parvenu à découvrir quelle devoit être la distance d'une Comete à la Terre, lorsqu'el

« AnteriorContinuar »