Imágenes de páginas
PDF
EPUB
[ocr errors]

122

LI. Beautez naturelles, préférables aux beautez de l'art.

119 LII. Défectuosité de la somme de Saint

Thomasa
LIII. Liliger.
LIV. Mort étrange d'un Suédois.

124 LV. Jugement de Ciceron sur le stile de Thucydide.

126 LVI. Virgile , pourquoi nommé Parthenias par les Napolitains.

126 LVII. Du Plessis-Mornay a en plus de

réputation que de merite. 127 LVIII. Presque tout, l'ancien monde eft

gouverné par les peuples du Nard. 130 LIX. La petite vérole como la rougeole oxt

été connues des Anciens, LX. S'il est vrai que l'on ait mettre

l’lliade d'Homère dans une coquille de noix ?

135 LXI. Explicit.

138 LXII. Bains des anciens.

139 LXIII. Commerce de Tyr do do Alexana drie,

140 LXIV. Deux passages de Virgile core

rompus. LXV. Fause pensée de Ciceron sur la vicilleffe.

145 LXVI. Epanchement de l'eau , figne

1:42

[ocr errors]

167

tres.

de tristeffe chez les Ifraëlites. 147 LXVII. Pourquoi l'on veut d'ordinaire

être estimé moins riche, co plus noble qu'on ne l'est ?

148 LXVIII. L'usage est le maitre des Lana gues, mais non pas labus, .

149 LXIX. De la Latinisation des noms. LXX.Tems de lire les lettres. LXXI. Des clairvoyes.

168 LXXII. Des jardins à la mode. 169 LXXIII. Cause de la décadence des let

171 LXXIV. Les bons juges de la Poësie font

plus rares que les bons Poëtes. 174 LXXV. Lequel est préférable de l'emploi

d'un Prédicateur; ou de celui d'un homme savant?

178 LXXVI. Les Prédicateurs deviennent souvent déclainateurs , même dans le langage ordinaire, dans l'usage de la vie,

18 LXXVII. Point d'ouvrage plus difficio

le pour un homme de Lettres, que l'in

terprétation de la S. Ecriture. 182 EXXVIII. De l'origine de la rime. 184 LXXIX.Des obstacles de l'érudition.195 LXXX. Hirondelles de Suéde pallent l'hiver fous la glace,

198

210

LXXX1. Origine du nom des Alpes. 200 LXXXII. Comparaison de Virgile

avec Théocrite, Hefiode, Homere.

202: LXXXIII, Preuve de la vérité de l'er

plication que j'ai donnée dans ma Dia . monstration Evangelique , de commencement du huitième chapitre d'Ifaïe.

206 LXXXIV. L'érudition n'est pas le che

min de la fortune, LXXXV. Jugement de Tacite. 213 LXXXVI. Jugement de - Pérrone. 254 LXXXVII. Jugement de Platon. 218 LXXXVIII. Fidelité d'un chien. 224 LXXXIX. R. Manaslė ben Ifraël

. 225. XC. Si le mot Ebreu 12 étoit un ornement du nez

227 XCI. Méthode défectueuse des nouveaux

Gra nmairiens, par leur brieveté afsi fectée.

230 XCII. Cause de l'effet que produit le

Soleil dans l'été sur les feuilles c sur les fruits, après une pluie médiocre., 232 XCIII. Vie pastorale ó militaire des Tartares codes Turcs.

234 XCIV. Les Poles sont les lieux du mon le les plus éclairez.

237

XCV. Xénoplon , Sa Cyropédie. Ha. rangues des Historiens.

240 XCVI. Pasage obscur d'Isaïe , expliqué.

Figure des anciennes clefs. 244 XCVII. Fonctions des Juges ou des Avo

cats, entièrement opposées. 246 XCVIII. D'où vient la richesse des langues.

247 XCIX. Maximes de la Rochefoucaud,

248 C. Du Canon de la Sainte Ecriture ,

do des Canons particuliers de quelquesa unes des parties dont elle est composée.

252 CI. Isopsépha.

254 CII. Egeria Nympha , paupertatis symbolum.

257 čili. L'amour est une maladie du corps,

o se peut guérir par le secours de la decine.

26-1 CIV. Tous les Anciens n'ont pas cru que

la Zone-Torride fût inhabitable. 263 CV. Explication de la dixiéme Epigrarnme de Catulle.

265 CVI. Le bois de Bréfil n'a pas tiré son

nom de la Province du Brésil, mais la Province a tiré son nom de ceIni du bois

268

CVII. Quelle eft la cause qui rend conta

gieuses quelques maladies , les autres ne l'étant pas?

270 CVIII. Des Tétraples ,. Hexaples, a OEtaples d'Origene.

272 CIX. Quelle est la posture la plus na

turelle à l'homme, d'être debout; d'être

allis, d'être couché, ou de marcher? 275 CX. Comparaison d'Alexandre, d' An

nibal, de Scipion, á de César. 278 CXI. Antiquité des Orgues. CXII. Si les concerts des Anciens se chantoient en parties?

288 CXIII. De la Critique, de l'abus que l'on en a fait.

295 CXIV. Antiquité des Jets-d'eau.

304 CXV. De loco Origenis super typico & symbolico corpore.

306 CXVI. On explique ce que c'est que le

Myobarbum d'Aufone. 310 CXVII. Eloges de mon pere de ma me

283,

re.

315

CXVIII. Eloges de mes trois feurs. 321 CXIX. Vanité de l'espérance qui est ordi

naire aux hommes, de l'établissement de leurs familles , o de la perpétuite

de leur nom après leur mort. CXX. Explication de Gad Méni,

328

« AnteriorContinuar »