Imágenes de páginas
PDF
EPUB

dont parle Isaïe.

335 CXXI. Quelle eft la difference d'un homme

savant, d'un homme ignorant.143 CXXII. L'homme est une partie d'un tout, e non pas un tont.

344 CXXIII, s'il est vrai , comme Scaliger

ľa avancé, qu'un grand esprit ne sau.

roit être grand Mathématicien. 347 CXXIV. Difference des grands me des médiocres esprits.

350 CXXV. D'air vient que chacun eft content de son esprit.

352 CXXVI, Crainte du tonnerre. 355 CXXVII. Comparaison de la langue La

tine et de la Françoise. 357 CXXVIII. La Philosophie a en sonpro.

grez suivant l'ordre de la nature. 359. CXXIX. De l'origine de du progrez de la Chymie.

360 CXXXI. Filets de Saint Martin. 368. CXXXII. Chaque arbre naît d'un

370 CXXXIII. Tout mouvement est compose

d'intervalles, de mouvement, de repos,

371 CXXXIV. Si dans les orages il s'en

gendre quelquefois des grenouilles? 376 CXXXV. Du nom de Philės.

[ocr errors]

rameart.

[ocr errors][merged small]

378 CXXXVI. Si l'on peut reduire tous les fens au fens du toucher ?

379 CXXXVII. S'il est vrai que deux nom

bres inégaux multipliez par eux-mêmes

puissent produire le même nombre? 380 CXXXVIII. Probléme Géométrique. 382 CXXXIX. Difference de l'Astronomie ancienne de la moderne.

384 CXL. En quel sens les Poëtes Bucolia

ques font-ils chanter à leurs Bergers , des vers sur leurs chalumeaux ? 329

CARM IN UM

INDEX.

Lampyris. Ecloga . Galerita. Ecloga VII, Salamandra. Ecloga VIII. Mimus. Ecloga IX. Melissa. Ecloga x. Carmen nuptiale. Eis & AUTÓV

401 407 413 418 423 430 436

wwwwwwww

nafcrsi original,

, que je montrerai à qui voudra,cependant il s'y est glißé beaucoup de fau. ses. Je vais marquer les principales , qui pour. roient troubler la ledure du François, ou du Latin. A l'égard de celles qui se trouvent dans le peu qu'il

y a ici de Grec d'Hébreu, je n'en fe. ras pas mention , parceque ceux qui font en état de les connoiwe , Jont aussi en état de les corriger,

tant creusée

Pag. ligne. Fautes.

CorreEtión. 4.26. je la-sens aussi vive je le sens aufli vifi 10. 7. alle

allé 30. 13. & craffoque effacez de 36. 20. Militaire

Miliaire 49. 2 2. pas creuses 75, 25. Sandius

San&ius 12.. 23. on connoit qu'une on connoit ce qu'une chose

chare 194. 2. Lichetnam

Lichtenau 156. 13. Jocobus

Jacobus 5:57. 21. Sylira

Stylita 160. 2 3. Tarra.cremata' Turrecremata 165. 24. tout autre

toute autre 172. 2 l'usage; aisé

l'usage ailés 384. 20. les Poëres , & les-Poëtes Grecs , & 192 4. Léoniens

Léonins 200. 17. on en trouve

on ne trouve 294. 4. G l'on en

si l'on n'en 135. 13» qui en foar qui ont 2:88. 2. Gali

Galli 296. 18. cet aide

cette aide 3.15. 9. Auronne

Aulonc 321, 3. fait éloge

fait l'éloge 332, 18. n'avoit en foi de rćel n'avoit en soi rien de réel

[ocr errors]

non

[ocr errors]

Ay lu

par

l'ordre de Monseigneur le Huetiana , & jy ay reconnu feulement la main de l'illustre auteur qui l'a composé, feu M. Huet ancien Evesque d'Avranches , mais encore toute l'érudition, tout le gouft & coute la politesse qui l'avoient porté aux premiers honneurs de la Literature , & qui rendent sa memoire si pretieuse aux gens de Lettres. Fait à Paris ce 9. de No

yembre 1721

FRAGUIER:

PRIVILEGE DV Ror.
OUIS,PAR LA GRACE DE DIEU, Roy Ds

& feaux Conseillers , les Gens tenans nos Cours de Parlement, Maîtres des Requêtes ordinaires de notre Hôtel, Grand-Conseil, Prevôt de Paris, Baillifs , Senechaux, leurs Lieutenans Civils,& autres nos Justiciers qu'il appartiendra : SALUT, Notre bien amé JACQUES ETIENNE, Libraire à Paris, Nous ayant fait remontrer qu'il lui avoit été mis en main un Manuscrit , qui a pour titre

« AnteriorContinuar »