Considérations sur les corps organisés

Portada
De l'imprimerie de Samuel Fauche, libraire du roi, 1779
0 Opiniones
Las opiniones no están verificadas, pero Google revisa que no haya contenido falso y lo quita si lo identifica

Dentro del libro

Comentarios de la gente - Escribir un comentario

No encontramos ningún comentario en los lugares habituales.

Páginas seleccionadas

Términos y frases comunes

Pasajes populares

Página 110 - d'abord fe former le fac , qui le doit contenir ; & ce lac, „ au lieu d'être la membrane d'un œuf qui fe dilateroit, fe* „ fait fous fes yeux , comme une toile dont il obferve les „ progrès. Ce ne font d'abord que des filets tendus d'un bout „ à l'autre de la matrice; ces filets fe multiplient, fe ferrent, „ & forment enfin une véritable membrane. La formation de „ ce fac eft une merveille qui doit accoutumer aux autres. „ HARVEY ne parle point de la formation du fac intérieur...
Página 65 - Cette différence ne viendroit-elle pas de ce qu'il faut beaucoup plus de nourriture pour entretenir un grand corps que pour en nourrir un petit , et que , proportion gardée , il y a dans les grands animaux beaucoup moins de nourriture superflue qui puisse devenir semence , qu'il n'y en a dans les petits animaux? Il est certain...
Página 310 - ... que la Nature a voulu renfermer dans l'individu de cette petite bête plus de facultés . pour la génération que dans aucune autre espèce d'animal , et qu'elle lui aura accordé non seulement la puissance de se reproduire tout seul , mais encore le moyen de pouvoir aussi se multiplier par la communication d'un autre individu.
Página 386 - ... tout entier , avant que d'être en état d'engendrer ; au lieu que les animaux qui multiplient beaucoup , engendrent avant même que leur corps ait pris la moitié, ou même le quart de son accroissement.
Página 330 - Ceci nous paroît clairement indiqué par le travail que ces molécules font en petit dans la putréfaction et dans les maladies pédiculaires , où s'engendrent des êtres...
Página 246 - Ecreviile, il faij„ droit y en imaginer plufieurs , & nous ne „ faurions déterminer combien. Si l'on coupe „ la nouvelle jambe , il en renaît une autre „ dans la même place. Enfin , il faudroit en„ core admettre que chaque nouvelle jambe „ eft comme l'ancienne , remplie d'une infinité „ d'œufs , qui chacun peuvent fervir à renou„ veller la partie de la jambe qui pourroit lui ,, ètr
Página 319 - ... les individus qui proviennent du papillon, ne doivent pas être des papillons , mais des chenilles , parce qu'en effet , c'est la chenille qui a pris la nourriture , et que les parties organiques de cette nourriture se sont assimilées...
Página 109 - Novembre le fœtus eft formé ; & tout cet admirable ouvrage , lorfqu'il paroît une fois commencé , s'acheve fort promptement. Huit jours après la premiere apparence du point vivant l'animal eft tellement avancé , qu'on peut diftinguer fon fexe. Mais encore un coup cet ouvrage ne fe fait que par parties : celles du dedans font formées avant celles du dehors ; les vifceres & les inteftins font formés avant que d'être couverts du thorax & de...
Página 110 - ... de nouvelles parties. HARVEY voit d'abord fe former le fac qui le doit contenir : & ce fac , au lieu d'être la membrane d'un œuf qui fe dilateroit , fe fait fous fes yeux comme une toile dont il obferve les progrès.
Página 529 - Erneft , a fix doigts au pied gauche & cinq au droit : il avoit à la main droite un fixieme doigt , qu'on lui a coupé ; à la gauche il n'a à la place du fixieme doigt qu'une verrue. On voit par cette généalogie , que j'ai fuivie avec...

Información bibliográfica