Essai sur les vitraux de la cathédrale de Strasbourg

Portada
L.F. Le Roux, 1848 - 124 páginas
0 Opiniones
Las opiniones no están verificadas, pero Google revisa que no haya contenido falso y lo quita si lo identifica

Dentro del libro

Comentarios de la gente - Escribir un comentario

No encontramos ningún comentario en los lugares habituales.

Páginas seleccionadas

Otras ediciones - Ver todas

Términos y frases comunes

Pasajes populares

Página 36 - In principio erat Verbum et Verbum erat apud Deum ; et Deus erat Verbum : hoc erat in principio apud Deum.
Página 75 - Car j'avais faim, et vous ne m'avez pas donné à manger; j'avais soif, et vous ne m'avez pas donné à boire; j'étais un étranger, et vous ne m'avez pas accueilli; j'étais nu, et vous ne m'avez pas habillé; j'étais malade et en prison, et vous ne m'avez pas visité.
Página 6 - L'historien du monastère de Saint -Bénigne de Dijon, qui écrivait vers l'an 1052, assure qu'il existait encore de son temps, dans l'église de ce monastère, un très-ancien vitrail représentant le...
Página 99 - Mars iS/fi, lègue à la cathédrale de Metz « tous ses grands patrons , desquels il a fait
Página 62 - La rosace de l'ogive contient une figure du Christ, dont la bouche est traversée par une double épée , qu'il soutient des deux mains; deux anges avec flambeaux ornent les médaillons latéraux.
Página 60 - Ce couronnement passablement compliqué est le même dans les autres verrières de cette série. Les trois rosaces du sommet de l'ogive renferment le buste d'un saint et deux anges.
Página 109 - Obsecro te per gloriam Dei et merita Sanctorum martyrum, nil minuito, Nil demito, nil mutato, antiquitatem Pie restitutam servato, et sic te Deus adjuvet per orationes sanctorum.
Página 6 - Prima capit radios vitreis oculata fenestris, Artificisque manu clausit in arce diem. Cursibus aurorœ vaga lux laquearia complet . Atque suis radiis et sine sole micat {3}.
Página 106 - Leurs ateliers sont montés, leurs ouvriers demandent du travail, et il faut de bonnes et d'incessantes commandes pour alimenter cette espèce de fabriques, qui sentent un peu l'industrie du jour, et où l'amour de l'art et les produits consciencieux ne sont souvent que l'accessoire.

Información bibliográfica