Imágenes de páginas
PDF
EPUB

SUR L'ANCIENNE.
CHEVALERIE,
Considérée comme un établissement

politique & militaire,
Par M. DE LA CURNE DE SAINTE-PALAYE,

de l'Académie Françoise, de celle des Inscrip--
tions & Belles-Lettres, & des Académies de
Nancy & de la Crusca.
NOUVELLE ÉDITION,

Augmentée d'un Volume.
IOME SECOND

[ocr errors]

À PARIS,
Chez la Veuve DUCHESNE, Libraire, rue S. Jacques

au Temple du Goût.

M. DCC. LX X XI.
Avec Asprcbction & Prizidegs di Riin.

LIBRIS

ET

ROL

[ocr errors][ocr errors][ocr errors]

MÉMOIRES

[ocr errors]

SUR L'ANCIENNE CHEVALERIE, Considérée comme un établissement

politique & militaire.

2

CINQUIEME PARTIE.

PRE's avoir exposé,
peut-être même exa-
géré, sur la foi de nos

anciens Auteurs les avantages de la Chevalerie militaire , de laquelle il ne reste plus que

des vestiges dans les divers ordres de la Chevalerie régulière ou religieuse ; nous devons, pour ne point faire illusion à nos lecteurs rapporter les inconvéniens & les abus quicontrebalancèrent lesávan: Tome II.

A.

tages dont nous avons fait l'énu- . mération. Le desir de contenter, autant que nous le pourrons, la curiosité des mêmes lecteurs, nous oblige aussi de rechercher quelles peuvent avoir été les causes de la décadence & de la chûte totale de notre Chevalerie.

On nous aura , sans doute , accusés plus d'une fois, ou du moins soupçonnés d'une prévention aveugle, lorsqu'en lisant tout ce que nous avons à l'honneur de la Chevalerie, on se sera rappelé que les siècles dans lesquels elle étoit la plus florissante, furent des siècles de débauche, de brigandage, de barbarie & d'horreur ; & que fouyent tous les vices & tous les crimes se trouvoient réunis dans les mêmes Chevaliers qu'alors on éri

geoit en héros. A la vûe de tant (1) de desordres (1), comment se per

suader que les loix de la Chevale, rie ne respirassent que la religion, la vertu, l'honneur & l'humanité ? Néanmoins ces deux vérités si contraires en apparence,

sont égales ment constatées,

« AnteriorContinuar »