La vie de Monsieur Boileau Despreaux,

Portada
chez Henri Schelte., 1712 - 315 páginas

Dentro del libro

Comentarios de la gente - Escribir un comentario

No encontramos ningún comentario en los lugares habituales.

Páginas seleccionadas

Otras ediciones - Ver todas

Términos y frases comunes

Pasajes populares

Página 311 - passe Juvénal, atteint Horace, semble créer les pensées d'autrui et se rendre propre tout ce qu'il manie; il a, dans ce qu'il emprunte des autres, toutes les grâces de la nouveauté et tout le mérite de l'invention...
Página 228 - ... du public de me citer un bon livre que le public ait jamais rebuté ; — à moins qu'ils ne mettent en ce rang leurs écrits, de la bonté desquels eux seuls sont persuadés.
Página 108 - Je sais sur leurs avis corriger mes erreurs, Et je mets à profit leurs malignes fureurs. Sitôt que sur un vice ils pensent me confondre, C'est en...
Página 64 - Grecs dont le style est si sublime et qui nous doivent servir de modèles, n'auraient point empêché dans Athènes les meilleures actrices d'une troupe de jouer un premier rôle, comme nos modernes l'ont fait à Paris au théâtre de Guénégaud. C'est ce que le public a vu avec indignation et avec mépris; mais il m'en a...
Página 59 - C'est ce qui m'a fait souhaiter d'avoir commerce avec vous ; et puisque l'occasion s'en présente aujourd'hui, je vous en demande la continuation et votre amitié en vous assurant de la mienne.
Página 189 - Poè'te très-peu divertiffant, & fi dur dans fes expreffions, qu'il n'efl pas poffible de le lire. Il ne convient pas ainfi du defert qui étoit aux prédications de l'Abbé Cotin.
Página 255 - On peut apprendre par ce moyen, à l'exemple de ce grand poète , le premier satirique de notre temps , à imiter les plus beaux endroits des Anciens et à en profiter pour se faire à soi-même du mérite et de la réputation ; sans parler du plaisir qu'il ya de conférer...
Página 290 - Fit fans eftre malin fes plus grandes malices, Et qu'enfin fa candeur feule a fait tous fes vices. Dites ; que harcelé par les plus vils Rimeurs Jamais, bleffant leurs vers, il n'effleura leurs mœurs: Libre dans fes difcours, mais pourtant toujours fage...
Página 88 - Sur ses genoux tremblants il tombe à cet aspect, Et donne à la frayeur ce qu'il doit au respect. Dans le temple aussitôt le prélat plein de gloire Va goûter les doux fruits- de sa sainte victoire ; Et de leur vain projet les chanoines punis S'en retournent chez eux , éperdus et bénis.
Página 309 - Vers, on ne laifTe pas de fentir qu'ils lui ont coûté beaucoup, & que ce n'eft qu'à force de les retoucher qu'il leur a donné cet air libre & naturel, qui en fait la principale beauté. Les Pièces de...

Información bibliográfica