Imágenes de páginas
PDF
EPUB

de cette machine dans les Mémoires de l'Academie de 1731. M. Dons-en-bray a aussi inventé plusieurs Machines, pour connoître le nom & la vitesse ou la force rélative du vent , autres que celle dont nous avons parlé article 110. dont il fera part au public.

Je dois encore avertir, que si l'on trouve que les formes des Vaisseaux sur lesquelles j'ai construit mes Tables , ne sont pas assés approchantes de celles des differens Vaisseaux ordinaires ; je prendrai dans la suite sur les Vaisseaux mêmes, les differentes tranches horizontales de la Carene sur lesquelles je construirai des nouvelles Tables qu'on pourra joindre à celle-ci , trop heureux si je puis contribuer à perfectionner l'Art de la Navigation.

F I N.

T A B L E
DES ARTICLES .

I.

Odos

2.

U'IL est indifferent de considerer les flui

des , ou les surfaces en mouvement. Page 1. 2. Que les impulsions des fluides, sont comme les quarrez de leurs vitesses.

La même. 3. Les impulsions sont encore comme les quarrez des

sinus des angles d'incidence. Si les vitesses sont égales , & les angles d'incidence égaux ; les Impressions sont dans la raison simple de la grandeur des surfaces.

La même. Mais si les viteses & les surfaces sont inégales , les impulsions seront en raison composée de la simple des surfaces , e de la doublée des finus d'inciden

La même. 6. Si les surfaces sont inégales & les angles d'inciden

ce inégaux', les impulsions seront en raison composée de la simple des surfaces , Q de la doublée des sinus d'incidence.

3 7. Les vitesses étant inégales , & les angles d'inciden

ce inégaux , les forces des impressions font en raison composée de la doublée des vitesses & de la doublée

[ocr errors]

.ce.

der Gnue d'incidence.

La même

nauvre.

ment petite , le Vaisseau doit prendre une route moyenne.

La même. 18. Ce qu'on entend par la dérive du Vaisseau.

La même. 19. Quel est l'objet principal de la Theorie de la Ma

La même. 20. Ce qu'on entend par vent arriere, vent de quar

tier , vent largue, G vent de bouline. 7. 21. Ce que c'est qu'estre également au vent , sous le vent, ea avoir le dessus ou l'avantage du vent.

La même. 22. Ce qu'on entend par tenir également le vent , ga

gner au vent, perdre an vent. La même. 23. De l'angle le plus avantageux de la ligne du vent

o de la quille pour gagner au vent , e des desavantages de trop serrer le vent.

8. 24. Jusqu'à quel point on peut serrer le vent ou du

plus petit angle que la ligne de la route puisse faire avec la ligne du vent.

La même. 25. Que le vent arriere seroit le plus avantageux pour fuir le vent fi toutes les voiles portoient.

La même. 26. De l'angle le plus avantageux de la ligne du vento de la voile.

9. SECTION III. Des situations les plus avantageuses d’un Vaisseau

qui n'est point sujet à la dériye. 27. Principes e preparation pour déterminer langle

[ocr errors]

II.

vent.

le plus avantageux. 28. Calcul de la plus grande force laterale, parallele

à la direction de la quille ou de l'angle le plus

avantageux, de la voile de la ligne du vent. I 2. 29. Que le même calcul détermine tout à la fois les

deux angles les plus avantageux, l'un pour gagner o l'autre pour perdre au vent.

13 30.

Calcul de la Table des situations les plus avantageuses de la voile , pour tous les angles de 3 en 3 degrés du rumb de vent , & de la route du Vaisseau.

La même. 31. Que cette Table donne en même-tems langle le plus avantageux de la quille , & de la ligne du

14 32. Remarque sur le cas que la quille est perpendiculaire d ligne du vent.

La même. 33. Que si on suppose que l'angle de la voile & de la

quille est nul , on aur a l'angle le plus avantageux de la quille de la ligne du vent.

15. 34. Situations les plus avantageuses , tant de la quille que de la voile , pour gagner @ pour perdre au

La même. SECTION I V. Des situations de la voile par rapport aux diffe

rentes routes & dérives du Vaisseau, dont le Plan de leur coupes horizontales de la care

ne , est un poligone rectiligne. 35.Ce qu'on entend par la carene

dans quel

vent.

« AnteriorContinuar »