Imágenes de páginas
PDF
EPUB

222078

DE LA

BIBLIOTHÈQUE MAZARINE

1067 (404). Recueil des auvres de dom CLAUDE RAPINE, de l'Ordre des Célestins. Sur cet auteur, voir Becquet, p. 120-126. Détail :

1. « Expositio psalmi centesimi decimi octavi. »

2 (f. 35). « Devota expositio predicti fratris super psalmos quinque « ante celebrationem misse dicendos. » Dédiée à Frère Guillaume, provincial des Célestins de la province de France. Les feuillets 47-48 sont restés blancs.

3 (f. 49). « Sermo in translatione beati Petri confessoris, patris a nostri. »

4 (f. 51). « Sermo de conceptione intemerate Virginis matris. » 5 (s. 57). "Sermo de presentatione ejusdem.

6 (f. 61 vo). « De sacramento altaris. » Les feuillets 70-72 sont blancs.

7 (f. 73). « Liber de vita contemplativa, compositus a fratre Claudio Rapina.

8 (f. 109 v). «De statu perfectionis. » Table en tête. Dédié à Jean Caur, archevêque de Bourges (+ 1483).

9 (f. 129). « Agellus solatii monachorum, compositus a fratre Claudio Rapinate. »

10 (f. 136 vo). « F. Claudii Rapinatis, de eutrapelia monachorum. »

11 (f. 143). « Expositio orationis dominice per fratrem Claudium • Rapinam. »

12 (f. 145). « Meditationes super officium mortuorum. , 13 (f. 146). « Expositio ad laudem Domini nostri Jhesu Christi et

[ocr errors]

« matris ejus gloriosissime Virginis Marie super antiphonam : Quam pulchra es. »

14 (f. 153). « Tractatus de statu religiosorum.

15 (f. 155)...«"Epistola ad quendam novicium Celestinum super « illud : Ex Ægypto vocavi filium meum. »

16 (f. 159 jog. « Epistola ad quemdam Celestinum super illud : «Spera in Domino et fac bonitatem Domini. »

17 (£. 101). « Epistola ad quemdam Celestinum super illud : Domi« nus in templo sanclo suo. Dominus in celo fides ejus.

3- {f. 163). « Sermones in recepcione noviciorum. » 19.f. 189). « Tractatus de visitatione monasteriorum. » -20 (f. 197 v”). « Tractatus de statu oblatorum. » 21 (f. 202). « Brevis tractatus de conjunctione obituum. »

Papier; 208 feuillets; longues lignes; haut. 400, larg. 278 millim. Xvio siècle. Sur un feuillet préliminaire, table des ouvrages de Claude Rapine. — Célestins de Paris.

18.

1068 (912). — Recueil d'extraits de théologie et de littérature, fait par Nicolas Chapuis et dédié par lui à Josse Clichtove, chanoine de Saint-André de Chartres. Dédicace au feuillet 297 verso, datée du 10 février 1517 (vst) et commençant ainsi : « Judoco Clichtoveo Nicolaus Chapusius, salutem.

« Partes quisque suas ad mensuram inguinis heres...

Hisce carminibus ac plerisque aliis Juvenalis satyra prima... " Les extraits sont datés, au feuillet 296 verso, du 16 juin 1518. — Sur un feuillet préliminaire, table des articles au nombre de 41, et billet de Chapuis à Clichtove, daté du 22 janvier 1517. — Voici un extrait de cette table, avec détails sur les principaux articles. Extraits étendus des lettres de S. JÉRÔME (f. 1), des traités de la Cité de Dieu et de la Trinité de S. AUGUSTIN (f. 70), des Moralia super Job de S. Grégoire le GRAND (f. 108). — Sur l'immaculée conception de la Vierge (f. 152).

Sermon sur S. Martin, daté du 24 mai 1512 (f. 155). « Sermo « de commendatione religionis monastice, prolapsione ac instaura« tione in pristinum decorem facienda, habitus Cluniaci, in capitulo « generali, anno 1513, 17° aprilis, per GODEFRIDUM AMBASIANUM. » (F. 158). Geoffroy d'Amboise fut abbé de Cluny de 1510 à 1518. Sermon en l'honneur de l'université de Paris, du 22 octobre 1512

[ocr errors]

[ocr errors]
[ocr errors]

(f. 162). — Autre sur saint Thomas d'Aquin, du 7 mars 1511 (f. 164).

« De Carmelitane religionis laude ac preconiis sermo » (f. 169).

« Vita et sancta conversatio pie memorie Ludovici, quondam regis * Francorum » (f. 171). Copie de l'ouvrage de Geoffroi de BeauLIEU, faite à l'hôtel de Cluny, le 26 septembre 1513, d'après un manuscrit du collége des Chollets, à Paris. — « Exempla de obedientia et

à " paupertale monastica, in duo capita digesta » (f. 184). - Éclaircissement sur les indulgences, composé le 11 octobre 1513, à la requête de maitre Louis Souterrain, docteur en droit et en décret (f. 187). Sermon sur saint Lomer, 1513, 1" décembre (f. 188). — Autre pour la Purification de la Vierge, 8 janvier 1513 (f. 192). — « In laudem

u monastice religionis et potissimum Cluniacensis sermo, prolatus per

dominum FRANCISCum de LAGRAVE, decanum Carenarum , (f. 195). - Discours renfermant l'éloge du droit canonique (f. 198). - Extraits du livre De vila philosophorum (f. 200), datés de 1514. — Épitaphe en prose de Frère Philippe Bourgoing, grand prieur de Cluny, mort en 1514; vers en l'honneur de Cluny; extraits de Sulpice Sévère (f. 219). - Extraits de la vie de S. Nicolas de Myre, par LEONARDO GIUSTINIANI, de Venise (f. 219). — Sermon sur saint Thomas d'Aquin, de l'an 1514 (f. 221).

«De commendatione antiquorum patrum religionis et - presentium instructione sermo, anno 1514, 22 februarii » (f. 225). – Examen d'un livre en français de Georges Civis, De octo beatitudinibus, 1515 (f. 229); au feuillet 240, lettre à l'auteur du recueil, qui y est qualifié de docteur en théologie et de chanoine de Tournay; elle est datée du collége de Navarre, 23 juin 1515. — Discours pour l'élection d'un évêque (f. 240), daté du 20 février 1515. — Autre réfutation du livre De octo beatitudinibus, 1515, 8 mars (f. 242). Sermon pour la Purification de la Vierge, 12 janvier 1515 (f. 244).

Homélie de Pierre le VÉNÉRABLE sur la Transfiguration (f. 246). — « Oratio de gestis atque virtutibus divi Lodovici, regis Francorum,

deque Parisiorum paulo altius repetita origine eorumque laudibus, « habita festo die ipsius beati Lodovici, in ede fratrum Minorum, Pictavis... » (f. 253); datée du 25 mai 1516. — «Semi-extempo« ralis ac prope tumultuaria de vita virtutibusque divi Lodovici, Fran« corum regis, oratiuncula, pronunciata octavo calendas septembris, « in ede beati Francisci, Pictavis. » (f. 258); datée du 28 mai 1516. – Textes de la Bible, en faveur de l'élection des évêques (f. 260). Année 1516, 2 septembre. Extraits de la vie du pape saint Céles

[ocr errors]

u

[ocr errors]

tin V (f. 261). — Notes de théologie mystique (f. 262). - Question

) de théologie communiquée en 1516 par Georges Civis (f. 264), et réponse à cette question (f. 267). — Question de droit canonique, proposée en 1517 par le Dominicain Frère Josse Caulier (f. 270).

Assignatio rationum, quare non fuit eundum cum rege Catholico id « petente » (f. 272). — Autres questions de droit canonique, commu

(. niquées en 1517 par Frère Josse Caulier (f. 275). — Que les ouvrages attribués à S. Denis sont de Denis l'Areopagite (f. 277), 28 octobre 1517.

Cas de conscience, proposé par maître Jean de Hont, chanoine de Courtray, commensal de maître Jacques Thielt, vicaire de l'évêque de Courtray, tiré du Castigatorium sacerdotum concubinariorum (f. 280).

« Ex Mariali BERNARDINI de Busti » (f. 281); copie du 31 décembre 1517. — Question de droit, proposée en 1517 par Frère Josse CAULIER. Examen de la règle proposée par l'abbé de Saint-Samson d'Orléans, pour le couvent des Augustins d'Orléans. — Autres questions de droit, résolues à la demande de Josse Caulier par Jean BRIART, de Ath en Flandre, professeur de théologie.

Peut-être ce Nicolas Chapuis est-il le Nicolaus Chappusius dont nous connaissons l'ouvrage suivant : De mente et memoria libellus utilissimus, s. 1. n.d.,14 feuillets in-4°. (Bibliothèque Mazarine, Imprimés, n.16011.) Quant à Josse Clichtove, c'est le théologien et le polémiste bien connu du commencement du XVI° siècle.

Papier; 297 feuillets; longues lignes; haut. 284, larg. 194 millim. XVI° siècle. Une seule main. Collége de Navarre; ancien 1040.

[ocr errors]
[ocr errors]

1069 (3078). HADRIANUS, tiluli Sancti Chrysogoni presbyter « cardinalis, ex quatuor doctoribus ecclesiae, de vera Philosophia ad

Henricum, Angliae regem serenissimum. » Table en tête; extraits de S. Augustin, S. Jérôme, S. Ambroise, S. Grégoire le Grand. Cet ouvrage est d'Adrien di Castello, cardinal de Saint-Chrysogone; il a été, dit-on, imprimé à Cologne, en 1548 (Ciaconius, III, 206).

Papier; 4 et 111 pages; haut. 294, larg. 197 millim. Xunto siècle. Saint-Sulpice.

1070 (1086). — 1. « Fratris Dionysii FABRI, Coelestini, Hecfrie « monasterii nuper ad Lovanium fundati prioris merentissimi, ad fra« trem quemdam ejusdem instituli, elephantiasi tabescentem, epistola « consolatoria.. » Début : « Dilectissime in Christo et dilatato viscerum

« AnteriorContinuar »