La cosmogonie; ou, La formation du ciel et de le terre, selon les idees des philosophes

Portada

Dentro del libro

Comentarios de la gente - Escribir un comentario

Crítica de los usuarios - Marcar como inadecuado

maillet cité sur l'égypte. D

Páginas seleccionadas

Términos y frases comunes

Pasajes populares

Página 515 - CAUSES , voulant favorablement traiter l'Expofant : Nous lui avons permis & permettons par ces Préfentes , de faire imprimer ledit ouvrage en un ou plufieurs volumes , & autant de fois que bon lui...
Página 176 - Il n'en eft pas de la nature comme des mefures 6c des rapports de grandeur. Sur ces rapports , Dieu a donné à l'homme une intelligence capable d'aller fort loin , parce qu'il vouloit le mettre en état de faire une maifon , une voûte , une digue , & mille autres ouvrages où il auroit befoin de nombrer & de mefurer.
Página 170 - ... j'ai cru que je ne pouvais les tenir cachées sans pécher grandement contre la loi qui nous oblige à procurer autant qu'il est en nous le bien général de tous les hommes...
Página 241 - L'expérience nous autorife à n'y pas multiplier les volontés de Dieu comme les rencontres des corps. D'une feule volonté il a réglé pour tous les cas & pour tous les...
Página 516 - Ouvrage , fera remis dans le même état où l'approbation y aura été donnée , es mains de notre cher & féal Chevalier Garde des Sceaux de France , le Sieur HUE DE MIROMBNIL ; qu'il en fera enfuite remis deux exemplaires dans notre Bibliothèque publique , un dans...
Página 200 - Avec une matière prétendue homogène , mife & entretenue en mouvement , félon deux ou trois règles de la méchanique ; il entreprit d'expliquer la formation de l'univers. Il entreprit en particulier de montrer avec une parfaite évidence , comment quelques parcelles de chyle ou de fang , tirées d'une nourriture commune , doivent former jufte & précifément le tiflu , l'entrelacement , & la correfpondance des vaifTeaux du corps d'un homme, plutôt que d'un tigre ou d'un poiffon.
Página 171 - ... grandes fans doute ; & pour fentir au jufte ce qu'elles peuvent valoir , il eft bon d'avertir le lefteur qu'il ne doit point fe prévenir contre ce renoncement à toute connoiflance fenfible , par lequel ce philofophe débute. On eft d'abord tenté de rire en le voyant héfiter à croire qu'il n'y ait ni • monde , ni lieu , ni aucun corps autour de lui : mais c'eft un doute métaphyfique , qui n'a rien de ridicule ni de dangereux ; & pour en juger férieufement , il eft bon de fe rappeller...
Página 206 - L'élément globuleux étant compofé de globules inégaux , les plus forts s'écartent le plus vers les extrémités du tourbillon ; les plus foibles fe tiennent plus près du foleil.
Página 241 - Defcartes , l'expérience des loix générales par lefquelles Dieu conferve l'univers. La confervation de tous les êtres eft , dit-on , une création continuée ; & de même qu'on en conçoit la confervation par des loix générales , ne peuton pas y recourir pour concevoir , par forme...
Página 165 - Réfléchiflant enfin fur les diverfes occupations des hommes , pour faire choix de la meilleure , il crut ne pouvoir rien faire de mieux que d'employer fa vie à cultiver fa raifon par la méthode que nous allons expofer. 4. Defcartes s'étant...

Información bibliográfica