Les trois siecles de notre littérature: ou, Tableau de l'esprit de nos écrivains, depuis Francois I, jusqu'en 1772, Volumen1

Portada

Dentro del libro

Comentarios de la gente - Escribir un comentario

No encontramos ningún comentario en los lugares habituales.

Páginas seleccionadas

Otras ediciones - Ver todas

Términos y frases comunes

Pasajes populares

Página 106 - J'en boirais moins que ne fait un moineau. Je tirerai pourtant de mon cerveau Plus aisément, s'il le faut, un rondeau, Que je n'avale un plein verre d'eau claire A la fontaine. De ces rondeaux un livre tout nouveau A bien des gens n'a pas...
Página 35 - Son éloquence fut plus célebre de fon temps , qu'elle n'eft eftimée aujourd-hui , d'après les Ouvrages qu'il nous a laifTés. Son. Plaidoyer contre les Jéfuites eft, ce qui le fit connoître : il eft vraifemblable que les circonftances dans lefquelles il fut fait , contribuerent beaucoup à le mettre en vogue chez les ennemis de la Société. Si on le lit aujourd'hui de fang-froid ,*on y remarquera plutôt ce ton de chaleur & d'emportement qui naît de la prévention , que le caractere de cette...
Página 107 - Ecrivain ne fcait rien qu'ennuyer. J'aime mieux Bergerac** & fa burlefque audace, Que ces vers où Motin fe morfond & nous glace. Ne vous...
Página 79 - Ouvrages de l'anathème attaché à la médiocrité. Il a fait des Recueils , des Journaux , des Lettres , des Romans , des Mémoires , des Contes , des Comédies en vers , des Tragédies en profe , & tout cela eft allé grofllr les tréfors ténébreux de l'oubli.
Página 159 - On ne peut s'empêcher de remarquer que c'eft pouflèr un peu ' trop loin l'exactitude. Il auroit dû au moins , avant toutes chofes , acquérir plus de jugement , de critique & de véracité ; avec cette précaution , il ne fe feroit point expofé à ' perdre en quelque forte le mérite des recherches utiles qu'on lui doit , par l'énorme quantité de fables & de menfonges qu'il débite. BOURBON , (Nicolas] de l'Académie Françoife , né à Vaudeuve en Champagne , mort à Paris en 1 644 , âgé...
Página 6 - Elles font en très-grand nombre , & il n'a jamais voulu travailler qu'en ce genre. Il répondit à quelqu'un qui lui demandoit pourquoi , écrivant fi bien, il aimoit mieux être...
Página 149 - Maîtres qui ne fc bornent pas à une inftruction de routine. Il a compofé pour fes Eleves plufieurs Ouvrages qui peuvent être lus avec plaifir & avec fruit par les hommes de tout âge. Son Difcours fur cette queftion , lequel de ces quatre fujets , le Commerçant , le Cultivateur , le Militaire & le Savant , fert le plus ejfentiellement l'Etat , eft plus d'un Homme de Lettres, que d'un Ri'o-ent de Collége.
Página 290 - Armand , qui pour six vers m'as donné six cents livres , Que ne puis-je à ce prix te vendre tous mes livres.
Página 359 - Voici mon compliment Pour la plus belle des Fauvettes : Quand elle revient où vous êtes , N'en déplaife à mon Oncle , elle a du fentiment.
Página 45 - Poëte , fi on peut l'appeller ainfi , avoit-il choir! le plus pitoyable de tous les genres , fans avoir les mêmes talens que Scarron , pour fe le faire pardonner. Sa vie , comme fa profe & fes vers , ne fut qu'un mélange de mifere , de burlefque & de platitude. Tous les pays par où il pafla , & il en vit beaucoup, furent marqués par fes difgraces.

Información bibliográfica