Imágenes de páginas
PDF
EPUB

:

[ocr errors]

ne

Vous l'avez dit, reprit le Diable : et, si vous voulez

у aller aussi , je vous y conduirai ; nous serons là quelques remarques réjouissantes. Vous

pouvez rien me proposer qui me soit plus agréable , répliqua Zambullo; je m'en fais par avance un grand plaisir.

Alors le démon, prompt à satisfaire don Cleophas, l'emporta vers le palais du roi; mais, avant que d'y arriver , l'écolier, apercevant des manoeuvres qui travaillaient à une porte fort haute, demanda si c'était un portail d'église qu'ils faisaient. Non, lui répondit Asmodée, c'est la porte d'un nouveau marché; elle est magnifique, comme vous voyez. Cependant, quand ils l'élèveraient jusqu'aux nues, jamais elle ne sera digne des deux vers latins qu'on doit mettre dessus.

Que me dites-vous ? s'écria Leandro; quelle idée vous me donnez de ces deux vers ! je meurs d'envie de les savoir. Les voici , reprit le démon; préparez-vous à les admirer : Quam bene Mercurius nunc merces vendit opimas,

Momus ubi fatuos vendidit ante sales ! Il y a dans ces deux vers un jeu de mots le plus joli du monde. Je n'en sens point encore toute la beauté, dit l'écolier; je ne sais pas

bien ce que signifient ces fatuos sales. Vous ignorez

[ocr errors]
[ocr errors]

donc , repartit le Diable, que la place où l'on bâtit ce marché, pour y vendre des denrées, fut autrefois un college de moines qui enseignaient à la jeunesse les humanités. Les régens de ce collége y faisaient représenter par leurs écoliers des drames, des pièces de théâtre fades, et entremêlées de ballets si extravagans, qu'on y voyait danser jusqu'aux prétérits et aux supins. Oh! ne m'en dites pas davantage, interrompit Zambullo ; je sais bien quelle drogue c'est que les pièces de colleges. L'inscription me paraît admirable.

A peine Asmodée et don Cleophas furent-ils sur l'escalier du palais du roi , qu'ils virent plusieurs courtisans qui montaient les degrés. A mesure que ces seigneurs passaient auprès d'eux, le Diable faisait le nomenclateur. Voilà , disait-il à Leandro Perez en les lui montrant du doigt l'un après l'autre, voilà le comte de Villalonso, de la maison de la Puebla d'Elleréna : voici le marquis de Castro Fueste; celuilà , c'est don Lopez de Los Rios, président du conseil des finances ; celui-ci, le comte de Villa Hombrosa. Il ne se contentait pas de les nommer, il faisait leur éloge; mais ce malin esprit y ajoutait toujours quelque trait satirique : il leur donnait à chacun son lardon.

Ce seigneur, disait-il de l'un, est affable et

[ocr errors]

vous

[ocr errors]
[ocr errors]

obligeant; il vous écoute avec un air de bonté. Implorez-vous sa protection, il vous l'accorde généreusement, et vous offre son crédit. C'est dommage qu'un homme qui aime tant à faire plaisir ait la mémoire si courte, qu'un quartd'heure après que

lui avez parlé il oublie ce que vous lui avez dit.

Ce duc, disait-il en parlant d'un autre, est un des seigneurs de la cour du meilleur caractère : il n'est pas, comme la plupart de ses pareils, différent de lui-même d'un moment à un autre: il n'y a point de caprice , point d'iné galité dans son humeur. Ajoutez à cela qu'il ne paie pas d'ingratitude l'attachement qu’ou a pour sa personne, ni les services qu'on lui rend; mais, par malheur , il est trop lent à les reconnaître. Il laisse désirer si long-temps ce qu'on attend de lui, qu'on croit l'avoir bien acheté lorsqu'on l'a obtenu.

Après que le démon eut fait connaître à l'écolier les bonnes et les mauvaises qualités d'un grand nombre de seigneurs, il l'emmena dans une salle où il y avait des hommes de toutes sortes de conditions, et particulièrement tant de chevaliers, que don Cleophas s'écria : Que de chevaliers ! parbleu , il faut qu'il y en ait bien en Espagne ! Je vous en réponds , dit le boiteux, et cela n'est pas surprenant, puisque, pour être

[ocr errors]

:

n'est pas

[ocr errors]

chevalier de Saint-Jacques ou de Calatrava, il nécessaire, comme autrefois, pour

devenir chevalier romain, d'avoir vingt-cinq mille écus de patrimoine : aussi s'aperçoit-on que c'est une marchandise bien mêlée.

Envisagez, continua-t-il, la mine plate qui est derrière vous. Parlez plus bas, interrompit Zambullo , cet homme vous entend. Non , non, répondit le Diable; le même charme qui nous rend invisibles ne permet pas qu'on nous entende. Regardez cette figure-là : c'est un Catalan qui revient des iles Philippines, où il était flibustier. Diriez-vous à le voir que c'est un foudre de guerre ? Il a pourtant fait des actions prodigieuses de valeur. Il va ce matin présenter au roi un placet, par lequel il demande certain poste pour récompense de ses services; mais je doute fort qu'il l'obtienne , puisqu'il ne s'adresse pas auparavant au premier ministre.

Je vois à la main droite de ce flibustier, dit Leandro Perez, un gros et grand homme qui parait faire l'important : à juger de sa condition par l'orgueil qu'il y a dans son maintien, il faut que ce soit quelque riche seigneur. Ce · n'est rien moins que cela , repartit Asmodée : c'est un hidalgo des plus pauvres, qui, pour subsister , donne à jouer sous la protection d'un grand.

:

:

Mais je remarque un licencié qui mérite bien que je vous le fasse observer. C'est celui que vous voyez qui s'entretient auprès de la première fenêtre avec un cavalier vêtu de velours gris-blanc. Ils parlent tous deux d'une affaire qui fut hier jugée par le roi : je vais vous en faire le détail.

Il y a deux mois que ce licencié, qui est académicien de l'académie de Tolède, donna au public un livre de morale qui révolta tous les vieux auteurs castillans : ils le trouvèrent plein d'expressions trop hardies et de mots trop nouveaux. Les voilà qui se liguent contre cette production singulière : ils s'assemblent et dressent un placet qu'ils présentent au roi, pour le supplier de condamner ce livre comme contraire à la pureté et à la netteté de la langue espagnole.

Le placet parut digne d'attention à sa majesté, qui nomma trois commissaires

pour examiner l'ouvrage. Ils estimèrent que le style en était effectivement répréhensible, et d'autant plus dangereux qu'il était plus brillant. Sur leur rapport, voici de quelle manière le roi a décidé : il a ordonné, sous peine de désobéissance, que ceux des académiciens de Tolède qui écrivent dans le goût de ce licencié ne composeront plus de livres à l'avenir, et que

« AnteriorContinuar »