Imágenes de páginas
PDF
EPUB

plus vrai , répliqua son ami; vous avez fait deux fois le tour du cadran. Toutes les personnes de cette maison ine l'ont assuré.

L'écolier, étonné d'un si long sommeil, eraignit d'abord que son aventure avec le Diable boiteux ne fût qu'une illusion; mais il ne pouvait le croire; et lorsqu'il se rappelait certaines circonstances, il ne doutait plus de la réalité de ce qu'il avait vu; cependant, pour en être plus, certain , il se leva , s'habilla promptement, et sortit avec don Luis , qu'il mena vers la porte du Soleil, sans lui dire pourquoi. Quand ils furent arrivés là , et que don Cleophas aperçut l'hôtel de don Pèdre presque tout réduit en cendres, il feignit d'en être surpris. Que voisje! dit-il. Quel ravage le feu a fait ici ! A qui appartenait cette malheureuse maison?

у

a-t-il long-temps qu'elle est brûlée ?

Don Luis de Lujan répondit à ces deux questions, et lui dit ensuite : Cet incendie fait moins de bruit dans la ville par le dommage considérable qu'il a causé que par une particularité que je vais vous apprendre. Le seigneur don Pèdre de Escolano a une fille unique qui est belle comme le jour ; on dit qu'elle était dans une chambre pleine de flamme et de fuméc, où elle devait périr nécessairement, et que néanmoins elle a été sauvée par un jeune

se

cavalier dont je ne sais pas encore le nom ; cela fait le sujet de tous les entretiens de Madrid. On élève jusqu'aux nues la valeur de ce cavalier, et l'on croit que, pour prix d'une action si hardie, quoiqu'il ne soit qu'un simple gentilhomme, il pourra bien obtenir la fille du seigneur don Pedre.

Leandro Perez écouta don Luis sans faire semblant de prendre le moindre intérêt à ce qu'il disait; puis, se débarrassant bientôt de lui sous un prétexte spécieux, il gagna le Prado, où, s'étant assis sous des arbres, il plongea dans une profonde rêverie. Le Diable boiteux vint d'abord occuper sa pensée. Je ne puis, disait-il, trop regretter mon cher Asmodée; il m'aurait fait faire le tour du monde en peu de temps, et j'aurais voyagé sans éprouver les incommodités des voyages : je fais sans doute une grande perte; mais, ajouta-t-il un moment après , elle n'est peut-être pas irréparable : pourquoi désespérer de revoir ce démon? Il peut arriver, comme il me l'a dit luimême, que le magicien lui rende incessamment la liberté. Pensant ensuite à don Pèdre et à sa fille , il prit la résolution d'aller chez eux, poussé par la seule curiosité de voir la belle Séraphine.

Dès qu'il parut devant don Pèdre, ce sei

[ocr errors]
[ocr errors]
[ocr errors]

:

[ocr errors]

sens

gneur courut à lui les bras ouverts , en disant: Soyez le bien venu, généreux cavalier, je commençais à me plaindre de vous. Eh quoi! disaisje, don Cleophas, après les instances que je lui ai faites de me venir voir, est encore à s'offrir à mes yeux! qu'il répond mal à l'impatience que j'ai de lui témoigner l'estime et l'amitié que je pour

lui! Zambullo baissa respectueusement la tête à ce reproche obligeant, et dit au vieillard, pour s'excuser, qu'il avait craint de l'incommoder dans l'embarras où il avait jugé qu'il devait être le jour précédent. Je ne suis pas satisfait de cette excuse , répliqua don Pedro; vous ne sauriez être incommode dans une maison où l'on serait, şans votre secours, dans la plus grande tristesse. Mais, ajouta-t-il, suivez-moi s'il vous plaît : vous avez d'autres remercîmens

que

les miens à recevoir. En parlant de cette sorte il le prit par la main, et le conduisit à l'appartement de Séraphine.

Cette dame venait de faire la sieste. Ma fille , lui dit son père , je viens vous présenter le gentilhomme qui vous a si courageusement sauvéla vie : marquez-lui jusqu'à quel point vous êtes pénétrée de ce qu'il a fait pour vous , puisque l'état où vous étiez avant-hier ne vous le permit pas. Alors la señora Seraphina, ouvrant une

[ocr errors]
[ocr errors]

bouche de rose, adressa la parole à Leandro Perez, et lui fit un compliment qui charmerait. tous mes lecteurs si je pouvais le rapporter mot pour mot: mais comme il ne m'a point été rendu fidèlement, j'aime mieux le passer sous silence que de le défigurer.

Je dirai seulement que don Cleophas crut voir et entendre une divinité ; qu'il fut pris en même temps par les yeux et par les oreilles : il conçut aussitôt pour elle un amour violent; mais bien loin de la regarder comme une personne qu'il ne pouvait manquer d'épouser, il douta, malgré tout ce que le démon lui avait dit, que l'on voulût payer d'un si beau prix le service qu'on s'imaginait qu'il avait rendu. Plus il la trouvait charmante, moins il osait se flatter de l'obtenir.

Ce qui acheva de le rendre tout-à-fait ineertain d'un si grand avantage , c'est que don Pedre, dans la longue conversation qu'ils eurent ensemble , ne toucha point cette corde-là, et ne fit

que l'accabler d'honnêtetés, sans lui laisser entrevoir qu'il eût la moindre envie d'être son beau-père. De son côté Séraphine, aussi polie que son père , tint des discours pleins de reconnaissance, sans se servir d'aucune expression qui pût donner sujet à Zambullo de qu'elle fût amoureuse de lui ; de sorte qu'il sor

[ocr errors]
[ocr errors]
[ocr errors]

penser

[ocr errors]

pens, ou bien

tit de chez le seigneur Escolano avec beaucoup d'amour et fort peu d'espérance.

Asmodée, mon ami, disait-il en s'en retournant au logis , comme s'il eût été encore avec ce diable, quand vous m'avez assuré que don Pèdre était dans la disposition de me faire son gendre , et que Séraphine brûlait d'une vive ardeur que vous lui avez inspirée pour moi , il faut que vous ayez voulu vous égayer à mes dé

que vous ne sachiez pas mieux le présent que l'avenir.

Notre écolier fut fâché d'avoir été chez cette dame ; et regardant la passion qu'il avait pour elle comme un amour malheureux qu'il fallait vaincre , il résolut de ne rien épargner pour cela : il fit plus, il se reprocha le désir qu'il avait eu de pousser sa pointe , supposé qu'il eût trouvé le père disposé à lui accorder sa fille; et il se représenta qu'il était honteux de devoir son bonheur à un artifice.

Il était encore plein de ces réflexions lorsque don Pèdre , l'ayant envoyé chercher le jour suivant, lui dit : Seigneur Leandro Perez , il est temps que je vous prouve par des actions qu'en m'obligeant vous n'avez pas fait plaisir à un de ces courtisans qui se contenteraient, à ma place , de vous donner de l'eau bénite de cour; je veux

que Séraphine soit elle-même lą

[ocr errors]
« AnteriorContinuar »