Imágenes de páginas
PDF
EPUB

temporelle de leurs Villes que par l'ufurpation qu'en avoient fait ces Comtes fur l'Eglife de Chartres; dont l'Evêque étoit Prince fouverain: mais ce que dit cet Hiftorien du Comté de Chaalons, donné à l'Evêque Roger, en l'an 1015. eft contraire à ce que nous lifons qu'en l'année 1181. il y avoit un Comte de Chaalons, neveu d'Henry, Comte de Champagne, qui certainement n'étoit pas Evêque, & que ce Comte de Chaalons fit alliance avec Albert Pichot, alors Seigneur de Sainte-Manehould, qui ravagérent & pillérent les terres des Evêques de Chaalons & de Verdun.

SECONDE PARTIE. CHAPITRE PREMIER.

De l'état préfent de la Champagne.

ETTE Province confidérée dans toute fon étendue, en y comprenant la Brie, & tout ce qui compofe fon Gouvernement, a été diversement divifée par les Géographes. Quelques-uns l'ont divifée, comme nous l'avons déja dit, felon le cours des principales Rivieres qui l'arrofent, qui font la Meufe, la Seine, la Marne, l'Aube, & l'Aînc. D'autres l'ont partageé en neuf contrées. D'autres en ont fait deux parties, la haute & la balle Champagne: dont la haute commence à la ville de Vitry le François, & embraffe toute la partie de cette Province qui eft du côté de l'Orient & du Nord; & la baffe, tout ce qui en refte au Midy & à l'Occident. Mais quoy-que cette divifion ait été la plus fuivie, nous cftimons néanmoins

que la divifion la plus naturelle eft de par tager la Champagne en huit parties prefque égales.

La premiere, qui eft la Champagne proprement dite, comprend les villes de Troyes, Chaalons, Sainte-Manehould, Epernay, & Vertus.

La feconde, le Rémois, où font les villes de Reims, Rocroy, Filmes, Châteaupor

tien.

La troifiéme, le Rethelois, où font les villes de Rethel dite à préfent Mazarini, Mézieres, Charleville, & Donchery.

La quatrième, le Perthois, où font les villes de Vitry le François, & Saint-Dizier. La cinquième, le Vallage, où font scituées les villes de Joinville, Bar fur Aube, Arcies fur Aube, & Wally.

La fixiéme, le Baffigny, qui contient les villes de Langres, Chaumont, Montignyle-Roy, Andelot, & Grand.

La feptiéme, le Sénonois, où font les villes de Sens, Joigny, Tonnerre, & Chably.

La huitiéme, la Brie Champenoife, où font les villes de Meaux, Provins, Châteauthierry, Sezanne, Coulommiers, Montereau-faut-Yonne, & Bray fur Seine, &c,

DESCRIPTION DES VILLES DE CHAMPAGNE.

1

L femble qu'il n'eft pas aifé de déterminer laquelle des Villes de Champagne en eft la Capitale.

Il eft certain que Troyes fous les Comtes de Champagne y tenoit inconteftablement le premier rang; puifque ces Princes y faifoient leur fejour le plus ordinaire, & qu'ils y tenoient leurs grands jours avec les fept Comtes Pairs de Champagne, pour y rendre la justice à leurs fujets; de forte qu'en ce temps-là aucune autre Ville de la Province ne luy pouvoit difputer d'en être la Capitale. Il eft vray de dire que les Comtes de Champagne n'ont été que rarement poffeffeurs des villes de Reims & de Chaalons, & jamais en droit de fouveraineté; & s'ils en avoient été les Maîtres, il y a bien de l'apparence que la ville de Reims auroit été la Capitale de leur Souveraineté: il eft certain que dans les temps qui ont précédé les Comtes de Champagne, la ville de Reims l'emportoit de beaucoup fur celle de Troyes, puifque dans le tems que les Gaules étoient une Province de l'Empire Romain, Reims étoit la Capitale de la Gaule Belgique.

Cependant la ville de Chaalons étant aujourd'huy le Siége de la Généralité de la

[ocr errors]

Province, & prefqu'au centre de toute la Champagne, & la place dans laquelle eft le Magafin genéral des armes & des munitions de guerre, il femble que les deux autres Villes doivent luy ceder maintenant le premier rang, & il ne faut pas s'étonner fi elle le leur a difputé aux Affemblées des Etats Gé néraux du Royaume.

Chaalons eft à la vérité inférieur aux vil les de Troyes & de Reims par rapport à leur grandeur, au nombre de leurs habitans, & à leurs richeffès; mais comine ces avantages ne donnent pas pour cela plus de dignité aux Villes, & que les principales marques d'honneur réfident à préfent dans la ville de Chaalons, féjour ordinaire de Meffieurs les Intendans, qu'il n'y a plus de Comtes de Champagne, plus de grands jours, & de Pairs de Champagne, plus de peuple Romain, & de Gaule Belgique, & que tous les habitans de la Province font confondus fous un même gouvernement, il eft vray de dire que la Ville Capitale de la Province doit être celle de Chaalons, qui eft préfentement revétuë de toutes les marques qui en doivent faire la diftinction d'avec les autres. En peut-on donner un témoignage plus autentique que la Lettre du Roy Henry III. du 26. Mars 1589. dattée de Tours, dans laquelle en reconnoiffant les fervices & la

« AnteriorContinuar »