Imágenes de páginas
PDF
EPUB

V.LS

A SON ALTESSE

MONSEIGNEUR LE PRINCE DE ROHAN,

DE SOUBISE ET DE MAUBUISSON, Duc de Rohan - Rohan, Pair de

France, Capitaine - Commandant la Compagnie de Gendarmes de la Garde du Roy, Gouverneur pour Sa Majesté de la Province de Champagne & Bric, &c.

ONSEIGNEUR,

Un effet particulier de la Providence

ܐ ܕ

m'engagea il y a quelques années à travailler à ces Mémoires; Dans le defsein qu'on m'a inspiré de les donner au Public , j'an crû ne pouvoir faire plus fagement que de les mettre sous la protection de VOTRE ALTESS E. Ces Mémoires contiennent l'Histoire de la Province de Champagne , dont le feu Roy de Triomphante mémoire Vous a confié le Gouvernement ; Ce choix venant d'un Prince du plus grand discernement qui fut jamais, justifie seul l'idée avantageuse qu'on peut se former de VOTRE ALTESSE. Pouvoit-il en effet remettre en de meilleures mains cette Province', une des plus grandes á des plus anciennes du Royaume , qu'en celles d'un Prince que la trèshaute Naissance lie avec ce qu'il y a de plus grand dans l’Europe, et qui foutient cette illustre Naissance par toutes les qualités qui en peuvent relever l'éclat ?

Je n'entreprends point, MONSEIGNEUR , de faire icy l'Eloge de VOTRE ALTESSE ; Son rare me rite connu de tout (Univers est audessus de tout ce que j'en pourrois dire ; mais ce que je ne puis dissimuler , c'est cette haute sagesse eu cette grandeur d'ame, qui luy sont comme héréditaiges, & qu'elle tire de tous ces Héros dont les nobles faits donnent un sigrand éclat aux différens événemens de natre Histoire soit dans la paix , soit dans la guerre. Cest ce zéle pour la Religion, qui luy eft commun avec cet Incomparable Frere , que la Pourpre distingue moins dans l'Eglise , que fon sublime esprit, fa profonde érudition, & l'ardeur sur tout qu'il vient de marquer avec tant de succès pour procurer une Paix desirée par tous les bons Catholiques

. Enfin c'est cette affabilité charmante de toute votre

Illuftre Maison, qui permet un accès fi facile da si gracieux aux personnes qui ont l'honneur de Vous approcher. Toutes ces éminentes qualités m'ont fait prendre la liberté de Vous préJenter ce petit Ouvrage ; quelque peu de mérite qu'il ait, paroisant sous Votre grand Nom , j'espere qu'il sera favorablement reçû du Public , qui ne le jugera pas indigne de son suffrage , lorsqu'il le verra autorisé de la protection de VOTRE ALT ESSE;

& tels que puisent être les sentimens des Lecteurs , j'auray du moins cet avantage d'avoir

fait connoître à tout le monde que j'ay l'honneur d'être avec le plus parfait dévouëment de le plus profond respect,

MONSEIGNEUR:

DE VOTRE ULTESSE

Le très-humble & trèsó obéillant Serviteur,

BAUGIER.

[ocr errors]
[ocr errors]

PREFACE.

L.

ORSQUE Monsieur le Duc de

Beauvilliers étoit Gouverneur de Mefseigneurs les Princes Enfans de France, il jugea à propos de donner à Monseigneur le Duc de Bourgogne, depuis Dauphin, une connoiffance parfaite, autant qu'il seroit possible, de l'état des Provinces qui composent cette puissante Monarchie; Il écrivit dans ce dessein à tous Mefsieurs les Intendans, & les pria de luy envoyer des Mémoires exacts de ces mêmes Provinces par rapport

à l'état où elles étoient au temps passé, &à celuy où elles se trouvoient alors. Sur quoy Monsieur Larcher , qui étoit Intendant de la Province de Champagne, m'ayant fait l'honneur de me charger de dresser ces Mémoires sur le dessein qu'il avoit pris le soin de me tracer, je reconnus que personne

« AnteriorContinuar »