Imágenes de páginas
PDF
EPUB

OU

CRITIQUE

DU LIVRE
DE MR. BAILLET,

INI II U LÉ
JUGEMENS DES SAVANS.

PAR MR. MEN AGE.

Nouvelle Edition augmentée I des OBSERVA-

TIONS de Mr. DE LA MONNOYE sur l’Anti-
Baillet. II. des REFLEXIONS sur les Jugemens
des Savans. III. des REFLEXIONS sur la Vie de
Descartes.
TO ME SEPTIEME,

SECONDE PARTIE.

IIRRRTÉ
PATRIB

A AMSTERDAM,
AUX DEPENS DE LA COMPAGNIE

MDCCXXV.

[ocr errors][merged small]

ANTI-BAILLET.

TROISIE’ME PARTIE.

CXXVII.

Ce que dit Mr. Baillet que Jean de Meun,

dit Clopinel, Continuateur du Roman de la Rose, étoit Jacobin, n'est pas ritable.

M IN

R. BAIL LEI a écrit au Page 33
titre du Chapitre de Jean de Tome 4.

Partie 1.
Meun dit Clopinel, que cet
Auteur, selon l'opinion de

quelques-uns, étoit Jacobin. Et dans le Chapitre, il dit affirmative nent qu'il l'étoit; & Docteur en Théologie: ce qui n'est pas véritable. Il est vrai que la Croix du Maine a écrit, que selon l'opinion de quelques-uns il étoit Docteur en ThéoJogie à Paris de l'Ordre des Fréres Prescheurs. Et par ces quelques-uns , il a entendu parler de l’Auteur de la Chronique d'Aquitaine, qui a dit que Jean de Meun étoit Docteur en Théologie : ce que le Présidant Fauchet ne croit pas. Je ne puis dire au vraison état; dit-il dans fon Livre de l'Origine de la Langue Françoise, en parlant de Jean de Meun; combien

Tom.VII. Part. II. А

qu'il

qu'il me souvienne avoir lu en la Chronique. d'Aquitaine qu'il fut Docteur en Théologie: ce que je ne puis croire. Mais, ni ceChroniqueur, ni du Verdier, ni le Président Fauchet, ni Jean le Maire de Belges, qui ont tous parlé de Jean de Meun, n'ont point dit qu'il fût Jacobin. Et je ne sai

. où la Croix du Maine peut avoir pris une chose îi fausse & fi ridicule. Dans le Li-' vre intitulé le Songe du Prieur de Saloin, dédié à Valentine Duchesse d'Orleans, il est fait mention d'un Hôtel & d'un Jardin qui appartenoient à Jean de Meun. Et Jean de Meun ordonna par son Testament qu'il feroit enterré dans l'Eglise des Jacobins de Paris. Et si l'on en croit l'Auteur de la Chronique d'Aquitaine, il leur lailla un coffre, avec ce qui étoit de dans : ordonnant qu'il ne seroit ouvert qu'après fon enterreinent: après lequel ce coffre se trouva plein de petites Piéces d'ardoise. Ce même Auteur ajoute, que les Jacobins de Paris indignez de cette mocquerie de Jean de Meun, déterrérent son côrs: & que par arrêt de la Cour de Parlement ils furent condamnez à le re. mettre en terre dans le Cloître de leur Couvent. Ce qui ne s'accorde pas, nonseulement avec la qualité de Jacobin, mais avec celle de Docteur en Théologie. Et c'est pourquoi du Verdier ne croit pas qu'il ait été Docteur en Théologie. Cela me fait croire, dit il, s'il eût été Docteur en Theo logie, comme a voulu dire l’Auteur de la Chronique d'Aquitaine, ou celui duquel il l'a pris, qu'il n'eut usé de telle risée en

moz

[ocr errors][ocr errors]

mourant. J'ajoute à toutes ces raisons, que Gerson, Chancelier de l'Université de Paris, & Martin Franc, Prévôt & Le Livre de Chanoine de l'Eglise de Lauzane en Sa. Gerfon eft

intirule, voye, qui ont écrit contre le Roman de

Trattains la 'Rose, n'ont point remarqué que l'Au- Magiftri 70teur de ce Livre fût un Dominicain : ce annis Cerfon qu'ils n'ussent pas manqué de remarquer, mostium de

contra ROfi cet Auteur út u certe qualité: les Pre- Rosa, qui ad tres séculiers n'étant pas en ce tems-là amis illicitam v des Religieux. J'apprens d'ailleurs que le Pe- nerem olja

bidino um re Jaques Quétit, de l'Ordre des Domicicains, qui a fait le Catalogue des Auteurs de trinque fa. cet Ordre, y a réfuté l'opinion de la Croix tus iomnes du Maine. La Croix du Maine que Sca. quodamlin

bello excitaliger dans son fegond Scaligerana appelle bat. un fou, est un des Auteurs Classiques de ce CataloMr. Baillet.

pas encore

imprimé CXXVIII.

gue n'est

Justification des vers & des demi vers des

Anciens insérez dans mes Poësies.

M

R.BAILLET m'accuse d'avoir ic

séré un grand nombre de vers & de demi vers des Anciens dans mes Poilies : car c'est ce qu'il veut dire en disant, Dans la résolution qu'a prise Mr. Ménage de ne rien inventer; ne rien dire de nouveau ; & de n'employer que des matériaux tous taillez, & souvent des vers tous faits, il s'est Signalé particuliérement dans l’Art de les disposer

selon toute l'étendue de fon industrie. De forte que ceux mêmes qui ont la dureté de refuser à Mr. Ménage la qualité

de

A 2

« AnteriorContinuar »