Imágenes de páginas
PDF
EPUB

PA

[ocr errors]

d'un très grand nombre d’Antiques:

- Ce n'est pas d'aujourd'hui que MIERS. Monsieur de Camp nommé à l'Evê

ché de Pamiers , poslede tous les avantages pour connoître & pour amasser des rarerez. Son Cabinet de Médailles sur - tour , est composé de ce qu'il y avoit de plus beau dans plusieurs suites celebres, comme celles du Cardinal Maxiinis, de Bonfils

& autres. REIMS.

Monsieur Boulay Tresorier de France à Châlons , possede des Médailles très - curieuses & très - conservées de tout genre. Il en a en Province, & même à Paris ,' aussi - bien que, Monsieur Manoury , Chanoine de la Cathedrale de Reims.

Monsieur Gailhart, Gentilhomme Anglois, Gouverneur du fils de Monfieur l'Ambassadeur de Hollande, a des curiositez antiques de tout genre en plus d'un endroit.

Monsieur Hubert, Chantre de saint LEANS. Agnan , poslede å Orleans de belles

Médailles. Il y a aulli dạns ce même lieu un Chanoine de Saint Pierre en

Pont qui cultive l'Antiquité. TOURS.

Monsieur le Sous-Doyen de SaintMartin & Monsieur Menard se distinguent dans Tours par leurs curiosités.

[ocr errors]

OR

>

LISTE

DES CABINETS

DE

FRANCE,

Celebres par quelques Curiositez

de differen's genres , & par le
merite des personnes ou qui ont
formé ces Cabinets, ou qui les
possedent aujourd'hui, ou qui
en ont la direction.

[ocr errors]

E n'est pas assez d'avoir fait
connoître quels sont les ob-
jets principaux qui meritent

l'attention d'un homme de Lettres qui entreprend de voyager 5 en Curieux, il est encore nécessaire

qu'outre les indications generales & ordinaires que les Livres de voyages & de descriptions de differens Païs lui donnent des Curiosirez ftables & publiques que

chacun

S 6 peine,

peut y voir fans

[ocr errors]

peine , il soit informé de celles de divers

genres qui y sont entre les. mains de quelques Particuliers, Car comme il y a beaucoup

y a beaucoup de ces choses dont la connoiffance est hors de la portée du vulgaire , & que souvent

& même par la grandeur de certaines villes, la plậpart de ceux qui les habitent ignorent ce qui s'y passe en fait de litterature parmi leurs concitoyens mèmes ; il arrivera que les Voyageurs qui ont le plus de goût, palleront par des lieux qu'ils regarderont comme steriles en monumens curieux, quoi qu'ils en soient incerieurement remplis; ensorte qu'il ne leur reste quelquefois, après y avoit passé, que le regret d'avoir manqué à y voir des raretez qu'ils auront appris d'ailleurs que d'autres gens auront vûës dans la même route. C'est ce qui a faic juger que rien n'étoit plus convenable à la fin de ce Traité, qu'un dénombrement des lieux de dépôts de ces differentes fortes de Curiofitez , & des noms de ceux qui en sont les poffesseurs où les dépositaires, au-moins dans les principales villes de France : car si l'on vouloit étendre ce dénombrement au-delà de ce Royaume, on y trouveroit allez de matiere pour

former

[ocr errors]
[ocr errors]

former un troisiéme volume , qui
après la lecture des deux premiers de
l'Utilité des Voyages , ne pourroit
manquer d'être intéressant. .

PARIS.

Lp

CES,

[ocr errors]
[ocr errors]
[ocr errors]

E ROI y a une Bibliotheque PRIN

placée dans un Hôtel separé du Louvre , qui, considerée dans le détail de toutes ses parties, compose seule un grand nombre de Cabiners, dont chacun peut paller pour un des plus parfaits & des plus accomplis de son genre ; car outre les Livres imprimez tant des premieres éditions, que les rares & les modernes, dont la quantité y approche de quatre-vinge mille; la rareté & le nombre de plus de quinze mille Manuscrits qu'elle renferme, la rend superieure à toutes celles des autres Princes du monde.

Le Recueil des Estampes choisies qui s'y conservent , commencé par

les
deux Recueils de Monsieur l'Abbé de
Maroles , & continué par les acquisi,
tions de celui de Monsieur de Gagnie-
re & de beaucoup d'autres , y remplit

y
plus de trois cens porte-feuilles ; ily
en a sur-tout quarante-deux de Mix
gnatures de plantes & d'Animaux

[ocr errors]

peints sur du velin par les Sieurs Robert & Aubri, & de l'ordre de Gaston & de Louis XIV. qui forment une suite de Pieces d'histoire naturelle, desquelles jamais aucun Peintre n'égalera la beauté.

Les Monumens d'or qui furent découverts à Tournay en 1643. dans le lieu de la sepulture de Childeric I. quatriéme Roi de France, sont encore 'un des plus précieux dépôts de cette Bibliotheque. On peut avant de les y voir, s'instruire de leur histoire dans l'explication qu'en fit, en cette même année par un volume in quarto imprimé à Anvers, Jean-Jacques Chifflet premier Medecin de l'Archiduc Leopold-Guillaume d'Autriche, alors Gouverneur des Païs-Bas.

La direction de cette riche Bibliotheque n'est jamais tombée en meilleures mains que celles de Monsieur l'Abbé Bignon , qui par la distribu

. tion qu'il y a faire de divers emplois à des sujets ausquels ils conviennent, ý a établi un ordre merveilleux. Monsieur l'Abbé de Targny Docteur de Sorbonne , qui y étoit chargé de la garde des Livres impriinez, l'est à present de celle des Manuscrits, dont l'emploi' vient de vâquer par la mort

de

[ocr errors]
« AnteriorContinuar »