Traité analytique des sections coniques: et de leur usage pour la resolution des equations dan les problêmes tant déterminez qu'indéterminez

Portada
Veuve de J. Boudot et J. Boudot fils, 1707 - 459 páginas

Dentro del libro

Comentarios de la gente - Escribir un comentario

No encontramos ningún comentario en los lugares habituales.

Páginas seleccionadas

Otras ediciones - Ver todas

Términos y frases comunes

Pasajes populares

Página 442 - Maîtres des Requeftes ordinaires de nôtre Hôtel , Grand Confeil , Prévôt de Paris , Baillifs , Sénéchaux , leurs Lieutenans Civils , & autres nos Jufticiers qu'il appartiendra , SALUT. Notre bien amé PIERRE-FRANÇOIS EMERY , ancien...
Página 442 - Académie en corps , & en particulier à chacun de ceux qui la compofent , toutes les facilités & les moyens qui peuvent contribuer à rendre leurs travaux utiles au Public , Nous avons permis & permettons par ces préfentes à notredite Académie...
Página 442 - Ouvrages qu'elle a déjà donnés au Public , Elle feroit en état d'en produire encore d'autres , s'il Nous plaifoit lui accorder de nouvelles Lettres de Privilège , attendu que celles que Nous lui avons accordées en date du fîx Avril 1 693.
Página 442 - Elle fèroit en état d'en produire encore d'autres , s'il Nous plaifoit luy accorder de nouvelles Lettres de Privilège , attendu que celles que Nous luy avons accordées en datte du 6. Avril 1699, n'ayant point de tems limité , ont été déclarées nulles par un Arreft de nôtre Confeil d'Etat du 13. du mois d'Aouft dernier. Et...
Página 442 - Ouvrages aux termes de l'article xxx. dudit Règlement , elle les jugera dignes d'être imprimez : & ce pendant le tems de dix années confecutives , à compter du jour de la datte defdites Prefentes.
Página 243 - DE PARME du mois d'avril 1693, ce qui a donné occasion au Père Saquerius (sic) de faire imprimer un petit livre à Milan, dans lequel il avoue qu'il n'a pu résoudre celui-ci, quoiqu'il fasse assez paroître par la solution des autres qu'il est fort versé dans la Géométrie.
Página 442 - Confeillers les Gens tenans nos Cours de Parlement, Maîtres des Requêtes ordinaires de nôtre Hôtel , Grand Confeil, Prévôt de Paris, Baillifs , Sénéchaux, leurs Lieutenans Civils, & autres nos Jufticiers qu'il appartiendra : SALUT. Nôtre Académie Royale des Sciences Nous ayant très-humblement fait...
Página 282 - ... point le fécond degré ; que parmi ces lieux il y ait toujours un cercle comme étant le plus fimple , & auflî une Parabole , une Hyperbole équilatere &c.
Página 336 - Il peut arriver lorfqu'il ya —H r dans l'égalité donnée que ces racines foient toutes quatre imaginaires ,& alors on tombera infailliblement dans quelque contradiction en conftruifant la fuite ; car on n'a démontré qu'elle eft convergente qu'en fuppofant qu'il y eut une racine vraie dans l'égalité donnée. Au refte la conftruction de la dernière fuite eft un peu différente des autres, mais comme elle n'eft pas plus difficile , je ne m'y arrêterai pas.
Página 190 - PM que je nommerai y^ en change continuellement , & foit toujours parallèle 'à. elle-même :-c'eft à dire que toutes les droites PM doivent être parallèles entr'elles. Soit de plus une équation qui ne renferme que ces deux inconnues x &.y mêlées avec des connues, & qui exprime la relation de chaque indéterminée AP (x) à fa. correfpondante PM (y)- La ligne droite ou courbe qui paflè...

Información bibliográfica