Imágenes de páginas
PDF
EPUB
[ocr errors]
[ocr errors]

1

[ocr errors][merged small][merged small][merged small][merged small][ocr errors][merged small]

Nouvelle Edition augmentée l. des OBSERVATIONS de Mr. DE LA Mos-
nove sur l’Anti-Baillet. II. des REFLEXIOns sur les Jugemens des Savans.
Il des. ReFLEXLONS sur la vie de Descartes,

TOM E SEPTIE M E.

[merged small][merged small][ocr errors][ocr errors][merged small][merged small][merged small]
[merged small][merged small][merged small][ocr errors][merged small][merged small]

SUR CETTE EDITION.

N ne peut disconvénir que le dessein qu'avoit Mr. Baillet de recueil

lir les Jugemens des Savans sur les Auteurs anciens & modernes les plus célèbres, n'eût été fort utile, s'il avoit été bien exécuté. L'Entrepreneur sembloit avoir pour cela des talens, & des secours considérables. Outre qu'il joignoit à une grande affiduité au travail, une grande facilité de style, quoique souvent peu correct, il disposoit encore d'une Bibliothéque nombreuse. Par malheur pour lui, s'étant proposé de rapporter les jugemens d'autrui sans aucune partialité, il sortit des bornes qu'il s'étoit prescrites. Il s'érigea en juge, & en juge passionné. Il parut sur tout en vouloir à Mr. Ménage, qui poussé à bout, se résolut enfin à lui répondre. . Comme c'étoit un homme d'une lecture presque infinie, supérieur de beaucoup à son Adversaire en érudition, plus habile dans l'intelligence des Langues, & mieux versé dans l'histoire des gens de Lettres , il ne lui fut pas difficile de le convaincre d'un grand nombre de bévues. Cependant comme il avouë lui - même avoir écrit avec précipitation, qu'on fait de plus qu'il avoit près de soissante & dixhuit ans quand il commença son Anti-Baillet, il lui échapa des négli-gences, & des méprises, dont on a cru devoir purger un Ouvrage, plein d'ailleurs, d'un bout à l'autre, d'une literature exquise. Les exemplaires en étant devenus très-rares depuis la premiere édition, les Curieux seront sans doute bien aises d'en voir une seconde plus exacte, & accompagnée des Observations dont on fait ici part au public. L'Observateur ne voulant point être connu, je n'ai garde de le nommer *. Je me contenterai seulement de dire que c'est celui- là même, sous les yeux duquel Mr. Ménage auroit fait passer en revuë lès épreuves de fon Livre , s'il avoit pu obtenir la permission de le faire imprimer à Paris.

* C'eft Mr. DE LA MONNOY E. Les raisons qu'a- qu'il composa ses Observations, ne fubliftant plus, Koit ce lavant homme de ne pas se nommer, losse on a csu faire plaisir aux Curieux de le nommer ici.

A

« AnteriorContinuar »