Oeuvres choisies de Destouches, Volúmenes1-2

Portada

Dentro del libro

Comentarios de la gente - Escribir un comentario

No encontramos ningún comentario en los lugares habituales.

Páginas seleccionadas

Otras ediciones - Ver todas

Términos y frases comunes

Pasajes populares

Página 178 - Ménalque1 descend son escalier, ouvre sa porte pour sortir, il la referme; il s'aperçoit qu'il est en bonnet de nuit; et venant à mieux s'examiner, il se trouve rasé à moitié, il voit que son épée est mise du côté droit, que ses bas sont rabattus sur ses talons, et que sa chemise est par-dessus ses chausses. S'il marche dans les places, il se sent tout d'un coup rudement frapper...
Página 170 - Je n'ai plus rien à perdre, et tes vœux sont comblés. Pour assouvir encor la fureur qui t'anime , Tu ne peux rien sur moi, cherche une autre victime. HECTOR, à part.
Página 373 - Un bruit assez étrange est venu jusqu'à moi, Seigneur, je l'ai jugé trop peu digne de foi, On dit, et sans horreur je ne puis le redire', Qu'aujourd'hui par votre ordre Iphigénie expire, Que vous-même, étouffant tout sentiment humain, Vous l'allez à Calchas livrer de votre main.
Página 680 - A Pasquin? LE COMTE. Je l'ai cru. LISIMON. Tout de bon ? Je parie Qu'un peu de vanité t'a fait croire cela? LE COMTE. Non; mais je suis peu fait à ces manières-là. LISIMON.
Página 358 - Oui, je vous le promets, monsieur, à deux genoux ; Jusqu'au dernier soupir je prierai Dieu pour vous. Voilà ce qui s'appelle un vraiment honnête homme ! Si généreusement me laisser cette somme...
Página 170 - Du mépris des richesses. La fortune offre aux yeux des brillants mensongers, Tous les biens d'ici-bas sont faux et passagers ; Leur possession trouble, et leur perte est légère : Le sage gagne assez quand il peut s'en défaire.
Página 427 - L'amour à jamais vous unisse ; Et pour faire durer le plaisir entre vous, Que ce soit l'amant qui jouisse De tout ce qu'on doit à l'époux. Pour vivre sans débat dans votre domestique, Vous n'avez qu'un moyen unique ; Et je vais vous le découvrir. Ne vous entêtez point d'être chez vous le maître ; Mais, si l'on veut bien le souffrir, Contentez-vous de le paraître.
Página 170 - Que faut-il à la nature humaine? » Moins on a de richesse, et moins on a de peine. » C'est posséder les biens que savoir s'en passer.
Página 669 - Seront touchés de voir que , lui prêtant la main , Vous la mettiez vous-même en un si beau chemin; Et qu'à votre âge enfin votre charité brille, Jusqu'à les ruiner pour placer une fille.
Página 433 - J'ai vu parmi les rangs, malgré la foule extrême, De maint auteur dolent la face sèche et blême; Deux Grecs et deux Latins escortaient le cercueil. Et, le mouchoir en main, Barbin menait le deuil.

Información bibliográfica