Imágenes de páginas
PDF
EPUB

HISTOIRE

DES

RÉVOLUTIONS

DE LA

RÉPUBLIQUE ROMAINE.

TOME I.

IMPRIMERIE ET FONDERIE DE G. DOYEN.

RUE SAINT-JACQUES, N. 38.

PARIS,

[merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][graphic][merged small]

CHEZ LEQUIEN FILS, LIBRAIRE,

RUE DU BATTOIR ,

N. 20.

M DCCC XXX.

[blocks in formation]

RENÉ AUBER DE Vertot, deuxième fils de François Auber, seigneur de Vertot, et de Louise de Hanyvel de Mannevillette, naquit au château de Bonnetot, pays de Caux (aujourd'hui département de la Seine inférieure), le 25 novembre 1655. La famille d'Auber; l'une des plus anciennes de Normandie, s'étoit alliée dans l'espace de deux siècles aux meilleures maisons de cette province. Le frère aîné de l'abbé de Vertot, mort jeune et sans alliance, étoit chambellan de Monsieur, frère de Louis XIV, et Marie de Mannevillette, leur tante, avoit épousé un Clermont-Tonnerre.

Quoique second fils d'un père noble, Vertot ne fut point élevé selon l'ancienne coutume de cette province , qui destinoit à l'Église tous les cadets de famille. Dès qu'il fut à portée de recevoir la première éducation, on lui donna un bon précepteur qui le suivit au collége des jésuites de Rouen : il у fit des progrès rapides, et il n'avoit que seize ans quand il soutint ses dernières thèses de philosophie. Après ses études le jeune Vertot demanda lui-même

« AnteriorContinuar »