Imágenes de páginas
PDF
EPUB
[blocks in formation]

Les cœurs les plus durs s'attendriffent ; Les Grecs dans eux-mêmes gémiffent : Leurs regards accufent les Dieux.

Que vois - je! fur le Mont Ménale, Les Faunes aux Sylvains mêlez, Marchent, au fon de la Cymbale, A pas hâtez & redoublez. L'Enfant enjoüé de Sémèle, Quatre cruels Tigres attelle Au fier joug de son Char divin ä De pampre il bat leurs flancs agiles ; Et l'on voit leurs langues dociles Lécher le jus qui teint leur frein.

Silène, que fait courber l'âge,
Marche aprés, yvre & chancelant s
Le vin brille fur fon visage;
Il émeut la terre en tombant.
De Bacchanges une Cohorte,
Qu'une folle Fureur transporte,

S'agite, court, faute, mugit,
Ouvrage d'une main divine,

Il femble que cette Colline
De leurs hurlemens retentit.

Ainfi d'admirables fpectables Arrêtent nos regards furpris. La Peinture fait des miracles, Maîtres des cœurs & des efprits. Touchez par un intérêt tendre,

Nos yeux

fe hâtent de répandre

Des pleurs, enfans de la Douleur;
Ou par une Image fublime,...

Qui nous féduit & nous anime,

Nous goûtons une douce erreur.

Que n'entreprendroit point l'absence Contre les plus tendres Amours Si la Peinture à la conftance

Ne venoit offrir fon fecours?

Que ne peut fon pouvoir fuprême ?
En prefence de ce qu'il aime,

J

L'Amant croit pouffer des foûpirs
Et cette Image, quoique vaine,
Tempérant l'excès de fa peine,
Nourrit fes amoureux défirs...

Quel fpectacle s'offre à ma vûë? Les airs viennent de s'enflamer.

Rhodes, la flâme, fufpenduë

Flote & craint de te confumer.

Un Prince que la valeur guide;
Domtant fon courage rapide,

Veut conferver tes Murs fameux..

Protogène, par

, par fes Peintures,

Va te garantir des injures

Que te préparoient mille feux.

Les Favoris de la Victoire

De tes charmes coûjours épris;

Peinture, ont voulu que leur gloire
De toi reçut un nouveau prix.

a Démétrius empêcha qu'on ne brûlat Rhodes, pour conserver les Peintures de Protogène. Plin, Liv. 15. Cháp, 10.

Sous

Sous les Loix d'um Monarque aimable
De con Art appui refpectable,

Viens étaler tous tes attraits.j

Quel fort! fi ta main immortelle ♫

A ce jeune Héros fidéle,

Un jour égaloit fes hauts faits

Ut Pictura Poëfis erit!

Louis XV

Hor. De Art. Poët

1

BACCHUS,

SO DE,

912

Du Dieu que l'Olimpe réyète

J'ai chanté les galans Exploits ;
De l'aimable Enfant de Cithère
Ma Lyre a vanté le Carquois.
Aujourd'hui qu'une heureufe yvreffe
Balance en mon cœur la tendresse,
Et m'infpire de nouveaux Chants
Epris de ta gloire immor.elle,
Daigne agréer, Fils de Sémèle,
Les Hommages que je te rends.

Non tel que plus vaillant qu'Alcide;

Ravageant de vaftes Etats,

L'Inde t'a vû, Vainqueur rapide,

Sur les Bords porter le trépas.
Mais tel que Pére de la Table,
Prodiguant le Jus delectable,

« AnteriorContinuar »