Imágenes de páginas
PDF
EPUB

ans , & continués pour deux autres années : ce qui dura en- ORDREN core jusqu'en l'an 1497. que l'on ordonna qu'ils n’exerce- OLIVETS rồient leur Office que pendant deux ans seulement, & qu'ils ne pourroient être continués pour deux autres années. Ils obtinrent le Généralac pour quatre ans l'an 1570. sous le Gouvernement de Prothais Canturi de Milan. Il fut enfin reduit à trois années l'an 1584. sous le Généralar de Marc (appitagerani, & on ordonna qu'il seroit choisi alternativement dans l'une des Provinces de l'Ordre:ce qui s'observe encore à present ; mais il y a eu des Généraux qui ont été continues

par

authorité du Pape ; comme il arriva à l'égard de Dominique Pueroni de Cremone, qui fut continue pour trois ans par Urbain VIII. l'an 1630.

Ces Religieux ont été appellés pendant un long-tems les Freres Ermites du Mont-Oliver: mais sous le Généralat de Matthieu d'Aversa, le Pape Paul II I. leur permit de prendre le nom de Dom, conformément à la Regle.de S. Benoît. Pie 11. parlant de cet Ordre dans l'une de ses Bulles , dit qu'il a eu de foibles commencemens, qu'il a été augmenté par la devotion des Fideles 3 qu'il a fait un heureux progrès, & qu'il étoit répandu dans toute l'Italie. En effet il fe trouve encore tant en Italie qu'en Sicile , quatre-vingts Monasteres de cet Ordre , dans la plâpart desquels il y a grand nombre de Religieux. Ces Monasteres sont divilés en six Provinces , dont trois sont au de-là, & trois en deça des Monts Appennins , par rapport à la ville de Rome, & au Monastere Chef d'Ordre du Mont-Olivet , qui étoit autrefois du Diocese d’Arezzo , & présentement de celui de Pienza. Ce Monastere est si vaste & si spacieux , que l’Empereur Charles V. y logea avec plus de deux mille personnes de fa suite. Les Papes Pie II. & Paul III. yont aussi été reçus , aïant avec eux plusieurs Cardinaux & Prélats , &

Pie II. y alla, il défendit aux personnes de la suite d'y manger de la viande, quoique ce fùc un Jeudi, par refpect pour la sainteté de ce lieu , & pour les Observances des Religieux, qui n'en mangeoient pas pour lors. Les Abbés Généraux de cet Ordre y font leur résidence, & on y tient ordinairement les Chapitres Généraux. L'on ne voit gueres de Monastere plus magnifique que ceux de sainte Marie du Mont-Oliver de Naples, & de saint Michel in Bosco à Bou

lorsque

[ocr errors]

par un esprit de

ORDRE DU logne; celui de Naples a plus de vingt mille écus Romains
MONT: de revenu,& la Communauté y est composée ordinairement

de 80. Religieux. Le Roi de Naples Alfonse fit beaucoup de
bien à ce Monastere. Il demeuroit souvent avec les Religieux
& les servoit même quelquefois à table ,
devotion & de respect qu'il avoit pour ces Serviteurs de
Dieu. Il y a encore beaucoup d'autres Monasteres , qui ap-
prochent de ceux de Naples & de Boulogne pour la richelle
& la magnificence, comme ceux de saint Victor de Milan,
de sainte Marie-aux-Bois en Sicile, de saint Pierre d'Eugu-
bio, de sainte Marie du Mont- Olivet de Florence, de saint
Pontien de Lucques, de faint Georges de Ferrare, de sainte
Marie in Organo de Verone , de saint Benoît de Padouë , de
saint Nicolas de Rotingo, du saint Sepulchre de Plaisance ,
& de saint Laurent de Crémone. ils avoient autrefois deux
Monasteres en Hongrie , qui leur avoient été donnés par
l'Empereur Sigismond, & qu'ils ont abandonnés dans la suite
à cause de l'éloignement.,

Ces Religieux ont été en íîgrande estime qu'on les a souvent choilis pour reformer des Monasteres. Le Pape Gregoire XII. voïant que l'Observance Reguliere avoit été entierement bannie de celui de {zinte Justine de Padouë, leur donna ce Monastere l'an 1408. où ils ont demeuré jusqu'à

la Republique de Venise les obligea d'en sortir pour le rendre aux Benedictins qui y ont jetté les fondemens de la célébre Reforme qui a pris le nom de ce Monastere. Les Papes & les Princes ont accordé beaucoup de Privileges à cet Ordre. L'Empereur Charles V. étant à Villefranche de Nice , le mic sous la protection de l'Empire , par ses Lettres Patentes du 17. Juin 1538. Jean XXII. & Jules II. le mirent sous celle du saint Siege. Grégoire XI. exemta ces Religieux de la jurisdiction des Evêques , & voulut que les Abbés Superieurs des Monasteres exerçassent leur Office & fissent les fonctions d'Abbés, de même que s'ils avoient reçu la benediction Abbatiale. Les mêmes Jules & Pie II. permirent aux Religieux des autres Ordres , excepté aux Chartreux, de passer dans celui du Mont-Oliver. Pie IV. approuva le privilege qui leur avoit été accordé d'élire un Cardinal Protecteur. Pie II. les fit encore participans de tous les Privileges , Exemptions & Immunités, dont joüil

ce que

[merged small][ocr errors][ocr errors][merged small][merged small]
[ocr errors]
« AnteriorContinuar »