Imágenes de páginas
PDF
EPUB

OLIVET.

ORDRE DU Copaux de Todi, d’Imola , de Tortose, de Cluse, de Mar-
MONT. ficano , de Pouzzoles , d'Aqui & de quelques autres. Nous

nous contenterons d'en rapporter les plus recens ; comme
Dom Romuald Tancredi de Sienne, qui fut fait Evêque de
Montalcino en 1694. Dom Jean François Rigamonti de
Rome fait Evêque de Cervia en 1707. par Clement XI.
qui a encore donné les Evêchés de Colle & de Cluse,le pre-
mier à Dom Dominique Ballati de Sienne , & le second à
Dom Caïetan Marie Bargali aussi de Sienne. Ils ont eu aufli
autrefois deux Précepteurs du saint Esprit de Rome: le pre-
mier fut Dom Benoît de Sienne nommé par Alexandre VI.
l'an 1503. & l'autre fut Dom Evangeliste Tornioli de Pe-
roufe Evêque de Citta di Castello , nommé par le Pape Paul
V. l'an 1620. Cet Ordre pré:end avoir aussi eu deux Cardi-
naux, sçavoir Georges Martinutius Archevêque de Strigo-
nie, & Pierre Tartaro: mais les Benedictins du Mont Callin
leur disputent celui-ci ; & l'autre appartient à l'Ordre de
saint Paul Ermite , comme nous avons fait voir en parlant
de cet Ordre. Les Religieux du Mont Olivet conviennent
à la verité que le Cardinal Tarcaro a été Abbé du Mont-
Caslin , mais ils prétendent que l'Abbé André demanda l'an
1370. à Rainier Genéral du Mont Oliver des Religieux de
cet Ordre pour rétablir la Discipline Réguliere au Mont-
Cassin , & qu'entre les Religieux qui y furent envoïés An-
dré Faventini en fut Abbé aussi- bien que le Cardinal Tar-
taro qui avoit été auparavant Prieur du Monastere de Nôtre
Dame la neuve à Rome de l'Ordre du Mont-Olivet. -Ils pré-
tendent aussi que le Cardinal Ardicin de Porte de Novarre
quitta la pourpre pour prendre l'habit de leur Ordre l'an
1495. Nous ne rapporterons pas non plus tous les Ecrivains
de cer Ordre qui sont en trop grand nombre. Dom Second
Lancelot de Perouse a donné l'Histoire de cet Ordre qu'il a
continuée jusqu'en 1618. on a encore de lui quelques Ou-
vrages. Il étoit venu à Paris pour y en faire imprimer quel-
ques-uns , & il y mourut le 13. Janvier 1643. Il n'est pas
vrai qu'il ait été General de son Ordre , comme quelques-
uns ont avancé, il n'a été qu'Abbé. Dom Augustin Lance-
lot son frere aussi Religieux du Mont Olivet a fait imprimer
pareillement quelqaes Ouvrages à Rome l'an 1639. Cet
Ordre a pour armes trois montagnes d'argent , surmontées

[ocr errors]
[ocr errors][merged small][merged small][merged small][merged small]

MONT-
OLIVET.

d'une croix de gueules en champ d'or,accompagnée de deux ORDREDO rameaux d'Oliviers sortant des

montagnes. Il y a aussi un Monastere de filles de cet Ordre à Bitonto au Roïaume de Naples. Le Pere Bonanni dans son Catalogue des Ordres Religieux avouë bien qu'il y a des Religieules de cet Ordre ; mais il dit qu'il n'a trouvé dans aucun Auteur le tems de leur Institution. Il ajoûte seulement

que Lancelot dans l'Histoire de cet Ordre rapporte que le Bienheureux Jourdain qui en étoit General fonda l'an 1359. deux Monasteres à Padouë , l'un pour des hommes , l'autre pour des filles. On ne trouve point cependant le nom de ce General dans le Catalogue des Genéraux de cet Ordre , qui en 1359. avoit pour Général Silvius de Florence qui le gouverna pour la premiere fois pendant douze ans jusqu'en l'an 1369. & qui eut pour successeur Rainier de Sienne qui fut élú pour la troisiéme fois. La premiere Religieuse de cet Ordre fut la Mere Françoise Lephante de Palerme qui avoit d'abord été Religieuse de l'Ordre de fainte Claire ; mais qui aïant fait bâtir un Monastere embrassa avec quelques compagnes , l'Ordre du Mont-Olivet. l'an 1515. avec la permission du Pape Leon X. qui la nomma Abbesse perpetuelle de ce Monastere où elle mourut en odeur de sainteté. L'habillement de ces Religieuses consiste en une robe blanche, un scapulaire de même couleur, & un voile noir. Au Cheur elles ont unecoule blanche.

Second Lancelot , Hift. olivetana. Paul. Carpentarius, Vit. B. Bernardi. Ptolomai, La méme en Italien parle P. Lombardelli de l'Ord. de S. Dominique. Constitutiones Montis oliveti. Silvest. Maurol. Mar. Ocean di tutt. gli. Relig. lib. 4. Paolo Morigia , Hist. di tutt. Relig. Herman, Hist. des Ordres Religieux. Philip Bonanni , Catalog. Ord. Relig. Part.1.co Memoires communiqués par les Religieux de cet ordre du Monastere de sainte Marie la neuve à Rome.

ORDRE DU
CORPS DE
Carist.

[ocr errors]

CHAPITRE X X V.
Des Religieux & Religieuses de la Congregation du Corps

de Christ, unie presentement à celle du Mont-Olivet.
LA

A Congregation du Corps de Christ fut fondée l'an
1328. par

Dom André de Paolo d'Allise Clerc séculier,
avec la permission d'Alexandre Vincioli de Perouse Evêque
de Nocera en Ombrie, qui lui accorda une petite Eglise pro.
che Gualdo dans un lieu appellé la Bonne Mere. Il donna à
cette Eglise le nom du Corps de Jesus-Christ, & fic bâtir
à côté un beau Monastere qui étoit devenu Chef de cette
Congregation, & où les Genéraux faisoient leur résidence.
Ces Religieux faisoient profession de la Regle de saint Be-
noît , & avoient des Constitutions particulieres qui leur fu-
rent données

par

leur Fondateur,& que cet Evêque de No. cera approuva. Il les obligea de porter le saint Sacrement dans les Processions solemnelles , & de celébrer sa Fête avec beaucoup de dévotion , de revérence & de pompe , afin d'exciter les fideles par leur exemple au culte de cet adorable Mystere ; & afin qu'ils s'y portassent plus volontiers, ils pu. blioient de tems en tems les Indulgences que le Pape Urbain IV. avoit accordées & que Martin V. accorda aussi dans la suite à ceux qui assisteroient à l'Office qui se dit , & aux Procellions qui se font le jour de la Fête du faint Sacrement, Comme le Monastere de ces Religieux fur dédié sous le titre de Jesus-Christ,on leur donna le nom des Moines du Corps de Christ. Gregoire X I. approuva leur Ordre par un Bref du . Juillet 1377. & Boniface IX. par un autre Bref de l'an 1393. en le confirmant, lui accorda tous les privileges & toy, tes les Indulgences dont joüit celui de Câteaux.

Cet Ordre étoit composé d'environ quinze Monasteres, Içavoir celui de Gualdo qui en étoit Chef, saint Gervais & saint Prothais à un mille de Gualdo, saint Ange de Morone , le Corps de Christ à sainte Anacholie , le Corps de Christ de Bosco , & saint Jerôme au Diocese de Camerino, le Corps de Christ de Todi , sainte Marie in Campis, hors les murs de Foligni , saint Jean l'Evangeliste de Busti ou de

« AnteriorContinuar »