Imágenes de páginas
PDF
EPUB

CONGREGATION DE PORTUGAL:

1

CH A P I T R E X X X I.
Des Moines Benedictins de la Congregation de Portugal,

A Réforme des Benedictins de Portugal commença
LA

dans le Monastere de sainte Thirse, & y fut portée par
les Peres Réformés d'Espagne, Dom Antoine de Silva qui
en étoit Abbé Commendataire, aïant obtenu l'an 1558. du
Général de la Congregation d'Espagne les Peres D Pierre
de Chaves,& Dom Placide de Villalobos,pour rétablir dans
ce Monastere les Observances Regulieres. Le premier y
exerça d'abord l'Office de Prieur,& le second celui de Soû-
Prieur. La régularité y étant bien établie, Pierre de Chaves
retourna en Espagne. La réforme ne fit pas pour lors de
grands progrès en Portugal, parce qu'avant que de travail-
ler à son établissement dans les autres Monasteres de ce
Roïaume,la Reine Catherine, veave de Jean II 1. qui goû.
vernoit ce même Roïaume en l'absence de son neveu le Roi
Dom Sebastien , voulut conjointement avec le Cardinal In-
fant Dom Henri , obtenir du Pape une Bulle pour les unir
tous en une même Congregation. Mais cette Bulle ne fut ac-
cordée que par le Pape Pie V. qui avant que de la faire ex-
pedier, demanda à Barthelemi des Martyrs Archevêque de
Brague, & à Rodrigue Pinherro Evêque de Porto, un état
de tous les Monasteres de Portugal, de leurs revenus , & du
nombre de leurs Religieux. Ce Pontife envoïa en même tems
ordre au Général de la Congregation de Valladolid de nom-
mer de ses Religieux pour faire la visite de ces Monasteres.
Dom Alfonse Zorrilha , Abbé de saint Benoît de Seville, &
Dom Placide de Villalobos, furent chargés de cette Com-
mission : ce qui aïant été executé , on sollicita l'expedition
de la Bulle que Pie V.accorda l'an 1566. Ce Ponrife ordon-
na par une autre Bulle de l'année suivante 1569. que les
Abbés de la Congregation de Portugal seroient triennaux
& commit l’execution de cette Bulle au Cardinal Infant D.
Henri, qui nomma premier Général de cette Congregation,
& en même tems Abbé de Tibaés , le Pere Dom Pierre de
Chiaves , que le Général d'Espagne avoit renvoïé en Por-
tugal,

[ocr errors][merged small][merged small]
[ocr errors]

Pierre de Chiaves ne put pas prendre d'abord possession Congre. de tous les Monasteres, à cause de l'opposition des Abbés CATION DE Commendataires ; mais le Cardinal Infant qui vouloit absolument la réforme & la réünion de tous les Monasteres sous un même Chef, envoïa ordre à l'Archevêque de Brague,& à l'Evêque de Porto, d'obliger les Abbés Commendataires à se déporter de la Jurisdiction qu'ils avoient sur les Religieux de leurs Abbaïes , & d'obéir à la Bulle du Pape. Le Pere de Chiaves aïant pris cependant possession de son Monastere de Tibaés, y tint l'an 1568. le premier Chapitre Général de la Congregation , où se trouverent les Abbés de quelques Monasteres, donc les Commendataires s'étant sollmis à la Bulle du Pape , & aux ordres du Cardinal Infant, s'étoient déja démis de leur pouvoir & de leur jurisdiction entre les mains des Abbés triennaux , qui furent ceux de Rendufe, de Refoyos, du College de Coimbre, & de saint Romain de Negua'; les Monasteres qui étoient encore gouvernés par des Abbés Commendataires, se contenterent d'y envoïer les Prieurs. On dressa dans ce premier Chapitre des Constitutions

pour le bon gouvernement de la Congregation, & on y fit quelques Reglemens.

Après la mort de Pie V. Gregoire XIII. lui aïant succedé l'an 1572. reyoqua la Bulle qui ordonnoit que les Abbés seroient triennaux,& voulut qu'à l'avenir ils fussent perpetuels. Mais Sixte V. qui succeda à Gregoire l'an 1585. rétablit & confirma la Bulle de Pie V. & voulut qu'elle fût executée dans toute sa teneur. Cette confirmation eut tout le bon luccès qu'on en pouvoit esperer ; car non seulement la Réforme fur introduite dans tous les Monasteres de Portugal , mais encore on en fonda de nouveaux. Le premier fut commencé

dans la ville de Lisbonne, & ne fut achevé que
l'an 1573. Le Pere Dom Placide de Villalobos en fut premier

Abbé triennal : il le gouverna pendant fix ans ; aïant été con-
tinué pour un second triennal, après lequel il fut élu Géné-
ral de la Congregation. On sit une nouvelle fondation dans
la ville de Porto l'an 1596. la Congregation obrint un second
Moi attere dans la ville de Lisbonne l'an 1598. & sous le
même Général Dom Placide de Villalobos, ces Benedictins
furent appellés dans le Bresil, où ils fonderent l'an 1581. u
Monastere dans la ville de Bahia.

i i

l'an 1571.

ORDRE DE

Ascagne Tambourin , de l'Ordre de Vallombreuse, met
S.Erienni. deux Congregations de Benedi&tins Réformés en Portugal,

dont la premiere a commencé dans le Monastere de Tibaés
l'an 1549. & dont il dit qu'il n'a pu trouver qui en a été
l’Auteur ; & il donne à cette Congregation le titre de Con-
gregation de Portugal. La seconde,qu'il nomme de Lisbonne,
a commencé ( selon lui) la même année, & il en attribuë la
fondation à Dom Jacques de Murcie , de l'Ordre de saint
Jerôme, Abbé Commendataire du Monastere de S. Nicolas,
qui après en avoir obtenu la permission du Pape Paul III.
jetta

les fondemens de cette Réforme dans la ville de Coim-
bre, où il fit bâtir un Monastere l'an 1555. il ajoute de plus,
que les Religieux de cette Congregation aïant fait bâtir dans
la suite un Monastere dans Lisbonne, la Congregation prit
le nom de cette Capitale du Roïaume de Portugal. Il est
vrai
que

Dom Didace de Murcie, & non pas Jacques de
Murcie, Religieux de saint Jerôme, & Abbé de S. Nicolas
de Refoyos, hit bâtir deux Colleges dans la ville de Coim-
bre,l'un pour les Religieux de son Ordre, l'autre pour ceux
de l'Ordre de saint Benoît l'an 1351. Mais il ne fonda point-
de Congregation particuliere : ainsi on doit s'en rapporter
plûtôt à ce que dit le Pere Leon de saint Thomas,Religieux
de la Congregation de Portugal, qui ne met qu'une Con-
gregation dans ce Roïaume.
Leão de Santo Thomas , Benedictina Lufitana , Tome II.

cap. 1. & feq. Ascag. Tambur. de fur. Abb. Tom.
11. disput. 24. quæft. fin. 58.8 59.

[ocr errors]

part. ultim.

1

CH A P I TRE X X XI I.
De l'Ordre Militaire de Saint Etienne Pape & Martyr ;

en Toscane.
ËNDANT que

l'on travailloit en Espagne & en Portu gal à la réforme des Monasteres de l'Ordre de S. Benoîes ce même Ordre acquit un nouveau lustre en Italie , par l'institution de celui de saint Etienne , qui comprend des Chevaliers & des Chapelains, des Religieux & Religieuses, qui sont tous soầmis à la Regle de faint Benoît.Ce qui donna lieu à l'institution de cet Ordre Militaire, fut la victoire

que Côme

1

[ocr errors][ocr errors][merged small][merged small][merged small]
« AnteriorContinuar »