Imágenes de páginas
PDF
EPUB

deux fols la livre mis en œuvre. Le pied de Plomb propre à ces ouvrages, pefe environ huit livres, ainfi on peut voir combien il en faut de pieds, & fe regler là-deffus pour le prix.

Les Plombiers, fi on veut les en croire, feront payer aujourd'huy le cent pefant de plomb employé depuis douze jufqu'à quinze livres; mais il faut avec eux tirer le meilleur marché qu'on peut.

Quand on a du vieux plomb on en donne ordinairement trois livres pour deux de neuf, & quelquefois même deux de vieux pour une de neuf; c'ett felon les lieux où l'on fait travailler, & que le plomb coûte plus ou moins de voiture. Cela fe regle felon l'ufage des lieux.

1

Prix du Fer.

du Fer œuvre deux fols à Paris & deux fols fix deniers même, fi bien que le cent pefant vaut depuis le cent pefant vaut depuis dix jufqu'à douze livres dix fols; on ne le paye qu'à un fols fix deniers en Province, & revient par confequent à fept livres dix fols. On entend fous ce fer mis en œuvre, tout le gros fer pour les Bâtimens ; fçavoir les Ancres, Tirans Harpons, Etriers, Equierres, Grilles & mi-Murs, avec Traverses, Grilles 'en faillies, Corbeaux & autres Fers.

[ocr errors]

Toutes les chevilles, tant pour la Maçonnerie que pour la Charpenterie, pour Bâtimens ordinaires, & Fantons pour les Cheminées, à treize livres dix fols le cent pefant; on peut en Province, & fur tout où les Mines de Fer ne font pas éloignées, l'avoir à beaucoup meilleur marché.

Les dents de Loup pour fervir à la Charpente cinq fols la douzaine on peut ailleurs qu'à Paris l'avoir à trois fols fix deniers ou quatre fols, ainsi que les crochets pour chênaux de Plomb.

Les crochets à enfaîter le plomb des combles coûtent deux fols, ou deux fols trois deniers la piece.

Prix de la Serrurerie.

LA ferrure d'une Porte à placards à deux venteaux garnis de deux fiches

"

à gonds de neuf à dix targettes à Crampons une Serrure, une Gâche, un Bouton, une Rofette, une entrée, le tout poli, dix-huit livres dix fols à Paris, & treize ou quatorze livres en d'autres endroits, & la Porte à un feul venteau à proportion.

La ferrure d'une porte Cochere à l'ordinaire, ferrée de quatre groffes fiches à gonds, & une groffe Serrure, deux groffes targettes à crampon, deux fiches pour le Guichet, de quatorze pouces de haut, une boucle & un fleau quatre-vingt livres; on peut l'avoir en Province pour foixante ou foixante & dix livres.

Pour la ferrure d'une Porte de quinze lignes, garnie comme deffus, ferrée de pentures, deux verroux montez fur platine, une Serrure, & un bouton avec la rofette, fix livres dix fols piece à Paris ; on peut l'avoir pour quatre ou quatre livres dix fols ailleurs.

Les Targettes fortes & non communes attachées en place & étamée à

la

la Poêle, cinq fols piece; trois fols fix deniers ailleurs qu'à Paris. Les Targettes communes en ovale à la feuille, fix blancs, ou trois fols mifes en place.

Les ferrures des portes de Caves avec deux gonds, une forte Serrure à boffe, trois livres dix fols piece. il s'en fait à bien meilleur marché ailleurs qu'à Paris; pour quarante ou cinquante fols on en eft quitte.

Pour la ferrure des Portes des lieux, quarante-cinq fols à Paris & aux environs, & trente fols en Province, & les pattes en bois ou en plâtre depuis fix jufqu'à huit pouces de long, deux fols fix deniers ; elles peuvent ne revenir ailleurs qu'à Paris qu'à un fols fix deniers ou deux fols tout au plus, & celles qui n'ont que quatre à fix pouces, un fol neuf deniers ou un fols trois deniers.

Prix de la Charpente.

L

E bois de Charpente fe vend au cent de pieces, la piece doit avoir douze pieds de long & fix pouces en quarré, de maniere qu'elle contient trente-fix pouces fur douze pieds de longueur.

Le cent de Bois neuf, vaut trois cent trente, & quelquefois trois cent quarante livres mis en œuvre à l'ordinaire, & lorfque c'eft en ouvrage de comble ceintré, il monte à trois cens quatre-vingt, ou quatre cens livres à Paris; on l'a ailleurs à bien meilleur prix. Il faut marchander en Province fur ce pied-là & diminuer à peu prés la voiture & les entrées.

Le vieux bois pour le remploy aux ouvrages coûte le cent, cinquantecinq & foixante livres à Paris & aux environs, fi l'on en veut croire les Charpentiers, ils en auront foixante & dix & foixante & quinze livres ; mais il ne faut pas y ajoûter foy : en Province le cent de bois vieux mis en œuvre pour remploy vaut quarante à quarante-cinq livres.

Le Bois de feiage à Paris comme Poteaux, Solives, Chevrons & le reste, vaut le cent de Toifes, depuis cent quatre-vingt, jufqu'à deux cent livres pris fur le Port, en d'autres lieux éloignez de Paris, il vaut un tiers moins, & fur tout où les voitures font affez à portée.

Le Bois de brin, depuis huit pouces jufqu'à quinze, vaut depuis deux cens cinquante jufqu'à trois cens livres, pris fur le Port, & un tiers moins où les Bois ne font pas éloignez; il faut remarquer que le cent de bois marchand compte cent quatre.

fe

Prix de la Menuiferie.

ON n'eftime point la Menuiferie à la piece de bois employée, c'est à la

piece d'un ouvrage entier, comme Lambris.

Parquets

&

>

Les Croisées à panneau de Verre avec Chaffis dormans, Chassis à panneaux, Volets brifez derriere à bouement de quatre pieds & demi de large, avec dormant de trois pouces, valent le pied trois à quatre livres.

Il faut remarquer, que les croisées fe mefurent au pied de hauteur fur leur largeur de quatre pieds & quatre pieds & demi, & pour les payer le prix.

D

cy-deffus, il faut que ces croisées foient bonnes, fortes & à bouement avec leurs guichets; fi elles ont huit pieds de haut, on les compte pour huit écus, c'est le prix pour Paris & des environs, au lieu que dans bien des Provinces on n'eftime le pied que quarante-cinq ou cinquante fols.

On fait des Chaffis à carreaux de Verre au même prix ; mais on en fait auffi qui ont un rond entre deux quarrez dehors & dedans avec baguettes en dedans, de prés de cinq pieds de large, qui valent à Paris & aux environs, quatre livres dix fols & cinq livres le pied, & trois livres ou trois livres dix fols ailleurs: on eftime à proportion celles qui font plus ou moins larges & hautes, qui ont plus ou moins d'ouvrages, & dont le bois eft plus ou moins choifi, & bienfait.

Les Croisées fans volets de pareille largeur & hauteur, pour mettre fur les Efcaliers, & autres endroits, à trente fols le pied à Paris,toisé fur la hauteur feulement, & à vingt dans bien d'autres endroits qui en font éloignez.

Les Portes à placards de fix pieds neuf pouces de haut, fur trois pieds d'ouverture avec deux Chambranles & revêtemens, tant des murs de dix-huit pouces d'épaiffeur que dans les Cloifons, coûtent trente-deux livres à Paris & aux environs, on peut les avoir à meilleur marché, en marchandant; & en Province vingt jufqu'à vingt-cinq livres..

Les Lambris à hauteur d'appuy de deux pieds huit pouces de haut àvec Pilaftres & Socles, ornez de Cadres avec un Talon, & une Baguette le paneau ravalé, vaut à Paris douze livres la Toife courante, & fept à huit livres en bien des endroits où le bois de Chêne n'eft point rare.

On donne à Paris treize livres pour chaque Chambranle de Cheminée avec revêtement de jambages par les dehors & une tablette d'un pouce & demi d'épaiffeur pofée en place; il y a des endroits où un Chambranle de cette forte ne coûte que neuf à dix livres, & même meilleur marché.

Les Menuifiers eftiment à Paris & aux environs vingt-quatre livres la Toife de parquet ordinaire à vingt panneaux, dont le bâtis fera d'un pouce & demi, les panneaux d'un pouce pofez & attachez fur les Lambourdes de trois pouces en quarré, pofez & attachez en place, on en fait de même efpece en Province à quatorze & quinze livres la Toife.

Les Portes de bois de Chêne d'un pouce d'épaiffeur, emboëttées par les deux bouts, avec trois clefs dans les joints & languettes de fix pieds neuf pouces de haut fur trois pieds de large, valent fix livres piece, & quatre livres ailleurs qu'à Paris.

Celles qui font de même bois, & qui ont quinze lignes d'épaiffeur & fix pieds & demi de haut fur trois de largeur, coûtent à Paris fept livres dix fols piece, en bien d'autres lieux éloignez, cent ou cent dix fols.

Les Portes Cocheres de huit pieds & demi de large fur douze pieds de haut à l'ordinaire, tant pour groffeur, & épaiffeur, de bois fec, cinquante livres chacune; on les fait à moins ailleurs qu'à Paris.

Les Portes de Caves de quinze à feize lignes d'épaiffeur de bois de Chêne garnies par derriere de trois barres de quatre à cinq pouces de large, coûtent quatre livres dix fols piece à Paris, & aux environs; & trois livres en Province.

Les Portes à placards à deux venteaux de neuf pieds de haut, de quatre

& demi de large, avec embrafemens doubles, paremens, cadres & corniches audeffus, dont les bâtis feront d'un pouce & demy & le refte à proportion, foixante & dix & quinze livres la piece à Paris ; cinquante-cinq livres ailleurs.

Prix de la Peinture.

LA A Peinture jaune, grife ou en couleur de bois avec huile de noix, ne valoit autrefois que cent dix fols la travée, mais aujourd'huy à caufe de la perte confidérable des Noyers, elle en vaut plus de fept, mais les Peintres qui fe fervent d'autre huile, telle qu'eft celle de Lin, peuvent la faire aur même prix à Paris, & à moins où l'huile ne coûte gueres de voiture.

La Peinture avec du verd de gris eft beaucoup plus chere, la Toife à plein peut valoir cent fols; on comprend fous la travée fix toifes quarrées.

Le blanc à hui'e coûte fept livres dix fols la travée, & la peinture à dé~ trempe cinquante, fi l'on toise des folives, il en faut toifer le joug.

AVERTISSEMENT.

S

Ur l'idée des prix qu'on vient d'établir par rapport à chacun des materiaux qui entrent dans les Bâtimens, foit mis en œuvre, ou non employez, il femble qu'avec un peu de travail d'efprit, une attention ferieuse, & un calcul médité, on peut à peu près juger à quoy un Bâtiment peut revenir.

On doit être averti auffi qu'on ne prétend pas avoir ici fixé pofitivement ces prix, pour s'y arrêter abfolument, on les a marquez comme ceux qui font les plus courans, & aufquels il eft neanmoins loisible de ne fe point tenir, en pouvant appeller, & demander meilleur marché fi l'on veut.

Outre cela, il eft conftant qu'il n'y a point de Pays qui n'ait certains prix d'ufage, par rapport aux marchandifes qui y font plus ou moins à portée, & qui par confequent y font de plus ou moins de valeur ; on laiffe à la prudence de ceux qui veulent faire bâtir, d'entrer dans le détail de tout ce qui cft neceffaire pour y réüffir, & ne s'en point laiffer impofer par les Ouvriers, qui ne cherchent qu'à furprendre les Particuliers, & à en trouver qui foient leurs dupes: qu'on tire donc avec eux le meilleur marché qu'on pourra. II y a encore certains prix d'ouvrages qui regardent les Jardins, tant d'ornemens, fruitiers & potagers, & dont nous ne parlons point ici : nous les réfervons pour le Traité que nous ferons de ces fortes d'édifices, afin d'avoir toûjours l'idée préfente des chofes qui y conviendront, & à quelles fommes. elles pourront monter.

REMARQUE S

De ce qu'il faut de Materiaux pour une Toife de Mur.

UNe

Ne Toife cube de Moilon fait trois Toifes de mur à dix-huit pouces d'épaifeur; c'eft pourquoi il eft facile de juger par-là combien il faut de Moilon pour vingt, trente & davantage de Toifes de muraille à

cette épaiffeut, à deux pieds on en employe un peu davantage, ainfi on peut juger du refte à proportion.

On donne pour Toile de Maçonnerie ou gros Mur en plâtre pour façon feulement à l'Ouvrier, depuis quarante fols jufqu'à trois livres, à dix-hujt pouces d'épaiffeur. En fourniffant tout par l'Ouvrier, cent fols & fix livres. Elle vaut huit ou neuf livres, quand ce n'eft point dans Paris & que le Moilon n'eft pas éloigné, & dix à onze livres dans la Ville, droits & du coût des Voitures.

à caufe des

[ocr errors]

A l'égard de la Toife de gros Mur en Terre, Chaux & Sable en fourniffant les Etayemens, Chaux & Sable par l'Ouvrier, elle vaut jufqu'à trois livres.

Il y a des endroits où pour façon de Toife de Mur à dix-huit ou vingt pouces d'épaiffeur en fournifant tout par les Particuliers, on ne donne pour le Maçon que vingt ou vingt-cinq fols.

Pour une Toife quarrée dont la face de devant eft de Pierre de Taille, le derriere étant de Moilon, il faut quarante-huit pieds de pierre, à caufe pour les bien enlier avec le Moilon qu'il faut qu'il y ait quatre pierres à chaque affife, chaque pierre ayant deux pieds de long, dont deux doivent être en face & les autres en boutiffe, alternativement placées. Il faut pour une Toise d'un pied & demi d'épaiffeur, le tiers d'un poinçon de Chaux qui dit environ cinq boiffeaux, fur trois Tombereaux de Sable, le Tombereau a deux pieds de haut, autant de large, & quatre pieds &, demi de long: on peut voir à combien revient le tout, en ramaflant les prix de chacun des materiaux & felon qu'ils ont été marquez.

Il y en a qui ont éprouvé qu'un Muid de Chaux peut fuffire pour conftruire vingt-cinq ou trente Toifes de murailles de Moilon, à dix-huit pouces ou deux pieds d'épaiffeur, à prendre au muid quarante-huit minots, & pour chaque minot trois boiffeaux, mefure de Paris, pefant feize livres.

Prix du Ciment.

Il faut

pour un Septier de Ciment un minot de Chaux, & cela fuffit pour conftruire une Toife d'ouvrage.

Prix du Chaume.

E cent de Chaume coûte pour façon trente fols au plus, & vingt-cinq fols au moins fans l'arrivage; ce qu'on appelle Chaume, eft la grande paille non battue au fleau; on l'appelle Gluis, en certains endroits; il feroit à propos qu'on ne fe fervit point de ces fortes de couvertures à la Campagne, & encore moins dans les Villes, à caufe qu'il eft dangereux que le feu s'y mette aiféinent, mais quand on n'a pas dequoy faire mieux, il faut s' tenir à ce qu'on a.

s'en

« AnteriorContinuar »