Imágenes de páginas
PDF
EPUB

Chars.

Charrette

à fumier.

Tombereaux.

Civieres.

Brouettes.

Charretain.

Chatrue.

fcauroit preferire ici pofitivement la maniere de conftruire ces harnois dépendant de l'ufage des lieux & de la fantaisic, quelquefois de ceux qui les font faire.

Il y a des endroits où on fait des Chars qu'on allonge, & qu'on ac-courcit comme on veut, & felon que l'exige le plus ou le moins de marchandifes ou autres chofes qu'on a à voiturer. Ces Chars font accompagnez chacun de deux petites échelles, l'une devant & l'autre derriere, pour y mieux tenir en état les gerbes, les foins, chanvres, lins, & autres chofes femblables qui y font entaffées: il faut auffi en avoir pour les Charrettes ridelées, & ces échelles fervent pour tenir arrêtée une perche qui regne tout le long de la charrette ou du char dans le deffus; quelquesuns ne fe fervent que d'une échelle dans le devant avec la perche dont on vient de parler, & une corde attachée au bout, qui defcend jufqu'au bas, dans un moulinet qu'on tourne à force de bras avec un bâton pour que la corde foit tenduë bien roide. La plupart de ces Charrettes & de ces Chars font garnis de planches dans le fond, & on envoit d'autres qui ne le font pas,

Il eft bon auffi d'avoir une charrette legere pour charrier les fumiers, on s'en fert beaucoup à la campagne au lieu de tombereaux ; les Chevaux ne font point fatiguez deffous & la tirent fort à leur aife; ces Charrettes font encore tres-commodes pour les Boeufs, & même on en use plus crdinairement que des tombereaux.

Il faut avoir des tombereaux propres à conduire les fumiers & les autres engrais convenables à amander les terres, ces harnois ne font gueres d'ufage pour les Boeufs : il faut que les roues en foient fortes & legeres, qu'ils folent de bon bois, que le coffre en foit fait de bonnes planches, foutenues fermement par des appuys, afin qu'ils contiennent mieux ce qu'on voudra mettre dedans, foit fumier ou fable, ou autre chofe de cette nature qu'on veuille charrier dedans pour l'utilité de la maison.

Les Civieres font neceffaires dans une maifon de campagne, il en faut deux ou trois, faites d'un bois bien choifi, & qui foit fort, elles fervent pour porter ce qu'on ne peut tranfporter avec les Charrettes, ces civieres fe manient à la main.

On aura encore une ou deux Brouettes pour porter de la terre des tranchées qu'on peut avoir faites, ou pour ôter le fumier des étables; ces Brouettes n'ont qu'une rouë, & font fabriquées, comme on le peut voir dans la planche qui fuit.

Il y a des pays où les Laboureurs ont des Charretains pour charrier leurs vendanges, & les vins qu'on veut transporter; ces Charretains font de bois d'orme avec des roues garnies de bandages avec de bons clouds à tête, & d'une chaîne, ou d'une corde propre à lier ce qu'on charge deffus.

Outre les inftrumens dont on vient de parler, un Laboureur a fa charruë garnic d'un foc, fait de maniere que quand il laboure, fes rayes font toûjours droites: il faut que la quene y foit mife avec art & d'une longueur raisonnable, & ce Laboureur doit fur tout prendre garde que Poreille de la charrue renverse commodement la terre; car par ce moyen les Chevaux ou les Boeufs la traînent avec moins de peine. Il fe fabrique des charruës de

plufieurs façons felon les differens ufages des pays : il y en a à roues, & d'autres qui n'en ont point. Quand on ramene la Charrue des champs, on entrelaffe la queue d'un traîneau qui éleve le foc au-deffus de terre, de maniere qu'il ne peut s'accrocher à rien par le chemin. La charrue aura auffi fon contre pour fendre la terre, fon timon & la felette fur laquelle on pofe ce timon. Il y a la flèche où l'on attelle les chevaux ou les boeufs, & le chaînon qui tient en arrêt le timon attaché au train de devant de la charruë.

Les herfes font encore neceffaires à un Laboureur, car, comme dit le Herfe proverbe, il ne faut pas moins herfer la terre mal labourée, que Labourer celle qui eft mal berfee. C'est pourquoy il faut qu'un Laboureur en ait deux fabriquées de bon bois, faites folidement, bien ferrées & fournies de dents longues pour rompre & brifer plus facilement la terre. Il en aura une autre dont les dents feront moins longues, & qui fera plus legere que la précedente; ces herfes auront fix pieds de long, faites en équiére avec des pieces de bois.

Il eft befoin d'un Caffe-motte, qui eft un inftrument de bois fait comme Caffeune Maffue longue d'un pied & demi, & de la groffeur de la jambe d'un motte, homme; on la ferre par le bout de deux ou trois cercles de fer, puis on l'emmanche d'un bâton long de quatre pieds, enfuite on en bat les mottes l'une aprés l'autre pour les écrafer.

Un Laboureur a befoin de quelques Tarrieres pour percer les harnois qu'il Tarriere. veut racommoder luy-même, afin de n'être pas obligé de courir toujours au Charron.

Il luy faut une Machoire pour broyer le chanvre en chenevottes, & Machoire. cette Machoire eft un gros morceau de bois d'un pied & demi, rond, ferré par le bout d'en bas d'un petit cercle de fer, ayant environ huit à dix pouces de tour par le haut, & fix par le bas, & emmanche d'un morceau de bois long de deux pieds.

Une Pince eft un outil dont le Laboureur a befoin; c'eft un gros levier Pince, de fer aiguifé d'un côté en bifeau, les Paveurs s'en fervent pour détacher les pavez, & les Laboureurs pour planter des faules ou des pieux quand il est question d'en faire une haye: les Vignerons s'en fervent auffi pour planter la vigne.

.1

Il faut qu'il foit fourni de Coignées, de petites Haches pour couper du Coignées, bois, de Serpes de plufieurs grandeurs ; il luy faut des Faucilles pour moif Haches, fonner les bleds, des Faux pour faucher les prez un Croiffant pour tondre Faucilles, Serpes, les hayes, ou un Gouias, qui eft une espece de grande ferpe longue d'un Faux, pied & demi ou de deux pieds, recourbée par le bout, & emmenchée d'un Croiffant, manche de bois avec une virole.

Gouias,

Il aura des Tenailles, une Scie, des Marteaux de plufieurs fortes, tant Tenailles, pour ferrer les Chevaux, que pour cogner des clouds lorfqu'il en a befoin; Scie, Maril fera encore fourni de Pioches de differentes fortes felon les pays, & teaux, Piode Piochons pour remuer la terre.

ches, Piochons,

Il fe munira de Villebrequin, cet outil eft fort commode en bien des Villebreoccafions quand on a befoin de percer quelque Planche, ainfi que de deux brequine ou trois Vrilles les unes plus groffes que les autres ; il a befoin de Rateaux

Vrille. de bois tant pour la Grange que pour amaffer le foin dans les prez, dans le Rateaux de temps qu'on les fane, & d'un Rateau de fer pour la cuve pendant que la bois, Ra- vendange y eft, & qu'on en veut tirer le moût pour porter la grappe fur fer. le preffoir.

Icaux de

Pic, Hoiie

Il fera provifion d'un Pic & d'une Hoüe, de Pelles de bois, & de FourPelle de ches de plufieurs façons, tant de fer que de bois, & au refte il aura un bois, Four- endroit deftiné pour enfermer tous ces inftrumens chacun à fa place fans confufion, afin qu'on puiffe mettre la main deffus fitôt qu'on en aura befoin. La Planche qui fuit reprefente tous ces outils.

ches.

Explication de la Planche V I I.

23. Faucilles. 24. Faux.

25. Croiffant, c'eft un outil principal d'un Jardinier. 26. Tenailles.

27. Marteau.

27. Pioches de plusieurs façons. 29. Hoüe,

30. Charruë. D. Soc. E. Queuë, F. Oreille. G.Coûte. H. Timon. I. Sellette. K. Fleche.

31. Petite fourche à répandre du fumier.

. Charrette ridelée à Chevaux.

2. Ridelles.

3. Rouës.

4. Bandages.

5. Chantes des rouës.

6. Moycu.

7. Rayes.

8. Echelle.

9. Moulinet. On fe fert d'une perche, A. quand on veut charrier du foin, & d'une corde B.qui y eft attachée, & le tout pour tenir le foin en état, de maniere qu'il ne puiffe tom ber de côté & d'autres.

io. Charrette ridelée à Boeufs, limón. C.

II. Char à quatre rouës.

12. Charrette à fumier, pour des
Chevaux, & quand c'est
pour des
Boeufs, il n'y a qu'un limon, com-
me à la Charrette ridelée.
13. Tombereau.

14. Civieres, c'eft auffi un inftrument qui fert également aux Jardiniers comme aux Laboureurs.

is. Broüette.

16. Charretain ou Haquet:
17. Herfe.

18. Caffe-motte.

19. Pince.

20. Coignée.
21. Hache.

22. Serpes.

32. Autre Fourche de bois pour faner le foin. Autre pour charger du fumier.

33. Sarcloir.

34. Tire-fien.

35. Crible.

36. Petite Enclume fur laquelle on bat la Faux.

37. Vrillette.

38. Râteaux de bois pour la Gran

ge.

39. Befches.

40. Piochon.

41. Pelle de bois.

42. Joug avec les liens.

43. Van pour vanner le bled.

44. Fleau pour battre le bled. 45. Scie.

46. Tarriere.

[merged small][merged small][merged small][ocr errors][ocr errors][merged small][ocr errors][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][ocr errors][ocr errors][merged small][merged small][merged small][ocr errors][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][ocr errors][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small]
« AnteriorContinuar »