Imágenes de páginas
PDF
EPUB

Pêche de l'Anguille & de la Lamproye.

LES Anguilles fe prennent à la naffe, qui eft une espece de filet, dans lequel on met pour appât les inteftins de quelque animal; on en pêche quelquefois à la foüine, lorfqu'elles font dans la bourbe: voicy encore un autre fecret dont on fe fert pour pêcher l'Anguille.

On prend une javelle de farment, on la noue par les deux bouts les brins Fort écartez l'un de l'autre, on la jetre enfuite dans le fond de l'eau avec une groffe pierre pour l'y tenir arrêtée, ou bien on l'attache à un pieu, on la laiffe en cet endroit pendant une nuit ou deux, puis aprés on tire cette javelle de l'eau, & on trouve dedans des Anguilles entrelaffées & prifes au farment par les dents. Elian qui a écrit quelque chofe de la Pêche, dit que pour pêcher les Anguilles il faut prendre un boyau de Mouton ou d'autre animal, long. d'environ trois ou quatre coudées, le tenir de la main par un bout, & jetter l'autre dans l'eau, & inferer dans le bout qu'on tient un morceau de canne percée long d'un doigt feulement,l'Anguille qui voit cet appât y accourt d'a bord, l'avalle avidemment, enfuite celuy qui pêche doit fouffler dans la canne; alors le boyau s'enfle, & preffant fortement le gofier de ce poiffon, il le luy ferre de maniere qu'elle en perdla refpiration & qu'elle étouffe, & ne pouvant à caufe de cela débarraffer fes dents du boyau, on l'amenne aifément à foy, puis on la prend. Pour la Lamproïe, elle fe pêche à la naffe, & jamais au filet

Pêche de la Tanche..

CE

E Poiffon fe pêche aux filets, à la naffe & à l'hameçon; le véritable temps eft le printemps & l'été, on n'en trouve pas tant en hyver & em automne; la Tanche fe trouve en abondance dans les Etangs & les lieux: marécageux.

De plufieurs autres Secrets pour prendre toutes fortes de Poiffons..

N prétend que lorsqu'on frotte fes mains de fuc de joubarbe, d'orties & d'ail, & qu'on les trempe ainfi dans l'eau, les Poiffons y accourent auffi-tôt, & qu'on les prend aifément à la main; le fecret qui fuit a le même effet: voicy quel il eft. Prenez des feuilles de joubarbe, de baume domef rique & fauvage,faites-les bouillir dans de la graiffe de Cheval en confiftance: d'onguent, frottez-vous-en les mains, trempez-les ainfi dans l'eau où il y a du Poiffon foit Riviere ou Etang, vous prendrez du Poiffon fans peine

avec vôtre main..

Quelques-uns prennent du fuc de cette même joubarbe, le verfent fur de T'ortie & de la quintefeuille, ils pilent le tout enfemble dans un mortier, puis its fe frottent les mains de cette compofition, en jettent le marc dans l'eau. & fe mettent aprés en état de prendre du Poiffon en trempant leurs mains dans l'eau, tout le Poiffon y accourt auffi-tôt, & le Pêcheur fait alors bonne pêche..

Zzzz ij

[ocr errors][ocr errors]

Les Pêcheurs de profeffion attirent le Poiffon dans leurs filets de la maniere que voicy. Ils ramaffent des vers luifans en été, c'eft la faifon qu'on les trouve, ils les font diftiller à feu lent dans un vafe de verre jufqu'à ce que l'eau en foit toute évaporée, enfuite ils prennent cette eau, ils la mettent dans une fiolle de verre, ils y mélent quatre onces de vif argent & bou-, chent bien cette fiolle, qu'ils prennent aprés pour la mettre dans leur filet, lorfqu'il eft tendu, & l'on tient que cela y attire les poiffons.

Le Poiffon s'amaffe encore dans un filet tendu, lorfqu'on y met des os de Porc falé dont on a tiré la chair, aprés qu'on les a fait cuire. Il y ent a qui mettent dans leurs filets de l'appât odoriferant, & qui mettent tout autour cinq ou fix fleurs d'une couleur bien vive, & fufpendent le tout au

milieu du filet,

D'autres, pour opérer le même effet, prennent de la chair de Levraut tout des plus venez, ils la font rôtir, & à mefure qu'elle cuit ils l'arrofent de miel, puis ils s'en fervent comme d'appât en cette forte; cette chair étant à demi cuite, ils en font des rôties avec du pain qu'ils mettent dans la lêchefrite fous le dégoût du Levraut, & quand ce rôt eft cuit, & que les rôties font bien imbibées, ils couppent le Levraut & les rôties par morceaux, & prennent le tout pêle-mêle pour leur fervir d'appât, qu'ils mettent dans leurs filets. Voicy un autre fecret qu'on prétend tres-bon pour trouver des vers pour fervir d'appât quand on veut pêcher.

Prenez environ un quarteron de noix verdes, dans le temps qu'elles font encore fur l'arbre, rapez-les l'une aprés l'autre, enfuite mettez une brique dans un seau d'eau, ou une tuile, il n'importe, répandez deffus vôtre rapû

laiffez-la dans cette eau jufqu'à ce qu'elle ait pris l'amertume des noix, prenez cette eau, & vous en allez où vous croyez qu'il y a des vers, jettez de cette cau en cet endroit, & vous verrez pour lors les vers fortir de terre à milliers, ramaffez-les auffi-tôt crainte qu'ils n'y rentrent. On fe fert principalement de ces vers pour la ligne ou pour compofer d'autres amorces donț on fçait que le poiffon eft avide,

Pêche des Ecreviffes & des Grenouilles.

E font icy les Pêches aufquelles on s'adonne le plus volontiers à la campagne; & pour réüffir à la Pêche des Ecreviffes, il y en a qui prennent un Chien ou un Chat, ou un vieux Liévre, c'eft pour le mieux, ils le mettent dans du fumier de Cheval durant huit jours, enfuite ils l'en tirent, ils le lient enfuite à une corde qu'ils attachent à une pierre ou piquet, puis ils mettent cet appât dans l'eau,l'y laiffent jufqu'au lendemain,puis quand ils retournent à leur péche,ils trouvent leur charogne toute environnée d'Ecreviffes dedans & dehors, ils les prennent & laiffent leur Liévre en méme état qu'auparayant; cela fe fait tous les jours deux fois tant que la charogne fubfifte, & pour faire qu'ils ne s'y perdent point d'Ecreviffes, on gliffe deffous la charogne un panier dans lequel les Ecreviffes tombent, ou bien on fait autre,

ment.

On prend un fagot d'épines ou de bois tortu, on met la charogne dans le milicu toutes les Ecreviffes s'y amaffent, & pour lors on peut retirer ce

[ocr errors]

fagot avec un crochet fans qu'il s'y en échappe aucune.

Quelques-uns prennent une vieille morue qu'ils mettent pourrir dans du fumier pendant quinze jours, puis ils la mettent dans l'eau jufqu'au lendemain qu'ils la trouvent toute chargée d'Ecreviffes, on fe fert d'un panier comme on a dit pour les ramaffer.

Il y en a pour prendre quantité d'Ecreviffes, qui s'en vont à de petits ruiffeaux où ils fçavent qu'il y en a beaucoup, ils en arrêtent l'eau par le moyen d'un bâtardeau, de maniere que le ruiffeau eft à fec; cela fait, on voit toutes les Ecreviffes qui font forties de leurs trous, & tomber à bas, ou on les prend à la main. D'autres fe mettent dans l'eau, & les péchent à la main qu'ils fourent dans les endroits où ils croyent qu'il y a des Ecreviffes.

Les Grenouilles ne font point difficiles à pêcher, les uns pour y réüffir mettent la nuit une chandelle fur le bord de l'eau où il y en a, cela les fait taire, puis ils y enfoncent en pot où on a enfermé un ferpent d'eau, & tout d'un coup les Grenouilles s'affemblent tout au tour, & on les prend aprés com

me on veut.

Si on veut réüffir d'une autre maniere à prendre des Ecreviffes, il faut faire provifion de torches de paille, les allumer, & aller plufieurs de compagnie à l'endroit qu'on fçait abonder en Grenouilles; il eft à propos qu'un ou deux de ceux qui pêchent fe mettent dans l'eau tout nuds, & prennent un fac qu'ils mettent entre leurs jambes pour y mettre les Grenouilles qu'ils prennent.

Tandis que ceux qui font dans l'eau font leur devoir, les autres tiennent chacun une torche allumée à la main, & c'eft par le moyen de cette lueur que les Grenouilles accourent à milliers autour des Pêcheurs qui en prennent tant qu'ils veulent de cette maniere.

Le véritable temps pour pêcher les Grenouilles eft la nuit, quand elle eft bien noire, cette pêche eft tres-amusante à la campagne ainfi que tous les autres plaifirs qu'on y prend, & dont on a parlé dans cette derniere partie

de ce Livre.

Voilà à prefent nôtre Théatre d'Agriculture dans fa perfection, il est vray qu'il s'y paffe bien des scenes différentes ; mais ce qu'on y trouve de particulier, c'est que tout y fait plaifir, tout y eft avantageux; l'homme oeconôme y trouve fon compre, les Gens de diftinction, les Bourgeois, & les perfonnes de la campagne s'y trouvent intereffez: ainfi on peut dire que cet Ouvrage eft un Livre utile & digne de l'application de tout le monde.

Fin du cinquième & dernier Livre.

[ocr errors]

!

[merged small][ocr errors][merged small][merged small]

A

A

Beilles, voyez Mouche à miel..
Agneaux, comment les gouverner.
207. & 208. quand les châtrer, z10. quand
les toudre, 213. leur maladies. 216.
Agriculture, difcours fur l'Agriculture 317.
Ait, fa culture 438.
Aliment, proprietez des alimens pour fe
conferver en fanté. 98. jufqu'à rox.
Alifier, comment élever les Alifiers
Allée, ce qu'il faut obferver à l'égard des
Allées de Jardin, & combien il y en a
de fortes. 531. jufqu'à 534.
Ane, à quoy propre dans une Maifon de
campagne, 280. choix qu'on en doit faire..
idem. 182.

399.

Arbre, choix qu'on en doit faire, 459.com-
ment les planter. 460.

Arbres de tige, comment conduits, 47.7.

jufqu'à 479. temps de décharger les ar-
bres, des fruits fuperflus, 479 quand &
comment les éfeüiller, 480. leurs mala-
dies", 489. & 490. comment planter les
arbres propres aux Jardins d'ornemens.
$35.& 536.

[ocr errors]

Arroche, la culture. 428.
Arrofemens pour les Jardins, comment les
faire. 425.

Afperges, comment cultivées. 435-
Affiette d'une maison de campagne 13. 14.
& 15. autres confidérations qui regar-
dent ce bâtiment. idem. & 16.
Aulne, comment cultivé. 406.
Autourferie. 725,

[ocr errors]

B.

Affin, conftruction d'un Baffin pour un

fis. 555.556. 557.

Bátardiere, ce que c'eft en fait de Jardinage.

457.

[ocr errors]

Bafilic, fa culture. 445.
Belleveder, ce que c'eft. 54&
Betteraves, leur culture. 435.

Beurre, ce que c'eft, avec la maniere de le
faire, 190. & 191. comment le faller.
idem. & 192.

Biens de campagne, comment les affermer
ou les faire valoir par fes mains. 78.
Bierre, maniere de la faire. 518, ƒ19. &

520..

·Bignets de différentes fortes. 623.
Bled, Remarque fur les bleds pour la pro-
vifion. 80.81. fa matutité
› 371. diver
les manieres de le battre, 372. moyens
de le conferver 373,
Bauf, comment les domter

,

168. & 169.
comment gouverner les Boeufs pour le
trait, idem. jufqu'à 172. comment les
choifir pour la charrue. idem. leurs
poils differens,idem. autres confidérations
qui concernent les Bœufs 174. 175. &
176. comment les engraiffer en hyver.
idem. & 177. leurs maladies, & com
ment les en guérir. 178 jufqu'au 186.
Bois, ce que c'eft en Agriculture, 386. fon
affiette, & comment le femer. 387. juf
qu'à 389.

Bais champêtres, leurs ufages, 391. com-
ment cultivez, idem. jusqu'à 395.
*Bois Futaye, comment le percer pour mé
Bofquets, et que c'eft,& ce qu'il y faut ob
nager des vûës. 547.
ferver 545.& 546.

Bones, choix qu'on en doit fçavoir faite,
200. foins qu'on en doit prendre. idem.
Boulingrins, des Boulingrins, ce que c'est,,

5415

Bourrache, fa culture 430.
Brebis, des Brebis & du choix qu'il en faut
faire, 104. 205.& 208. foins généraux.
qu'on doit prendre aprés ce bétail, 107.
108. & 209. quand tondre les brebis,
212. leurs maladies & les remédes 214,
jufqu'à 216.
Bugiofe, comment cultivée. 430.

[ocr errors]
[ocr errors]

Buis, ou Bouis, comment cultivé.
Buiffon ardent, la culture. 404.

C

Abinet de verdure. 546.

[ocr errors]

401.

Cabinet

Cailles, comment les engraiffer. 155.
Canes domeftiques, comment les gouver-
ner, 133. leur ponte, 134. leur couvée.
idem. leur nourriture. 135.

Canes fauvage, comment les élever, idem.
Canes Dinde, maniere d'en nourrir. 136,
Cardons d'Espagne, maniere de les cultiver.
436.

433.

Canards, comment en élever. 435.
Cafcades, comment les faire. 558.
Celeri, comment il faut l'élever.
Cerf, chaffe du Cerf 684. jusqu'à 592. ma-
niere de fonner du Cor pour cette chasse.
idem. jufqu'à 696.

Choux, efpeces différentes des choux, leur
culture. 429. & 430.

Cerfeuil, comment multiplié. 434.
Chanvre, voyez Cheneviere.
Chapons propres à conduire des Pouffins.

118.

Charme, comment en multiplier l'efpece.

395.
Charretier, choix d'un Valet Charretier.
233.

-Châtaignier, fa culture, recolte des Châ-
taignes. 306.

Cheminées, comment bâtie, & des moyens

de les empêcher de fumer, 43 44. fecret
pour éteindre le feu qui s'y eft pris. 45.
Chenevieres, comment cultivées, 356. ce
qu'il y a à obferver tant à l'égard des la-
bours, de la femence, que de la maniere
de ciieillir le chanvre, idem jufqu'à 358.
comment le roiiir. idem.
Chêne, differentes efpeces de Chêne, 391.
fa culture. idem & 392.
Chéruis, leur culture. 435.
Chevrenil, chaffe du Chevreüil. 706.
Cheval, traité des Chevaux,avec la ma-
niere de les connoître, 227. autres cir-
conftances néceffaires à fçavoir pour n'ê-
tre point trompé dans la connoiffance des
Chevaux, idem jufqu'à 233. comment
nourrir les Chevaux de harnoy, idem, jus-
qu'à 240. comment les harnacher, 236.
237. méthode pour les engraiffer, 240.
jufqu'à 243 leurs maladies & les remédes.
idem jufqu'à 268.
Chévre, comment élever les Chévres, 198.
autres Obfervations fur ces animaux,
199.200.8201. leurs maladies 203.
Chicorée, comment cultivée, 432.
Chiens, traité des Chiens courans. 680,
jusqu'à 684.

Ciboules, comment cultivées. 338.

Cidre, comment le faire. 517.

Cire, maniere de tirer la cire. 198.comment
la blanchir. 299.

Cifterne, fa construction. 47.
Citrouilles, comment cultivées. 444.

Clapier, ce que c'eft, 307, comment y gou-
verner les Lapins. 308.

Cloitre en fait de Jardinage $47.
Cocher, comment le choisir. 72.
Cochon, comment élever les Cochons, avec
toutes les Observations qu'il y a à faire
pour y réüffir, 218. jufqu'à 221. com-
ment les engraiffer, 222. & 223, leurs
maladies. 224.

Colombier, fon affiete, 142 ce qu'il y faut re-
marquer, 143. 144. comment le peupler,
idem, temps de le nettoyer. 148.
Commerce de toutes les danrées qu'on re-
cueille à la campagne, 664. jufqu'a 679.
Compotes, comment faire différentes com-
potes. 655. jufqu'à 658.
Confitures liquides,maniere d'en faire de plu-
Concombres, leur culture. 444.
fieurs fortes. 641. jufqu'à 645. Confitu-
res féches, idem. jufqu'à 647. Confitures
au moût 658. au Miel, au Cidre, au Sel
& au Vinaigre, idem jusqu'à 661.
Connoiffance de foy-même pour bien réüffir
Conferves de plufieurs fortes, comment les
au ménage des champs. pag. 1. 2.
faire. 65.651. & 852.
Coq, choix d'un bon Coq. 105. ce qu'il y a

à remarquer. 106.

Cornouiller, fa culture
Cormier, la culture, 483.à quoy utile, idem.
Cornouiller, fa culture 399. fes proprietez.

idem.

Couches, comment faire les couches. 437.
Coudre ou Coudrier, fa culture 400. récolte
de fon fruit. 401.

Coulis, ce que c'eft, comment les faire. 630.
Cuifine, de tout ce qu'on y peut
fervir pen-
dant toute l'année pour Entrée, Rốt &
Entremets, 592. avec des tables tant en
gras qu'en maigre, idem. jufqu'à 596.
pratique de cuifue pour la viande de bou-
Cuifinier, quelles en doivent être les quali-
cherie, idem jufqu'à 603.

tez. 72..

Cuisinier parfait, ce que c'eft, 589: quelques
inftructions qui le regardent. idem. $90.

$91.

Caifiniere, qu'elle elle doit être. 73.
~Cygne, comment en élever. 137.

« AnteriorContinuar »