Imágenes de páginas
PDF
EPUB

CHAPITRE VIIT..

Des Habits Sacrez en commun.

[ocr errors]
[ocr errors]

N demande si dès le commence.

ment de l'Eglise les Habits Sacrez que portoient les Prêtres étoient Hfferens des Habits Civils. Cette question est des plus obscures , & fon obscurité a été la cause que les Ecrivains se sont partagez sur ce fait, les uns tenant qu'ils étoient differens, & les autres qu'ils ne l'étoient pas. Il semble

que sur ce sujet il y a une distinction à faire &

que
l'on

peut dire qu'en un sens les Habits Sacrez: étoient les mêmes que les Civils , & que dans un autre ils ne l'étoient pas.. Ils étoient les mêmes quant à la forme , quant à la matiére , & quant au. nom ; car dans l'Eglise naisfante non moins qu'aujourd'hui

les Ornemens dont on se servoir dans la Célebration des Mysteres étoient la Cha.. fuble ou Planette, l'Eţole , les Robes.

[ocr errors]

>

delin , &c. Or c'est un fait icontestable & de notorieté publique qu'en ces premiers temps les Gens du fiecle usoient de ces forres d'habits. Il n'est pas moins conftant que les Ecclesiastiques en usoient aussi , ainsi que nous l'avons déja remarqué plus haut ,, ceux-ci ne se distinguant des autres , & dans l'Eglise même , que par la modestie , & la propreté qu'on leur ordonnoit d'observer dans leurs vêtemens. Dans ce sens les Habit Sacrez n'étoient point differens des civils , puisqu'ils étoient femblables , & quant au nom

à la matiére , & quant à la forme.

Mais voici la difference qu'il y avoit entre ces Habits ; c'est que ' lorsqu'une fois une habit avoit fervi à l'Autel , nul ne pouvoit plus s'en servir hors l'Eglise ; ce qui paroit avoir commencé avec les Apôtres; car encore bien qu'il soit für que Je

JESUS-CHRIST inftitua le Sacrifice de la Melle avec ses Habits ordinaires , & qu'il soit probable que les Apôtres consacrerent sans en avoir de particuliers tandis que la sacrée Table

& quant

>

[ocr errors]
[ocr errors]

n'étoit point encore séparée de la commune ,.c'est-à-dire dans le temps que la Comununion se faisoit avec le souper ; néanmoins après que l'on cût mis une distinction entre ces deux Tables, il est vrai-semblable qu'alors les Apôtres destinerent des Habits pour les saints Mystéres qui ne servirent plus à d'autres usages. La pieté & le respect qu'ils devoient avoir pour ce grand Mystére l'exigeoient ainsi. Cependant Nicolas Alemannius traite de fausse , & de ridicule cette conjecture dans sa Difsertation de Parietinis Later anenfib. 6. 9. Strabon dans son chapitre vingt-quatriéine , où il écrit sur cette matiére , ne la trouve pas non plus de son goût ; parce qu'il est dit que le Pape Etienne qui mourut l'an 260. ordonna que l'on ne porteroit point hors l'Eglise les Habits destinez au culte divin. Voici ce qu'en dit Baro-nius sur la même année, n. 6. Hic constituit Sacerdotes & Levitas veftibus facris in uso quotidiano non uti , et nisi in Ecclefia tantùm. De là ces Auteurs ont prétendu pouvoir infes

[ocr errors]

nc

per qu'avant ce Decret l'on portoit les inêmes Habits indifferemment & hors l'Eglise , & dedans ,, & que par consequent c'est à faux que l'on y met une difference : mais parcequ'Origene qui vivoit avant saint Etien.

parle de cette difference dans fon Homelie sur le Levitique , & que le Pape Anacler qui fleurit dans le premier siecle la suppose comine veritable dans la première de ses Epitres , où il ordonne que tous les Ministres , quand ils serviront à l'Autel , soicnt rangez autour de l'Evêquc

revêtus des Habits Sacrez : SaCris induri vestimentis adftent altari, Hous avons droit de nous inscrire en faux nous-mêines contre le sentiment de ces deux Auteurs ; d'autano mieux qu'Honoré d'Autun dans le chap. 89, de son Livre intitulé : Gemma snim: , alfure

que

saint Clea ment reçût de faint Pierre l'ufage en question : Sed Clemens tradente Petra Apostolo , ufum facrarum vefiium ex loge fumpfit.

[ocr errors]

:

CHAPITRE IX.

Des Habits Sacre en particulier.

[ocr errors]
[ocr errors]
[ocr errors]

Ntre les Vêtemens Sacrez l'ont

compre l'Amict, l'Aube, la Ceinture le Manipule , l'Ecole, & la Chasuble dont se revêtent tous les Prêtres fans en pouvoir laisser aucun, quand ils doivent dire la Mesle. Outre ces fortes d'Ornemens, on a dans l'Eglise la Dalmatique qui sert aux Diacres , & aux Soûdiacres ; la Chappe , & le Surpelis que chaque officier peut porter en certaines occalions, & cérémonies. Les Evêques en ont de particuliers que nul autre ne peut porter , à l'exception de quelques Abbez aulquels l'usage de

ou Ornemens Pontificaux a été accordé par les Papes. Nous parlerons des uns & des autres, & en dirons ce qui merite d'être sçû.

ces Habits

>

« AnteriorContinuar »