Imágenes de páginas
PDF
EPUB

par devant,

par

[ocr errors]
[ocr errors]
[ocr errors]
[ocr errors]

qu'à terre. Elle étoit toute ronde & fans manches cousue par derriere

& les côtez , n'ayant qu'une ouverture par le haur par où le Prêtre passoit la tête ; il étoit parconsequent nécessaire qu'il la levât par le devant pour pouvoir agir ; qu'il la repliât sur sa poitrine, & qu'il la foutînt avec ses deux bras. Comme cet Habit entourroit tout le corps du Prêtre

de là venoit que celui qui lui servoit la Messe , la haufloit un peu par derriere

, pour qu'il n'en fût point embarrassé dans le temps qu'il levoit l'Hoftie. Cette pratique s'observe encore quoique la cause en ayant cessé

elle soit entiérement superfluë : inais parceque ces Chasubles. étoient beaucoup incommodes , on les ouvrit par les côtez ; cependant l'on ne trouve point de Decrets, ni des Papes , ni des Conciles qui aurorisent cette ouverture. Il faut pourtant qu'alle soit ancienne , puisque celle de Jean XII. l'étoit déja", ainsi que le Cardinal Bona en apporte des monumens dans ses matiéres Lithurgiques. Nous

[ocr errors]
[ocr errors]

au

que

la portent ,

ajoûterons que l'on en fit finir les deux pans en pointe ,

lieu maintenant ils se terininent en demirond.

La Chasuble est aujourd'huy le principal ornement des Prêtres, & nulautre Ministre de l'Eglise ne peut la

porter. Cependant dans l'ordre Romain & dans Aunalaire L. 2. Ch. 19. on voit que tous les Clercs

sans
que
l'on

y trouve autrement expliqué, fi la chasuble des Prêtres éroit differente de celle des Clercs. Il est à presumer qu'alors le nom de chasuble ou de planette étoit équivoque , qu'il y avoit parconsequent quelque difference entre ces chasubles , & que celle des Ministres inferieurs ne devoit être que le dernier habit qu'ils prenoient , & qu'ils mettoient sur tous les autres de quelque forme que fut d'ailleurs cet habit : ou pour mieux dire, cette chasuble étoit la robe longue qu'ils portoient ordinairement , & par laquelle ils se distinguoient des Laiques : car alors cette robe civile étoit appellée chasuble du

[ocr errors]
[ocr errors]
[ocr errors]
[ocr errors]

:

[ocr errors]

moins est elle ainsi nommée dans le Concile, Liptinense , dans le Canon 7. duquel où il est parlé de l'habit des Clercs, on lit ces paroles : Non Sagis laicorum more , sed casulis utantur. Voilà donc le nom de chasuble appliqué à la robe civile des Clercs , ce qui peut nous servir , sans doute , à expliquer Amalaire, & l'ordre Romain , & que le Cardinal Bona n'avoit pas decouvert quand il dit , qu'aucun Auteur n'expliquoit ce rite.Ce qui confirme la remarque. que nous faisons, c'est que nous lisons dans la vie de Cæisaire d'Arles, que ce saint Evêque avoit deux chalubles, une pour l'Eglise l'autre pour la ville. Ces deux habits qui avoient le même nom , avoient aussi la mê. me forme , la seule difference qu'il у avoit entre ces chasubles ne conlistoit qu'en une chose , sçavoir , que l'Ecclesiastique étoit plus propre & plus riche que la civile.

[ocr errors]
[ocr errors]
[ocr errors]

La Chappe. La Chappe étoit encore un habit profane qu'on ne portoit qu'en tems de pluye , & ce n'est

que

de là qu'est venu qu'on l'a nommée pluvial. L'on en fit un habit d'Eglise , & tous les Ecclesiastiques s'en fervent, les Chantres & Soûchantres la portent à Vêpres, & à la Mesle ; les Evêques & les autres Officians la portent aussi en certains Offices, & certaines Cere. monies.La Chappe est un grand manteau qui s'étend depuis les épaules jusqu'aux talons , qui entourre toute la personne , & s'agraffe par devant sur la partie qui correspond aux épaules : elle a une espece d'écusson qui n'est que pour representer le capuchon des chappes anciennes qui servoit à couvrir la tête de ceux qui les portoient dans un tems de pluye.

On fait les Chappes de toute sorte d'étoffe & de couleur ; mais la rouge

; n'appartenoit autrefois qu'au Pape. Nous ne sçaurions dire au juste

qu'elle

[ocr errors]

qu'elle est l'antiquité de cet Ornement : l'ancien Ordre Romain en parle veritablenient & dans l'Hifa' toire on lit que Guillaume Roi d'Angleterre premier du nom en envoya une à saint Hugues Abbé de Clogny qui étoit en broderie d'or & de perles , ayant au bas des clochettes d'or comme la Robe d'Aaron ; mais comme nous sçavons que le nom de Chappe est équivoque , & qu'il se donnoit autrefois à plusieurs autres Habits d'Eglise , nous n'oserions afsurer que ces Chappes fussent faites comme les nôtres. Ce qui nous fait ainsi douter, c'est que celle de saint Martin que nos Rois portoient avec eux à la guerre,

n'étoit

pas

de la même forme, Ce n'étoit qu'une ela pece de Rochet ou Camail allez court , & sans manches; néanmoins on l'appelloit Chappe , & ce fut mês me de ce nom que les Ecclesiastiques qui la portoient, ou qui la gardoient, furent appellez Cappelains.

[ocr errors]
[blocks in formation]
« AnteriorContinuar »