Imágenes de páginas
PDF
EPUB

POUR

L'HISTOIRE

1

Des Sciences & des beaux Arts. Recueillis par l'Ordre de son Alteffe Serenißime Monseigneur Prince

Souverain de Dombes.

Octobre 1702

De l’Imprimerie de S. A. S.

A TREVOUX,

Et se vendent à Paris,
Chez JEAN BOUDOT Libraire Impri-

meur Ordinaire du Roy, & de l'Acade-
mie Royalle des Sciences, Ruë S. Jaques
au Soleil d'Or prés S. Severin.

Avec Privileged Approbation, 1702.

[ocr errors][ocr errors]
[ocr errors][merged small][merged small][merged small][merged small]

S. IR EN ÆI LUGDUNENSIS

Episcopi contra omnes hæreses libri quinque &c. C'est à-dire , les cinq livres de S. Irenée Evêque de Lyon contre toutes les Hérésies. He Oxford aus depens de Thomas Bennet 1702. in folio pagg. 575.

RASME est le premier qui ait donné au public les cing livres de $. Irenée

contre les Hérélies. Ce fut en 1526. qu'il fit imprimer à Bale la version Latine de ces livres: octobre 1702,

I ij

le texte Grec n'ayant point été re. trouvé. Depuis ce tems - là il s'est fait diverses éditions de cette verfion. La plus parfaite de toutes étoit celle du 'P. Feuardent Religieux de l'Ordre de S. François, Mr. Dupin a jugé, qu'après celle - là il seroic inutile d'en faire une nouvelle, à moins qu'on ne trouvât le texte Grec: mais fes raisons n'ont pas convaincu tout le monde. La nouvelle Edition d'Angleterre en est une preuve.

Elle est de Mr. Ernefte Grabe habile Protestant, & déja connu par quelques autres ouvrages. Il est maintenant établi à Oxford ; quoiqu'il soit Allemand , sujet de l'Électeur de Brandebourg,auquel il dedie son livre. Ce Docteur a cru que pour entreprendre d'imprimer de nou. veau S. Irenée, il n'étoit pas necefsaire d'attendre qu'on en eût retrouvé le texte Grec, qui est peut-être absolument perdu : mais qu'il suffisoit de corriger l'ancienne version Latine fur de bons manuscrits, en y joignant les endroits da Grec qui ont été citez par des anciens Aus

[ocr errors]
[ocr errors]

teurs ; avec des notes, pour éclaircirles passages les plus difficiles. C'est! ce qu'il s'est proposé dans son Edition. Voyons maintenant comment il l'a executé.

1. Il a revû l'ancienne version latine , que nous avons maintenant toute entiere, sur les éditions d'Erasme,de Gallasius, & de Feuardent, & sur quatre bons Manuscrits. Par ce moyen il y a corrigé un trèsgrand nombre de fautes.

2. Pour le texte Grec , il en a ramassé tout ce qui s'en trouve cité. dans les anciens Auteurs. S. Epiphane nous a conservé presque tout le premier livre, On trouve dans un Manuscrit de S.Damascene , qui se garde à la bibliotheque du College des Jesuites de Paris , quelques pallages du second & du quatrième Livre, & environ la cinquième partie du dernier. Il y a ausli quelques fragmens de S. Irénée dans Eusebe, dans Theodoret , & dans quelques autres Auteurs. Le P. Feuardent avoit déja recueilli une bonne partie de ces passages. Mr. Grabe y en a ajouté plusieurs, sur tout dans le

[ocr errors]
[ocr errors]
[ocr errors]
« AnteriorContinuar »