Imágenes de páginas
PDF
EPUB
[ocr errors]

devant les yeux une infinité d'images & de figures, soit dans le culte religieux qu'il lui avoit prescrir soit dans les grands hommes qu'il lui suscitoit pour le gouverner, foit enfin dans la plupart des évenements considerables qui lui arrivoient , & où il lui faisoit toujours ressentir les plus merveilleux effets de la protection & de sa providence fpeciale.

Bien plus, durant tout le temps que ce peuple si particulierement favorisé de Dieu a subsisté jusqu'après son retour de la captivité de Babylone , il lui a toujours envoyé des Prophetes également respe&tables par la sainteté de leur vie, par les Miracles qu'ils ope. roient , & les lumieres surnaturelles dont il les éclairoit, pour lui annoncer plus clairement & plus précisément ce divin Liberateur qu'il attendoit , & lui marquer

le temps auquel il devoit paroître, la race dont il devoit sortir, la mere

qui devoit l'enfanter , & toutes les particularitez de sa vie & de sa mort, la doctrine, ses Miracles, fa Divinité , & enfin tous les Mysteres que cet Hom- . me.Dieu devoit accomplir sur la terre pour le salut de tous les hommes.

Ces propheties répanduës par tout, tant par ce peuple, à qui elles avoient été d'abord adres. fées, & qui les portoit profondé-. ment gravées dans son cæur quoique mêlées dans les derniers temps de plusieurs fausses idées, dont il les avoit alteré, que par les Livres mêmes de ces Prophetes, qui les contenoient dans toute leur pureté, & qui avoient été traduits dans la langue la plus univer. sellement entenduë dans le monde, remplirent bien-tôt tout l'uni. vers de l'attente de ce Médiateur & de ce Liberateur admirable , si souvent promis, dépeint & annoncé par tant de Prophetes, &

8

[ocr errors]

en tant de manieres differentes.

C'est de quoi nous avons encore aujourd'hui quantité de témoignages dans les Autheurs profâ. nes de ces temps là, Poëtes, (1) Orateurs & Historiens ; & c'est ce que nous montre encore plus évidemment l'opiniâtreté prelqu'invincible des restes de ce malheureux peuple, autrefois si cheri de Dieu, qui , quoique dispersé par toute la terre, & devenu l'efclave de tous les autres peuples, à cause de ses crimes & de fon ingratitude monstrueuse envers Dieu , ne laisse

ne laisse pas d'attendre toujours ce Roi & ce Messie

pro. mis, qu'il n'a pas

voulu reconnoî. tre quand il est venu , & qui fait de cette attente folle & chimerique, un article capital de fa faulfe Religion & de son culte superftitieux, rejetté & réprouvé de Dieu.

(2) Virgil. Eclog. Iv. Cicer. L. II. de Divin. & L. I. Epiftol. ad Lentulum. Sueton, in Velpala Tacit. L, V. Histor.

[ocr errors]

les autres ;

Or comme ce grand Myste. re de l'avenement du Fils de Dieu parmi les hommes, pour les fauver , quoique précedé accompagné & suivi d'une foule de merveilles & de preuves éclatantes, qui en ont convaincu tout l'univers, n'a

pas

laiffé d'ê. tre attaqué en differents temps par un grand nombre d'héreti. ques, tous plus méchants & plus impies les uns que

de même les propheties qui l'ont an. noncé, quoique la plậpart clai. res, certaines & reconnuës, tant par l'ancienne Synagogue , que par toute l'Eglise Catholique, one été ausli attaquées, soit par ces mêmes héretiques, soit par d'au. tres esprits hardis, téméraires, pleins d'une fausse science, &d'. ne critique encore plus fausse , & féduits par les Livres de ces here. tiques , anciens ou nouveaux , & par ceux des Juifs modernes, au. tant ennemis des propheties qui

annoncent Jesus-Christ , que de Jesus-Christ même.

D'abord les Marcionites , (a) par un aveuglement que l'on a peine de comprendre, ne voulant point reconnoître le Créateur du Ciel & de la terre pour le vrai Dieu , ni le Christ qu'il avoit envoyé pour le véritable Christ & le véritable Messie, nioient aussi par conséquent que celui-ci eût été annoncé par les Prophetes; & comme ils substituoient au véritable Dieu & au véritable Merfie un Dieu & un Christ inconnus, lorsque l'on exigeoit d'eux qu'ils prouvassent par les prophe. ties la mission de ce Christ imaginaire , ils répondoient qu'elles étoient inutiles, & que

les Mira. cles suffisoient pour le faire connoître.

Les Manichéens (b)ne s'éloig. nant pas de l'impieté de ces an

(a) Tertull. L. II. & III. contra Marcion.

(6) Auguft. Libris contra Faust. & L. adv. Calumn. legis & Prophet.

« AnteriorContinuar »