Essais de morale: contenus en divers traités sur plusieurs levoirs importans, Volumen12

Portada
Chez Guillaume Desprez et Jean Dessartz, 1715

Dentro del libro

Comentarios de la gente - Escribir un comentario

No encontramos ningún comentario en los lugares habituales.

Páginas seleccionadas

Otras ediciones - Ver todas

Términos y frases comunes

Pasajes populares

Página 159 - ... et s'ils boivent quelque breuvage mortel , il ne leur fera point de mal ; ils imposeront les mains sur les malades, et les malades seront guéris.
Página 213 - Va venir, quoi qu'il n'ait rien en moi qui lui appartienne ; 31. mais afin que le monde connoisse que j'aime mon Père, et que je fais ce que mon Père m'a ordonné. Levez-vous; sortons d'ici.
Página 11 - Seigneur; 11. & il leur dit une féconde fois : La paix foit avec vous. Comme mon Père m'a envoyé...
Página 127 - Je vous ai dit ces choses en paraboles; l'heure vient en laquelle je ne vous entretiendrai plus en paraboles; mais je vous parlerai ouvertement de mon Père.
Página 158 - Ceux-ci vinrent le dire aux autres disciples; mais ils ne les crurent pas non plus. 14. Enfin il apparut aux onze, lorsqu'ils étaient à table; il leur reprocha leur incrédulité et la dureté de leur cœur, de ce qu'ils n'avaient point cru ceux qui avaient vu qu'il était ressuscité. 15. Et il leur dit : Allez par tout le monde, prêchez l'évangile à toutes les créatures.
Página 213 - Si quelqu'un m'aime, il gardera ma parole ; et mon Père l'aimera, et nous viendrons à lui, et nous ferons en lui notre demeure. Celui qui ne m'aime pas, ne garde pas mes paroles ; et la parole que vous avez entendue n'est pas ma parole, mais celle de mon Père qui m'a envoyé.
Página 495 - Publiciin au contraire, fe tenant bien loin, n'ofoit feulement lever les yeux au ciel ; mais il frappoit fa poitrine, en difant: Mon Dieu, ayez pitié de moi, qui fuis un pécheur. Je vous déclare que celui-ci s'en retourna chez lui juftifié,& non pas l'autre: car quiconque s'éleve, fera abaifle; Se quiconque s'abaifle, fera élevé.
Página 306 - ... ma brebis qui était perdue. Je vous dis de même qu'il y aura plus de joie dans le ciel pour un seul pécheur qui fait pénitence, que pour quatre-vingt-dix-neuf justes qui n'ont pas besoin de pénitence.

Información bibliográfica