Imágenes de páginas
PDF
EPUB
[ocr errors]
[ocr errors]
[ocr errors]

Alle . prit Aurore en croupe , et la condui-il à un couvent, où elle le pria de la mener, et où elle avait une tante supérieure. Après cela il s'en retourna à Madrid attendre la suile de celte aventure.

Cependant Zanubio, se voyant enfermé, crie, appelle du monde : un valet accourt à sa vois; mais, trouvant les portes fermées, il ne peut les ouvrir : le capilaine s'efforce de les briser, et n'en venant point à bout assez vile à son gré, il cède à son impatience, se jette brusquement par une fenetre avec ses pistolets à la main : il tombe à la renverse, se blesse la tête et demeure étendu par terre sans connaissance. Ses domestiques arri. vent, et le portent dans une salle sur un lit de repos, et le font revenir de son évanouissement, Mais il reprend sa fureur avec ses esprits; il demande où est sa femme : on lui répond qu'on l'a vue sortir avec la dame étrangère par une petite porte du jardin. Il se fait rendre ses pistolets : monte à cheval sans songer qu'il est blessé, et prend un autre chemin que celui des amants. Il passa la journée à courir en vain, et s'étant ar. reté la nuit dans une hotellerie de village pour se reposer, la fatigue et sa blessure lui causèrent une fièvre avec un transport au cerveau qui pensa l'emporter

Il fut quinze jours malade dans ce village , ensuite il retourða dans sa terre , où sans cesse occapé de son malheur, il perdit insensiblement l'espris. Les parents d'Aurore n'en furent pas plus tot avertis, qu'ils le firent amener à Madrid pour l'enfermer parmi les fous. Sa femme est encore au couvent où ils ont résolu de la laisser quelques années pour punir son indiscrétion.

Immédiatement après Zanubio, continna le diable, est le seigneur don Blaz Desdichado , ca. valier plein de mérite : la mort de son épouse est cause qu'il est dans la situation déplorable ou vous le voyez. Cela me surprend, dit don Cléophas. Un mari que la mort de sa femme rend insensé. Je ne croyais pas qu'on pût pousser si loin l'amour conjugal. N'allons pas si vite, interrompit Asmodée; don Blaz n'est pas devenu fou de douleur d'avoir perdu sa femme : ce qui lui a troublé l'esprit, c'est que, n'ayant point d'enfants, il á été obligé de rendre aux parents de la défunte cinquante mille ducats qu'il reconnait, dans son contrat de mariage, avoir reçus d'elle.

Léandro répliqua, dites-moi, quel est ce jeune bomme qui saule comme un cabri dans la loge suivante , et qui s'arrête de moment en moment pour faire des éclats de rire en se tenant les

[ocr errors]
[ocr errors]

côtés ? Sa folie, repartit le boiteux, vient d'un excès de joie. Il elait portier d'une personne ne qualité : un riche contador dont il se trouvaila l'unique héritier, lui tourna la léle.

Le voisin de ce fou est un vieux secrélaire qui a le timbre felé pour n'avoir pu supporter l'ingra-, titude d'un homme de la cour qu'il a servi pen-. dant soixante ans. Ce serviteur ne demandait ja. mais rien, il se contentait de faire parler ses spre vices et son assiduité. Mais son maitre eit mort sans le récompenser : il ne lui a laissé que ce qu'il lui faut pour passer le reste de ses jours dans la misère et parmi les fous.

Je ne veux plus vous en faire observer qu'un : c'est celui qui, les coudes appuyés sur sa fenetre, paraît plongé dans une profonde rêverie. Vous voyez en lui le segnor. Hidalgo de Tafalla, petite ville de Navarre, Il est venu demeurer à Madrid où il a fait un bel usage de son bien. Il avait la rage de vouloir connaitre tous les beaux esprits et de les régaler : il n'a pas été content qu'il n'ait mangé avec eux son petit fait.

Venons présentement aux femmes. Cominent donc ! s'écria l'écolier , je n'en vois que sept ou huit. Toutes les folles ne sont pas ici, dit le de mon en souriant.

Dans la première loge est la femme d'un corré. gidor à qui la rage d'avoir été appelée bourgeoise par une dame de la cour a troublé l'esprit. Dans la seconde, demeure l'épouse d'un trésorier-géné. ral du conseil des Indes: elle est devenue folle de dépit d'avoir été obligée, dans une rue élroite , de faire reculer son carrosse pour laisser passer celui de la duchesse Médina Coli. Dans la troisième, fait sa résidence une jeune veuve de fa- . mille marchande, qui a perdu le jugement de regret d'avoir manqué un grand seigucur qu'eile cspérait épouser; ct la quatrième est occupée par une fille de qualité nomméc dona Béatrix , dont il faut que je vous raconte le malheur.

Cette dame avait une amie qu'on appelait dona Mencia : elles se voyaient tous les jour'. Un chevalier de l'ordre de Saint-Jacques lit connaissance avec elles , et les rendit bientôt rivales. Elles se disputèrent vivement son caur, qui pencha du coté de dona Mencia , de sorte que celle-ci devint feinme du chevalier.

Dona Béatrix, fort jalouse du pouvoir de ses charmes, conçut un dépit mortel de n'avoir pas ey la préférence; et elle nourrissait un violent désir de se venger , lorsqu'elle reçut un billet de don Jacinthe de Romarate , autre amant de dona

2

8

[ocr errors]

diencia, qui lui mandait qu'aussi mortifié qu'elle du mariage de sa maitresse , il avait pris la résolution de se battre contre le chevalier qui la lui avait crilerée.

l'endant qu'elle allendait avec impatience une si: chrétienne satisfaction , son frère , ayant cu par hasard un différend årec ce diême don Jacinle , en vint aux prises arec lui, et fut percé de de :X corps d'épée desqucls il mourut. Il était du devoir de dona Béatrix de poursuivre en juslice le incurtrier de son frèrc ; cependant elle négligea cette poursuite pour donner lt temps à don Jacinte d'attaquer le chevalier de Saint-Jacques.

Les deux folles suivanles sont l'aïeule d'un avocat et une vieille marquise. La première , par sa mauvaise humeur, désolait son petit-fils, qui l'a mise ici fort honnetement pour s'en débarrasser: l'autre est une femme qui a toujours élé idolatre de sa beauté. Un jour en se considérant dans une glace fidèle, la tete lui tourna.

Oh ça ! il ne nous reste plus qu'une dame å ohseiver. Celle qui habite la dernière loge, que le sommeil vient d'accabler après trois jours it trois nuits d'agitation; c'est dona Émerenciana.

xaminez la bien ; qiien dites vous ? Je la trouve sort belle , répondit Zambulo: quel dommage !

et.

« AnteriorContinuar »