Jugemens des sçavans sur les principaux ouvrages des auteurs, Volumen4

Portada
chez A. Dezallier, 1686

Dentro del libro

Comentarios de la gente - Escribir un comentario

No encontramos ningún comentario en los lugares habituales.

Páginas seleccionadas

Otras ediciones - Ver todas

Términos y frases comunes

Pasajes populares

Página 180 - En second lieu, il observe partout dans ses expressions une construction simple, naturelle', où il n'y ait ni transposition ni contrainte; de sorte qu'encore qu'il travaillât avec un soin incroyable, il semble que tous ses mots lui sont tombes fortuitement sous la plume, et que quand il eût voulu, il auroit eu peine à les ranger autrement.
Página 55 - PafTerat faifoit fort bien des Vers Latins. Nous n'avons rien •de plus pur, ni peut-être rien de plus naïf. Outre ces deux belles qualités , on peut dire que ces Vers ont encore beaucoup d'érudition, & quelque politefle même qui les diftingue de ceux des Poètes du commun. Mais après tout ils n'ont rien de cette vigueur celefte que nous appelions Fureur Poétique ou Enthoulîafme , ni de ce tour admirable qui gagne & qui arrête un Lecteur intelligent.
Página 269 - Théâtre en un autre tems que Corneille pour n'en être point effacé comme la plupart des autres. Mr. l'Abbé d'Aubignac voulant nous perfuader que les petits fujets entre les mains d'un Poëte ingénieux & qui fait parler ne fauroient mal réuffir,nous donne l'exemple de 1M/tyonée (i) de du Ryer pour le prouver.
Página 13 - Apollon à portes ouvertes Laisse indifféremment cueillir Les belles feuilles toujours vertes Qui gardent les noms de vieillir. Mais l'art d'en faire des couronnes N'est pas su de toutes personnes; Et trois ou quatre seulement, Au nombre desquels on me range, Peuvent donner une louange Qui demeure éternellement.
Página 13 - ... & trop étudiées. Il ya du bas & du comique à l'excès, pour ne rien dire davantage, dans les difcours tendres & galans qu'il fait tenir à quelques-uns de fes Héros, & fur tout à Olinde & à Sophronie. Ces avantures de Bergers du...
Página 134 - ... deux ou trois cens mille écus , & pour laquelle il fit bâtir .cette grande falle t, E t
Página 97 - Mr de Meziriac l'ont tellement effacé , qu'il ne paroît prefque plus de lui que ce qui eft foutcnu de fon érudition.
Página 142 - Lettres qu'on a bien fait de mettre à part en un volume (ii), afin de donner lieu à ceux qui ont du cœur & de l'honnêteté de pouvoir jetter le volume au feu & fauver en mêmeternsce qu'il
Página 180 - C'est de ses vers qu'il a tiré sa plus grande gloire, et véritablement il faut avouer qu'ils ont une facilité, une clarté, une élégance et un certain tour que peu de personnes sont capables d'imiter. Deux choses, si je ne me trompe, ont produit principalement ce bel effet. Premièrement il affecte de détacher tous ses vers les uns des autres, d'où vient qu'on en trouve souvent cinq ou six de suite qui ont leur sens parfait : Nos beaux soleils vont achever leur tour. Livrons nos cœurs à...

Información bibliográfica